Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Le consommateur

Le profil du consommateur
L'âge médian de la population, 41,2 ans en 2022, augmente légèrement mais reste relativement stable (Data Reportal). Environ 18% de la population a moins de 15 ans et 20% a 65 ans ou plus (Banque mondiale, 2021). Le taux de croissance de la population est de 0,5% en 2022. En moyenne, il y a 1,5 personne par ménage, 71% des ménages sont composés de personnes vivant seules et 22,8% sont des couples avec ou sans enfants (Eurostat, 2020). Il y a environ autant d'hommes que de femmes en Suède, 88,5% de la population vivant dans les zones urbaines (CIA, 2022). La région méridionale est plus peuplée en raison du meilleur climat et de l'accès à l'Europe. Des zones denses existent surtout le long de la mer Baltique. Stockholm est la principale ville avec 1,659 millions d'habitants en 2022 (CIA). En Suède, 84% des adultes âgés de 25 à 64 ans ont terminé le deuxième cycle de l'enseignement secondaire, ce qui est supérieur à la moyenne de 79% de l'OCDE. C'est plus vrai pour les femmes que pour les hommes, puisque 83% des hommes ont terminé avec succès leurs études secondaires, contre 85% des femmes. Parmi la population active, 31,7% sont des professionnels, 18,3% des techniciens, 16,5% des vendeurs et employés de service, 8,9% des artisans et ouvriers qualifiés, 6,7% des cadres, 5,9% des employés de bureau, 5,3% des opérateurs et assembleurs, 4,2% occupent des professions intermédiaires, 2% sont des agriculteurs et 0,3% sont militaires (OIT, 2021).
Le pouvoir d'achat
Le PIB par habitant en PPA est de 59.324 USD, selon les derniers chiffres de la Banque mondiale. Les Suédois gagnent en moyenne 47.020 USD par an, soit moins que la moyenne de l'OCDE qui est de 49.165 USD. En Suède, le revenu net disponible ajusté moyen des ménages par habitant est de 33.730 USD par an, soit plus que la moyenne de l'OCDE, qui est de 30.490 USD. La consommation des ménages a diminué pendant la pandémie de COVID-19, mais s’est redressée depuis. En mai 2022, la consommation des ménages a augmenté de 5,2% par rapport à mai 2021, mesurée en volume et en chiffres ajustés des jours ouvrables (Statistics Sweden). L'indice de Gini est relativement bas, à 29,3, bien qu'il soit en hausse (Banque mondiale). Selon les données de l’OCDE, en Suède, l'écart de rémunération entre les sexes est de 7,4% (l'écart de rémunération moyen dans l'OCDE est de 11,4%). Le salaire mensuel moyen des femmes en Suède est d’environ 90% de celui des hommes - 95% si l'on tient compte des différences dans le choix de la profession et du secteur (Statistics Sweden, 2020).
Le comportement de consommation
La Suède est un pays progressiste et tourné vers l'avenir, et les modes de consommation reflètent à la fois l'individualité et l'égalité. Les Suédois font preuve de discernement dans leur façon de consommer, valorisant la fonction et la qualité tout autant que le design et la marque dans leurs décisions d'achat. Néanmoins, le prix est l'un des principaux facteurs d'achat. Les autres facteurs qui peuvent intervenir dans les décisions d'achat sont le savoir-faire du vendeur et le service après-vente. Les consommateurs suédois sont de moins en moins fidèles aux marques. La pandémie de Covid-19 a stimulé les achats en ligne. Le commerce électronique a augmenté de 20% en 2021, générant des revenus d'une valeur de 15,5 milliards USD (ecommerceDB). Les principaux produits achetés sont l'électronique, les vêtements et les chaussures, les livres, les meubles, les produits de bricolage, le sport et les jeux. Bien que les consommateurs soient relativement ouverts aux marques internationales, les marques préférées des Suédois sont nationales.

