Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

La Thaïlande est la deuxième plus grande économie d'Asie du Sud-Est après l'Indonésie, et avec un statut de revenu intermédiaire supérieur, elle sert de pilier économique pour ses pays voisins en développement. L'économie du pays semble résiliente et, selon le FMI, la croissance a été estimée à 2,7 % en 2023, légèrement supérieure à 2,6 % un an plus tôt, la contraction de l'investissement et des exportations de biens causée par le ralentissement de la demande extérieure compensant partiellement la forte croissance de la consommation privée suite à la reprise du tourisme. La projection de croissance pour 2024 est de 3,2 %, soutenue par l'amélioration de la demande extérieure et la robuste croissance continue de la consommation privée, suivie de 3,1 % en 2022 (FMI).

En ce qui concerne les finances publiques, le FMI anticipe que le déficit du gouvernement général augmentera à 1 % du PIB en 2024, contre une estimation de 0,3 % en 2023. Cette augmentation est attribuée à une hausse des dépenses, pour accommoder des initiatives telles que le programme de distribution d'argent liquide numérique et d'autres mesures soutenues par les partis de la coalition lors de la campagne électorale. Ces dépenses devraient dépasser la collecte de recettes stable alors que la croissance se renforce. En 2025, le FMI prévoit une légère augmentation du déficit budgétaire à 1,2 %, principalement due à des dépenses sociales et d'investissement soutenues. Le ratio de la dette par rapport au PIB est passé à 61,4 % l'année dernière, contre 60,5 % en 2022, et devrait suivre une tendance à la hausse en 2024 (62,9 %). La robustesse de la position externe de la Thaïlande reste une force fondamentale, offrant une marge de manœuvre substantielle contre des conditions financières mondiales resserrées et des risques géopolitiques accrus. En 2023, l'inflation a atteint 1,5 %, bénéficiant des efforts continus pour maintenir les prix de l'énergie bas et des améliorations dans les chaînes d'approvisionnement mondiales. Avec le renforcement de la croissance en 2024, l'inflation devrait connaître une légère augmentation à 1,6 %.

Le taux de chômage est resté très faible en 2023 (1,2 %) et devrait se maintenir autour de 1 % sur l'horizon de prévision (FMI). Le taux de chômage officiel de la Thaïlande est parmi les plus bas au monde en raison du faible taux de natalité, du manque d'assurance sociale et du secteur informel qui emploie la majeure partie de la main-d'œuvre (vendeurs ambulants, taxis-motos et travailleurs indépendants). Le PIB moyen par habitant (PPA) de la Thaïlande a été estimé à 20 672 dollars américains en 2023 par la Banque mondiale. La Thaïlande a réalisé le plus de progrès dans l'ASEAN en matière d'éradication de la pauvreté ces dernières années, le taux de pauvreté étant de 6,3 % de la population (Banque asiatique de développement, dernières données disponibles).

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 495,65514,95548,89573,39605,76
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,51,92,72,93,0
PIB par habitant (USD) 7.0737.3377.8128.1538.608
Solde des finances publiques (en % du PIB) -3,1-1,6-2,1-2,0-1,8
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 60,562,464,565,565,8
Taux d'inflation (%) 6,11,20,71,21,7
Taux de chômage (% de la population active) 1,31,21,11,01,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -15,746,579,0611,4312,93
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -3,21,31,72,02,1

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

La Thaïlande compte une main-d'œuvre de 40,2 millions de personnes, sur une population totale de 71,6 millions. Son économie repose largement sur l'agriculture, qui contribue à 8,8 % du PIB et emploie 32 % de la population active (Banque mondiale, dernières données disponibles). Le pays est le plus grand producteur de caoutchouc naturel au monde et l'un des principaux producteurs et exportateurs de riz ; il possède également le sucre, le maïs, le jute, le coton et le tabac parmi ses principales cultures. La pêche constitue une activité importante car la Thaïlande est un grand exportateur de crevettes d'élevage. Les méthodes agricoles traditionnelles prédominent, mais il y a une volonté croissante de moderniser l'agriculture grâce à l'adoption de technologies telles que l'agriculture de précision et les systèmes d'irrigation.

