Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Le consommateur

Le profil du consommateur
Avec un âge médian de 43,4 ans (CIA World Factbook - est. 2020) et un PIB par tête de 8 750 EUR (FMI, 2021), la Serbie a des revenus faibles à moyens, et une population qui vieillit rapidement. Le taux de pauvreté atteint presque 25% (l'un des taux les plus hauts d'Europe - Eurostat, 2019) et la plupart des Serbes touchés par la pauvreté vivent dans les zones rurales (Banque mondiale). Les inégalités économiques sont également très importantes en Serbie, qui sont basées sur des inégalités de revenus (l'un des coefficients de Gini les plus élevés d'Europe, avec un score de 33,3 points en 2019 - Eurostat, dernières données disponibles). Belgrade représente à elle seule 40 % de la richesse nationale, tandis que la Serbie du Sud et de l'Est n'en représente que 14 % (Heureka Group, 2021).
Les consommateurs serbes s'intéressent à l'origine de ce qu'ils achètent et ont tendance à favoriser les produits locaux, puis ceux venant d’Allemagne et de l'UE. Ils essaient d'éviter les produits fabriqués en Croatie, en Chine ou en Albanie (Questionnaire Blic, dernières données disponibles).
Les consommateurs serbes montrent un intérêt croissant pour la nourriture de haute qualité et les produits frais.
Le comportement de consommation
Les consommateurs serbes sont progressivement devenus plus sensibles au prix ces dernières années, alors que la crise affecte négativement leur pouvoir d'achat depuis 2008. Le prix reste de loin le critère le plus important lorsqu'il s'agit de maintenir ou de changer des habitudes de consommation. D'après une étude Nielsen, 77% des consommateurs serbes achètent rarement plus que ce dont ils ont besoin. En 2019, les consommateurs serbes ont dépensé en moyenne 22 977 RSD par mois en nourriture et boissons non alcoolisées (34,2 % de la consommation totale) et 11 182 RSD en logement et services publics (16,7 % de la consommation totale) (Office des statistiques de la République de Serbie, dernières données disponibles). De plus, le pouvoir d'achat des consommateurs serbes est impacté par un taux d'inflation à 2,2% en 2021. Ce taux devrait se stabiliser autour de 2,5% en 2022 et 2023 (FMI).

Les consommateurs serbes optent de plus en plus pour les achats en ligne (en particulier la vente au détail transfrontalière pour des prix plus bas), qui devraient croître à un taux de croissance annuel composé (TCAC 21-25) de 5,59 % jusqu'en 2025. En 2021, 52,7 % des Serbes sont des acheteurs en ligne et ce pourcentage devrait atteindre 61,4 % en 2025 (Statistica).
Les associations de consommateurs
Organisation nationale des consommateurs de Serbie (NOPS)
 

+

Importation et distribution

Les procédures d'importation
La Serbie utilise un processus de documentation d'importation / exportation normalisé (nécessitant généralement un connaissement, etc.). Avec la libéralisation du régime commercial et la réforme des institutions commerciales et douanières, la Serbie continue de coordonner sa documentation avec celle de l'Union européenne.

Le tarif douanier serbe est harmonisé chaque année avec la nomenclature combinée de l'UE. En Serbie, plusieurs réglementations tarifaires sont obligatoires :

  • Les décisions sur la classification tarifaire publiées au Journal officiel de l'Union européenne
  • Les décisions sur le classement tarifaire publiées par l'Organisation mondiale des douanes (OMD)
  • Les renseignements tarifaires contraignants publiés par l'Administration des douanes serbe, sur demande, concernant le classement de certaines marchandises en cas d'ambiguïté ou d'incertitude.

Les traductions officielles des décisions de l'UE et de l'OMD sont publiées régulièrement dans le Journal officiel de la République de Serbie.

Des licences d'importation sont exigées pour les médicaments contenant des stupéfiants, les précurseurs pour la fabrication de stupéfiants, les vitamines, les produits sanguins, les micro-organismes, les organes humains destinés à une greffe, les médicaments et les dispositifs médicaux non enregistrés, les substances appauvrissant la couche d'ozone, les matériaux radioactifs, les réacteurs et pièces de réacteurs, les armes, les équipements militaires et biens à double usage, l’amiante, les explosifs industriels, les armes et munitions de chasse et de sport pour ces armes, les métaux précieux et les produits agricoles spécifiques à usage vétérinaire. La majorité des marchandises susmentionnées sont soumises à des licences d'importation conformément aux conventions internationales en vigueur.

Pour plus d'informations, rendez vous sur le site internet des douanes serbes.