L'utilisation des médias sociaux et de la communication mobile est élevée. En janvier 2022, la Suède comptait 9,88 millions d'internautes. Le taux de pénétration d'Internet en Suède était de 97% en janvier 2022, tandis que le taux de pénétration des médias sociaux en Suède était de 90,8% (Data Reportal). Facebook est de loin le réseau le plus utilisé. Parmi les moyens de prendre des décisions d'achat, le suivi des influenceurs est le plus important. Dans l'ensemble, 44 % des Suédois font confiance aux autorités pour protéger leurs données personnelles.

Du fait de la pandémie de COVID-19, les consommateurs cherchent à réduire leurs dépenses. La Suède figure parmi les principaux pays où les consommateurs prennent en compte la santé dans leur consommation. La demande de produits frais, écologiques et sains, dont les ingrédients sont transparents, est en hausse. Dans le secteur de la beauté, par exemple, la demande de produits naturels est en hausse. La consommation de produits biologiques est en hausse. En 2021, le marché des produits biologiques s’élevait à 1,138 milliard USD et les dépenses par habitant ont atteint 109,62 USD (Organic Trade Association). Le marché de l'occasion se développe sur Internet et dans les magasins, les consommateurs étant de plus en plus attirés par l'économie circulaire et les avantages pour l'environnement. Près des trois quarts des consommateurs suédois déclarent être touchés par les questions de durabilité lorsqu'ils achètent des biens ou des services. L'utilisation de plateformes de collaboration telles que Airbnb, Uber, est très répandue parmi les consommateurs suédois. Les villes de Stockholm, Gothenburg, Malmö et Umeå vont d'ailleurs devenir des villes tests pour le programme national d'économie du partage. Les plateformes les plus courantes permettent de partager des voitures, des vêtements, des jeux ou encore des logements.

Le recours au crédit à la consommation
En Suède, les cartes de crédit et de débit sont largement utilisées, même si les dernières sont plus répandues. La dette des ménages est élevée et augmente, elle attent 88.5% du PIB du pays. Cependant, malgré une augmentation, le marché du crédit connait un ralentissement. La plupart des prêts sont des prêts hypothécaires, suivi des prêts étudiants et des autres crédits à la consommation (véhicules, vacances et bien de consommation durables). Au total, l'encours s'élève à 4 177 milliards SEK en 2018. De plus de plus de crédits sont octroyés en ligne, sans contact humain. Les crédits à la consommation devraient continuer d'augmenter à un rythme modéré.
Les secteurs de consommation porteurs
Soins personnels, services d'hébergement et de restauration, vacances, services de transports, téléphonie, meubles, éducation, textiles de maison, boissons non alcoolisées, services récréatifs et culturels, nourriture, journaux, livres et papeterie, médicaments.
Les associations de consommateurs
Konsument verket , Autorité suédoise ayant pour mission de préserver les intérêts des consommateurs
Sveriges Konsumenter , Association des consommateurs Suédoise
The Swedish Consumer Coalition , Coalition suédoise des consommateurs
 

+

Importation et distribution

Les procédures d'importation
Le modèle officiel de déclaration écrite aux douanes est le document administratif unique (DAU). Le DAU sert de déclaration de l'importateur de l'UE.  Il englobe à la fois les droits de douane et la TVA et est valable dans tous les États membres de l'UE.

Dans le cadre des normes SAFE préconisées par l'Organisation Mondiale des Douanes (OMD), l’Union européenne a mis en place un système de contrôle des importations, l'« Import Control System » (ICS), qui vise à sécuriser les flux de marchandises au moment de leur entrée dans le territoire douanier de l’UE. Ce système de contrôle, qui s’inscrit dans le programme communautaire eCUSTOMS, est en vigueur depuis le 1er janvier 2011. Depuis cette date, les opérateurs doivent obligatoirement transmettre une déclaration sommaire d'entrée (ENS, Entry Summary Declaration) au bureau de douane du pays d’entrée, préalablement à l'introduction des marchandises dans le territoire douanier de l'Union européenne. L'UE a récemment introduit un nouveau système de contrôle des importations appelé ICS2 pour mettre en œuvre le programme de sécurité et de sûreté des douanes de l'UE avant l'arrivée.