Le secteur manufacturier représente 35 % du PIB et est diversifié, employant 23 % de la population active (Banque mondiale). Le pays s'est établi comme un pôle manufacturier en Asie du Sud-Est, attirant les investissements étrangers en raison de sa situation stratégique, de sa main-d'œuvre qualifiée et de son infrastructure robuste. Le secteur industriel thaïlandais est diversifié et dynamique, englobant la fabrication, l'électronique, l'automobile et la pétrochimie parmi ses secteurs clés. Les secteurs émergents de l'industrie comprennent les énergies renouvelables, la biotechnologie et l'aérospatiale, reflétant les efforts de la Thaïlande pour se tourner vers des industries à forte valeur ajoutée et une innovation technologique. La production industrielle de la Thaïlande a diminué de 5,1 % en 2023 en raison d'une baisse significative de la production d'ordinateurs et de périphériques, de pièces électroniques et de meubles (données officielles).

Le secteur tertiaire contribue à 56,2 % du PIB et emploie 46 % de la population active (Banque mondiale). Les secteurs clés comprennent le tourisme, la finance, la santé, l'éducation et les télécommunications. L'industrie du tourisme en Thaïlande est un moteur majeur du secteur tertiaire, attirant des millions de visiteurs chaque année : selon les chiffres officiels du gouvernement, le pays a accueilli plus de 28 millions de visiteurs internationaux en 2023, générant un revenu impressionnant de plus de 1,2 billion de bahts. Le secteur financier, centré à Bangkok, sert de centre financier régional, offrant une large gamme de services bancaires, d'assurance et d'investissement. La santé et l'éducation sont également des secteurs importants, la Thaïlande étant une destination pour le tourisme médical et abritant des universités réputées et des écoles internationales. Les domaines émergents du secteur tertiaire comprennent les services numériques, le commerce électronique et la technologie financière.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 31,6 22,5 45,9
Valeur ajoutée (en % du PIB) 8,8 35,0 56,2
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 2,5 -0,7 4,6

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Bath thaïlandais (THB) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 35,3033,9432,3131,0031,29

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

La Thaïlande est une économie émergente et membre actif de l'ASEAN ; elle est très ouverte au commerce international, qui représente environ 134 % de son PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Selon les chiffres du Ministère du Commerce, en 2022, les principales exportations du pays étaient les voitures, les pièces et accessoires automobiles (10 %), les machines de traitement automatique des données et leurs pièces (7,2 %), les pierres précieuses et bijoux (5,2 %), les produits en caoutchouc (4,8 %) et les carburants raffinés (3,5 %) ; tandis que les importations comprenaient principalement le pétrole brut (11,9 %), les produits chimiques (7 %), les machines et pièces (6,9 %), les machines électriques et pièces (6,7 %), les circuits intégrés électroniques (63 %), le fer, l'acier et les produits (5,1 %).

En 2022, les principaux partenaires commerciaux du pays étaient les États-Unis (16,6 %), la Chine (12 %), le Japon (8,6 %), le Vietnam (4,6 %) et la Malaisie (4,4 %) pour les exportations ; tandis que les importations provenaient principalement de Chine (23,5 %), du Japon (11,4 %), des États-Unis (5,9 %), des Émirats arabes unis (5,7 %) et de la Malaisie (4,8 % - données du Ministère du Commerce). Le 15 novembre 2020, la Thaïlande a signé le Partenariat économique global régional (RCEP) avec 14 autres pays de l'Indo-Pacifique. Cet accord de libre-échange est le plus grand accord commercial de l'histoire, couvrant 30 % de l'économie mondiale. Il comprend l'Association des nations de l'Asie du Sud-Est (ASEAN : Brunei, Cambodge, Indonésie, Laos, Malaisie, Myanmar, Philippines, Singapour, Thaïlande et Vietnam) et les partenaires de l'accord de libre-échange de l'ASEAN (Australie, Chine, Inde, Japon, Nouvelle-Zélande et République de Corée). Le RCEP couvre les biens, les services, l'investissement, la coopération économique et technique. Il crée également de nouvelles règles pour le commerce électronique, la propriété intellectuelle, les marchés publics, la concurrence et les petites et moyennes entreprises.