Les marchandises non agricoles entrant sur le territoire de l'UE doivent respecter les formalités douanières (ENS). Cette déclaration doit être effectuée par la personne qui apporte les marchandises sur le territoire. La déclaration sommaire peut être effectuée par voie électronique ou sur un formulaire fourni par les autorités douanières. Le délai de dépôt de l'ENS dépend du mode de transport transportant les marchandises.

Depuis le 1er juillet 2009, toutes les entreprises établies en dehors de l'UE doivent disposer d'un numéro EORI si elles souhaitent déposer une déclaration en douane ou une déclaration sommaire d'entrée/sortie. Une fois qu'une entreprise a reçu un numéro EORI, elle peut l'utiliser pour ses exportations vers l'un des 27 États membres de l'UE.

Les droits de douane sont les mêmes pour tous les États membres de l'UE. Une taxe sur la valeur ajoutée (TVA), en revanche, est établie par les autorités fiscales de chaque pays membre, et diffère pour chaque pays. La plupart des biens importés en Suède sont soumis à une TVA. Le taux général de TVA est de 25 %, avec un taux plus faible de 12 % pour les produits alimentaires et certains services et de 6 % pour les livres et les périodiques.

Les marchandises en transit n'ont besoin que d'un seul document de transit de l'UE.
Le perfectionnement actif n'est pas soumis au régime douanier. Cette procédure permet à une matière première (marchandise hors Union) d'entrer temporairement sans frais de douane si elle doit être transformée (ou réparée) et de réexporter les produits finis hors du territoire de l'UE. Dans ce cas, l'importateur donne une garantie (d'une compagnie d'assurance ou d'une banque) égale au montant des droits de douane qui auraient été dus sur la matière première importée. Cette garantie sera remboursée lors de l'exportation du produit fini. Ce processus s'applique également aux marchandises qu'il est prévu de réexporter. Seuls les biens vendus sur le marché de l'UE sont éligibles aux droits et taxes à l'importation.
Pour le perfectionnement passif, les droits et taxes s'appliquent uniquement à la valeur ajoutée pendant le processus. Seules les entreprises situées en Suède ou dans l'UE peuvent bénéficier de cette mesure.

Consultez régulièrement le site web de l'Union douanière de l'UE pour obtenir des mises à jour. Pour plus d'informations, consultez le portail des douanes suédoises.

Les procédures spécifiques à l'importation

Le code des douanes de l'Union - adopté le 9 octobre 2013 en tant que règlement (UE) n° 952/2013 - titre V prévoit les simplifications douanières suivantes :

  • Déclaration simplifiée (article 166 du code des douanes de l'Union)
  • Apurement centralisé (article 179 du CCU)
  • Inscription dans les registres du déclarant (article 182 du CCU). Ce type de déclaration en douane n'est pas autorisé pour tous les régimes douaniers (par exemple, l'exclusion du transit).
  • Établissement de déclarations en douane pour des marchandises relevant de différentes sous-positions tarifaires ( article 177 du code des douanes communautaire)
  • Auto-évaluation (article 185 du CCU)
Les réseaux de distribution
Le marché suédois est traditionnellement dominé par les marques nationales et par un petit nombre de grandes chaînes, en particulier dans les segments de l'habillement, de l'ameublement et de la distribution alimentaire à fort volume. Il est donc resté relativement inexploité par les détaillants internationaux. Deux exemples en sont la société suédoise H&M, le deuxième plus grand détaillant de vêtements au monde, et IKEA, le plus grand détaillant de meubles au monde. Toutefois, ces dernières années, de nombreuses marques internationales ont fait leur entrée sur le marché suédois de la vente au détail. Selon le guide Retail Guide Sweden 2020-2021, le chiffre d'affaires du commerce de détail (commerce électronique et physique) a atteint 824 milliards de couronnes suédoises en 2020. Le taux de croissance des ventes au détail était de 3,5%, et on estime qu'un tiers des dépenses totales des ménages est consacré au commerce de détail. Le commerce électronique connaît une forte croissance (+40% en 2020), le chiffre d'affaires a atteint 130 milliards de couronnes suédoises en 2020. La vente au détail sur Internet est apparue comme la tendance la plus importante dans le commerce de détail hors alimentation, mais elle ne représentait encore qu'une part mineure de l'ensemble du commerce de détail en alimentation (4% en 2020). Les principaux acteurs sont l'ACI et Coop. En 2020, les ventes d'aliments et de boissons se sont élevées à 325 milliards de SEK, en hausse de 6,6% par rapport à 2019 (Statistics Sweden). Selon Ibis World, les supermarchés et les épiceries suédois ont généré 29 milliards d'euros en 2022.