Selon les données de l'OMC, la Thaïlande a exporté des biens d'une valeur de 287 milliards de dollars en 2022 (+5,5 % par rapport à l'année précédente), contre 303,1 milliards de dollars d'importations (+13,6 %). En ce qui concerne les services, les exportations se sont élevées à 40,5 milliards de dollars contre 62,7 milliards de dollars d'importations (+59,5 % et +8,3 % respectivement). Le pays avait un solde commercial structurellement positif ; cependant, la tendance s'est inversée en 2022, lorsque la Banque mondiale a estimé que le solde commercial était en déficit de 2,3 % du PIB pour la première fois depuis 2001. Selon les chiffres préliminaires du Ministère du Commerce, tout au long de l'année 2023, les exportations du royaume ont diminué de 1 % par rapport à l'année précédente, atteignant 284,56 milliards de dollars, tandis que les importations ont diminué de 3,8 % pour atteindre 289,75 milliards de dollars, entraînant un déficit commercial de 5,19 milliards de dollars.

 
Valeurs du commerce extérieur 20192020202120222023
Importations de biens (millions USD) 236.260206.156266.882301.030289.754
Exportations de biens (millions USD) 246.269231.634272.006287.425284.562
Importations de services (millions USD) 56.85545.46657.90562.85965.478
Exportations de services (millions USD) 81.17830.99725.40738.90163.033

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Commerce extérieur (en % du PIB) 120,8109,797,8117,2133,9
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 22.38826.72540.40232.35410.814
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 44.92251.04725.933-79-12.296
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 8,3-5,2-13,917,84,1
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 3,4-3,0-19,711,16,8
Importations de biens et services (en % du PIB) 56,050,246,358,668,1
Exportations des biens et services (en % du PIB) 64,859,551,558,665,8

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20232024 (e)2025 (e)2026 (e)2027 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 2,64,94,53,33,9
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) -2,74,54,23,43,3

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
La Thaïlande est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Association des Nations de l'Asie du Sud-Est (ANASE), CCI, Plan de Colombo, OMC, Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), G-77, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la Thaïlande, cliquez ici. L'adhésion de la Thaïlande à des organisations internationales est également décrite ici.
Free Trade Agreements
La Thaïlande est membre du Partenariat régional économique global (RCEP) signé le 15 novembre 2020. La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par la Thaïlande peut être consultée ici.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Etats-Unis 16,6%
Chine 12,0%
Japon 8,6%
Vietnam 4,6%
Malaisie 4,4%
Voir plus de pays 53,8%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Chine 23,3%
Japon 11,3%
Etats-Unis 6,0%
Emirats Arabes Unis 5,9%
Malaisie 4,8%
Voir plus de pays 48,7%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Roi : Maha Vajiralongkorn, Rama X (depuis le 13 décembre 2016) - héréditaire
Premier ministre : Srettha Thavisin (depuis le 5 septembre 2023)
Les prochaines élections
Sénat : 2024
Chambre des représentants : mai 2027
Le contexte politique actuel
Bien que les manifestations en faveur de réformes de la monarchie et de la démission du Premier ministre Prayut Chan-ocha aient diminué en 2022, le gouvernement a été confronté à une insatisfaction publique et politique croissante. En juillet 2022, le Premier ministre et son administration ont survécu à leur quatrième vote de défiance depuis leur prise de fonction en 2019.
Pendant une grande partie de son histoire moderne sujette aux coups d'État, la Thaïlande a été gouvernée par un petit mais influent cercle profondément enraciné dans l'armée, les cercles royalistes et l'élite des affaires. Cependant, ces dernières années, cet établissement a fait face à son plus grand défi depuis des décennies, alors que les jeunes demandent des réformes étendues. Les élections de mai 2023 ont marqué un changement notable, les partis progressistes bénéficiant d'un soutien généralisé et les électeurs infligeant un camouflet au leadership soutenu par l'armée qui domine la Thaïlande depuis le coup d'État de 2014. De plus, c'était la première fois depuis plus de deux décennies qu'un parti associé à Thaksin perdait une élection. L'émergence de nouveaux venus comme le Move Forward Party, connu pour son programme réformiste, a suscité un soutien considérable parmi la jeunesse thaïlandaise.
En août 2023, le Parlement thaïlandais a évité une crise politique imminente en fin de compte en choisissant un nouveau Premier ministre, marquant le retour de l'une des figures les plus controversées de la nation après 15 ans d'exil volontaire. Les législateurs thaïlandais ont élu le magnat de l'immobilier et novice en politique Srettha Thavisin du parti populiste Pheu Thai comme 30e Premier ministre du pays. Cette résolution a mis fin à trois mois d'impasse, bien que le parti forme une coalition gouvernementale aux côtés de ses adversaires militaires historiques. Srettha a obtenu 482 voix sur un total de 747 dans les deux chambres du Parlement, dépassant largement la majorité requise pour sécuriser le poste de Premier ministre. Il est à noter qu'en vertu de la constitution de la Thaïlande, rédigée à la suite du coup d'État militaire de 2014, le Sénat non élu est principalement composé de membres nommés par l'armée et exerce une influence significative sur la formation des gouvernements et la sélection des Premiers ministres.
Les principaux partis politiques
La Thaïlande maintient un système multipartite, mais les partis politiques traditionnels ont vu leur rôle réduit au Parlement depuis le coup d'État dirigé par l'armée en 2014. Actuellement, les principaux partis représentés à la Chambre des représentants sont :