Le changement climatique est l'un des plus grands problèmes auxquels sont confrontés les consommateurs suédois, et ils attendent de plus en plus des marques qu'elles s'engagent activement en faveur du développement durable. La demande de produits biologiques et d'autres produits de qualité supérieure est en plein essor. En conséquence, tous les acteurs du secteur de l'épicerie ont augmenté leurs assortiments de produits biologiques et de marques de distributeur saines afin de faciliter la demande croissante de ces produits de qualité supérieure.

Le paysage concurrentiel des détaillants en alimentation en Suède est fortement consolidé, avec trois principaux acteurs, dont le premier - ICA Sverige - détient plus de 50% de parts de marché.
Les supermarchés sont de loin le segment le plus développé en valeur. Il s'agit d'un réseau bien établi et de longue date en Suède. Les supermarchés sont généralement situés dans les centres-villes ou les banlieues, tandis que les hypermarchés et les discounters se trouvent généralement en dehors des centres-villes. Les hypermarchés affichent une performance plus faible que les supermarchés et ont une clientèle cible plus familiale. Ils sont généralement situés à l'extérieur des villes, parfois dans un centre commercial permettant aux consommateurs de profiter du déplacement pour faire leurs achats de produits non alimentaires. Les petits détaillants, tels que les supérettes, les magasins de proximité et les discounters, affichent des performances différentes : les épiceries de proximité continuent de se débattre en raison des prix relativement élevés pratiqués; les supérettes présentent de meilleures performances grâce au modes de vie de plus en plus pressé des consommateurs suédois. De plus, ces magasins sont souvent situés au centre des villes et des villages, ce qui constitue un avantage pour les consommateurs qui font leurs courses quotidiennement ; les discounters sont principalement en concurrence avec les supermarchés et les hypermarchés, car les consommateurs, de plus en plus sensibles aux prix, ont provoqué un développement rapide des alternatives à bas prix.
Les acteurs de la distribution
La distribution suédoise de biens de consommation est très structurée même s'il existe encore un grand nombre de détaillants spécialisés. La distribution de produits alimentaires, par exemple, est concentrée autour de trois groupes détenant 90% des parts de marché :

•    Ica Sveridge AB (groupe Ahold) ) avec une part de marché d'environ 52% en 2020. Le groupe suédois ICA, spécialisé dans la vente au détail de produits alimentaires, exploitait près de 1.300 magasins dans le pays, avec un bénéfice d'exploitation d'environ 4,2 milliards de couronnes suédoises.
•    Axfood AB avec 20% de part de marché ; il est spécialisé dans les "soft discounts", c'est-à-dire les très grands magasins de discount.
•    Coop Sveridge AB (KF) avec 20% de part de marché en 2020.
•    Le groupe Bergendalhs avec 5,3% de part de marché en 2019.
•    Lidl avec 5,1% de part de marché en 2019.

Les organismes de la vente au détail
Svensk Handel (association suédoise du commerce)
L'association des partenaires commerciaux de Suède

+

Gérer une entreprise

Types d'entreprise

Aktiebolag ou AB (société privée à responsabilité limitée)
Nombre de partenaires et d'associés : Un membre ou plus, sans maximum requis.
Capital minimum et/ou maximum : 25 000 SEK minimum.
Responsabilité des associés : La responsabilité est limitée au montant des apports.
Société anonyme
Nombre de partenaires et d'associés : Au moins trois réalisateurs
Capital minimum et/ou maximum : 500 000 SEK minimum.
Responsabilité des associés : La responsabilité est limitée au montant des apports.
Enskild näringsidkare (entreprise individuelle)
Nombre de partenaires et d'associés : 1 membre unique.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : La responsabilité est illimitée.
Handelsbolag ou HB (société en nom collectif)
Nombre de partenaires et d'associés : 2 associés minimum.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : La responsabilité est solidaire et illimitée vis-à-vis des tiers.
Kommanditbolag (société en commandite)
Nombre de partenaires et d'associés : 2 associés minimum.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : Illimité pour les partenaires actifs, limité pour les partenaires dormants.
 
Créer une entreprise Suede OECD
Procédures (nombre) 4,0 5,2
Temps (jours) 7,5 9,5

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

 

Le coût du travail

Le salaire minimum
Il n'y a pas de salaire minimum en Suède, les salaires sont définis par la négociation collective entre les syndicats et les employeurs.
Le salaire moyen
Selon les Statistics Sweden, le salaire mensuel brut moyen était d'environ 37.100 SEK en 2021.
Les cotisations sociales
Les contributions sociales payées par l'employeur: Les cotisations de sécurité sociale suédoises pour le personnel salarié sont à la charge de l'employeur à un taux de 31,42 % du salaire brut. Il n'y a pas de plafond pour les cotisations patronales.
Les contributions sociales payées par l'employé: Les contributions à la sécurité sociale suédoise sont dues par l'employé au taux de 7 % du revenu net gagné, avec un plafond de 572.970 SEK pour le revenu annuel (contribution maximale de 40.100 SEK).
 

La propriété intellectuelle

Les organismes nationaux compétents
L'organisme responsable de la protection de la propriété intellectuelle en Suède est le Swedish Patent and Registration Office.
Les organismes régionaux compétents
Protection des brevets : l'Office européen des brevets
Pour les brevets, les marques, dessins et modèles : Office de la propriété intellectuelle de l'Union européenne
Les accords internationaux
Membre de l'OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle)
Signataire de la Convention de Paris sur la protection de la propriété intellectuelle
Signataire des ADPIC - Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce
 

+

Les taux standards

Les taxes à la consommation

La nature de la taxe
MOMS (mervärdesskatt) ou Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA)
Le taux standard
25%
Le taux réduit
Taux réduit de 12%: certains produits alimentaires; boissons non alcoolisées; nourriture à emporter; réparations mineures de bicyclettes, chaussures et articles en cuir, vêtements et linge de maison; hébergement à l'hôtel; services de restauration et de restauration; des œuvres d'art, des objets de collection et des antiquités.


Taux le plus bas de 6%: transport domestique de passagers; livres; journaux et certains périodiques; l'admission à des événements culturels (à l'exclusion du cinéma); écrivains et compositeurs; l'admission à des événements sportifs; utilisation des installations sportives.

Détaxés : médicaments délivrés sur ordonnance ou vendus aux hôpitaux ; impression et autres services liés à la production de magazines pour des organisations à but non lucratif; transport intracommunautaire et international de voyageurs.

Les autres taxes à la consommation
Les droits de douane sont uniquement appliqués aux marchandises provenant des pays non membres de l'UE. Les principaux droits d'accise suédois s'appliquent à l'alcool, au tabac et à l'énergie.

La Suède prélève également une taxe sur le carbone.

 

Les taxes sur les sociétés

Impôt sur les sociétés
20,6% (à partir de 2021, réduit de 21,4%)
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères
Une entreprise est considérée comme résidente si elle est constituée en vertu de la loi suédoise sur les sociétés. En vertu de la loi suédoise, une entreprise est réputée avoir un établissement stable si elle a un siège de direction, une succursale, un bureau, une usine ou un atelier dans le pays.

Pour plus d'informations sur les impôts sur les sociétés suite à la crise du COVID-19, visitez la page dédiée du site Web de l'Agence suédoise des impôts (Skatteverket).