- Parti Pheu Thai (PTP) : centre-droit, c'est le parti majoritaire au pouvoir.
Move Forward : Social-démocrate, progressiste. C'est le principal parti d'opposition.
- Bhumjaithai: Centriste, axé sur les intérêts ruraux.
Palang Pracharat : Droite, favorable à l'establishment militaire.
United Thai Nation : Nationaliste, défendant les intérêts thaïlandais.
- Parti Chart Thai Pattana : Régionaliste, mettant l'accent sur les politiques agricoles.
- Prachachart : Populiste, se concentrant sur les problèmes de base.
- Pheu Thai Ruam Palang : Groupe factionnel au sein de Pheu Thai.
- Parti Chart Pattana Kla : Axé sur le développement économique.
- Thai Liberal : Plaidant pour des politiques libérales.
- Démocrate : Centre-droit.
Thai Sang Thai : Nationaliste.
- Parti Fair : Plaide pour l'équité.
Le pouvoir exécutif
La Thaïlande est gouvernée par une monarchie constitutionnelle. Le Roi est le Chef de l'État et la Monarchie est héréditaire. Traditionnellement, il a peu de pouvoir direct mais bénéficie d'un énorme respect populaire et d'une autorité morale, qu'il a parfois utilisés pour résoudre des crises politiques et assurer la stabilité nationale. Le pouvoir officiel réside dans le gouvernement. Le Premier ministre est le Chef du gouvernement et détient tous les pouvoirs exécutifs, y compris la mise en œuvre de la loi dans le pays et la gestion des affaires quotidiennes. En vertu de la nouvelle Constitution approuvée en avril 2017, des individus extérieurs au parlement peuvent occuper le poste de Premier ministre. Le cabinet est nommé par le Roi sur recommandation du Premier ministre.
Les 77 provinces de la Thaïlande, chacune administrée par un gouverneur nommé, sont divisées en districts, sous-districts (tambons) et villages.
Le pouvoir législatif
Le législateur en Thaïlande est bicaméral. Le Parlement du pays est l'Assemblée nationale. Elle se compose du Sénat (la chambre haute) avec 250 sièges, tous ses membres étant nommés par l'armée royale thaïlandaise, conformément à la nouvelle Constitution adoptée en avril 2017, pour des mandats de cinq ans (le Sénat nommé en 2024 se composera de 200 membres élus parmi différents groupes professionnels pour un mandat de cinq ans) ; et de la Chambre des représentants (la chambre basse) avec 500 sièges, ses membres étant élus par vote populaire pour des mandats de quatre ans (375 élus directement par des élections à circonscription unique et 125 élus par représentation proportionnelle sur la liste des partis). Le pouvoir exécutif du gouvernement dépend directement ou indirectement du soutien du parlement, souvent exprimé par un vote de confiance. Le gouvernement ne peut pas opposer son veto aux lois adoptées par le parlement.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the government of Thailand please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

+