La taxation des plus-values
Les plus-values ​​de cession professionnelle d'actions d'une société résidente sont généralement exonérées d'impôt (à l'inverse, les pertes ne sont pas déductibles). Les actions cotées/cotées sont considérées comme détenues pour des raisons professionnelles si la société détient une participation correspondant à au moins 10 % des droits de vote ou si les actions sont détenues dans le cadre de l'activité pendant une période d'au moins un an ; tandis que les actions qui ne sont pas cotées ou cotées sont toujours considérées comme détenues pour des raisons commerciales. Les plus-values ​​qui ne sont pas considérées comme professionnelles sont assimilées à des revenus commerciaux et taxées à 20,6 %.
Les déductions et les crédits d'impôt
Les frais engagés pour les opérations commerciales sont généralement déductibles, y compris les paiements d'intérêts sans lien de dépendance, les loyers et les royalties, les dépréciations, les pertes et les réserves. Les frais généraux d'établissement et de maintien du revenu d'activité sont, en principe, déductibles.

Les intérêts sur prêts extérieurs sont entièrement déductibles, alors que les intérêts payés aux filiales sont déductibles uniquement en cas d'exception dans le cadre des restrictions de démembrement et dans la limite du principe de non-dépendance. Les créances douteuses liées à l'activité de l'entreprise sont déductibles si elles s’avèrent entièrement ou partiellement sans valeur, alors que les contributions charitables sont généralement non déductibles.

Certains postes tels que les distributions de profits, les frais de représentation dépassant un certain montant et taxes ne sont pas déductibles. L'élimination de la double imposition est proposée aux entreprises suédoises qui sont imposées à l'étranger. Le crédit d'impôt étranger ne peut pas dépasser le montant de l'impôt suédois sur le revenu correspondant aux revenus provenant de l'étranger.

Les aménagements fonciers peuvent être amortis au taux de 5% / an du coût d'acquisition, les immeubles à des taux compris entre 2% et 5% / an de la base imposable. L'abattement maximal est de 100 % de l'assiette fiscale de l'amélioration/du bâtiment.

Les pertes fiscales peuvent être reportées en avant sans aucune restriction de temps, sauf en cas de changement direct ou indirect de la structure propriétaire de l'entreprise. Le report en arrière des pertes fiscales est techniquement interdit, pourtant le mécanisme de réserve de crédit d'impôt (periodiseringsfond) permet aux entreprises de compenser les pertes subies par les bénéfices des années précédentes.

Les autres taxes sur les sociétés
Le taux annuel de la taxe foncière sur les locaux commerciaux varie de 0,2% à 2,2% de la valeur imposable de la taxe (déterminée par l'administration fiscale sur la base des informations fournies par le propriétaire sur son bien). Le taux est généralement plus faible pour la propriété industrielle (environ 0,5%).

Pour le transfert de biens immobiliers, un droit de timbre de 4,25% est prélevé sur la valeur d'acquisition ou la valeur estimée par l'administration fiscale (la valeur la plus élevée est retenue pour le calcul) lorsque le cessionnaire est une personne morale. Le taux varie entre 0,4% et 2% pour les hypothèques.

Les charges sociales obligatoires dues par les employeurs sur la rémunération des salariés (ou par les indépendants) sont prélevées à 31,42%. Des taux réduits (0% ou 10,21%) sont applicables aux personnes nées entre 1938-1953. Les prestations de retraite au-delà du système obligatoire sont habituelles chez la plupart des employeurs suédois. Un impôt spécial sur les salaires est prélevé à environ 24% sur ces primes / engagements de retraite supplémentaires et est déductible aux fins de l'impôt sur les sociétés.

Diverses taxes environnementales ont été introduites ces dernières années, notamment la taxe sur l'énergie, la taxe sur le carbone et la taxe sur le soufre.
Les autres ressources utiles
Agence fiscale suédoise
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 

Les conventions de non double imposition

Les pays avec lesquels une convention de non double imposition a été signée
Réseau de conventions fiscales suédois
Les retenues à la source
Dividendes : 0 (résidents et non-résidents) 30 % (entreprises non-résidentes) ; Intérêts : 0% ; Redevances : 0%

+