Les acteurs de la distribution
Il existe un certain nombre de chaînes de distribution étrangères sur le marché serbe, régionales et internationales. Les chaînes de distribution étrangères détiennent les deux tiers du marché de détail total et les centres commerciaux sont devenus populaires en Serbie. Néanmoins, la plus grosse part des achats porte essentiellement sur les produits frais et pour de petits montants. Les principaux lieux d'achat sont les marchés, et les supérettes.
Les petits commerces de proximité représentent une grande proportion du secteur de la distribution. On dénombre 20 000 à 30 000 points de vente pour le secteur alimentaire. Les prix sont souvent inférieurs à ceux des supermarchés. Les marchés ouverts sont également très nombreux.
Les principales chaines de grande distribution sont :

Pour la distribution non alimentaire, il faut noter que les centres commerciaux sont encore peu nombreux. On peut s'attendre à un développement important dans les années à venir, parallèlement au développement des hypermarchés. Les secteurs du prêt-à-porter et des accessoires sont pour le moment les plus représentés mais la distribution de loisirs, de produits de beauté et surtout de produits pour le bricolage et la maison devrait se développer.

+

Gérer une entreprise

Types d'entreprise

Drustvo sa ogranicenom odgovornoscu ou D.O.O. (société à responsabilité limitée)
Nombre de partenaires et d'associés : Un ou plus.
Capital minimum et/ou maximum : 100 RDS (1 EUR).
Responsabilité des associés : Leur responsabilité est limitée au montant des apports.
Akcionarsko drustvo ou A.D. (société anonyme)
Nombre de partenaires et d'associés :  Minimum 2 actionnaires, maximum 100 pour une a.d. fermée, pas de maximum pour une a.d. ouverte.
Capital minimum et/ou maximum : Equivalent de 10 000 EUR minimum pour une a.d. fermée, 25 000 EUR pour une a.d. ouverte
Responsabilité des associés : Leur responsabilité est limitée au montant des apports.
Ortacko drustvo ou O.D. (société en nom collectif)
Nombre de partenaires et d'associés :  Minimum 2 associés.
Capital minimum et/ou maximum :  Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : Leur responsabilité est solidaire et illimitée.
Komanditno drustvo ou K.D. (société en commandite)
Nombre de partenaires et d'associés :  Minimum 2 associés.
Capital minimum et/ou maximum :  Pas de capital minimum.
Responsabilité des associés : La responsabilité des commandités est illimitée. La responsabilité des commanditaires est limitée au montant des apports.
 
Créer une entreprise Serbie Eastern Europe & Central Asia
Procédures (nombre) 7,0 5,3
Temps (jours) 7,0 11,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

 

Le coût du travail

Le salaire minimum
Le salaire minimum est d'environ 43 100 RSD (366,04 EUR) par mois en 2021 selon Eurostat.
Le salaire moyen
En 2021, le salaire moyen mensuel brut est de 87 058 RSD (739,58 EUR) selon l'Office statistique de la République de Serbie.
Les cotisations sociales
Les contributions sociales payées par l'employeur: 16,65% (11,5% de retraite et d'assurance-invalidité et 5,15% d'assurance-maladie).
Les contributions sociales payées par l'employé: 19,9% (14% de retraite et d'assurance-invalidité, 5,15% d'assurance-maladie et 0,75% de cotisations chômage).
 

La propriété intellectuelle

Les organismes nationaux compétents
L'organisme responsable de la protection de la propriété intellectuelle en Serbie est le Bureau fédéral pour la propriété intellectuelle (Zavod za Intelektualni Svojinu). Il dépend du Ministère de l'Économie et du Commerce extérieur.
Les accords internationaux
Membre de l'OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle)
Signataire de la Convention de Paris sur la protection de la propriété intellectuelle
Signataire des ADPIC - Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce
 

+

Les taux standards

Les taxes à la consommation

La nature de la taxe
Taxe sur la Valeur Ajoutée (TVA) - Porez na dodatu vrednost (PDV)
Le taux standard
20%
Le taux réduit
Un taux réduit de 10 % s'applique aux denrées alimentaires de base ; services d'utilité; hébergement touristique; événements vivants et culturels; journaux quotidiens; fournitures agricoles; manuels et supports pédagogiques, etc.
L'exportation de marchandises, les transports et autres services directement liés aux exportations, le transport aérien international, sont détaxés avec droit à déduction de la TVA en amont.
Certains articles sont exonérés, notamment : l'exportation de marchandises ; transport aérien international; éducation; services médicaux; services financiers; charité; culture et divertissement; organisation de services de jeux d'argent et de loteries; etc.
Afin de limiter l'épidémie de COVID-19, les biens et services fournis gratuitement au Ministère de la Santé, à la Caisse d'Assurance Maladie ou aux établissements publics de santé, sont taxés au taux de 0%, avec droit à déduction de la TVA en amont pendant l'état d'urgence.
Les autres taxes à la consommation
Les importations sont soumises à la TVA de la même manière que la production nationale (sauf dans les zones franches). Les droits d'accises sont perçus sur les producteurs et importateurs des produits suivants : dérivés du pétrole, produits du tabac et carburants pour le remplissage des cigarettes électroniques, boissons alcoolisées, café et électricité, bio liquides et biocarburants.
 

Les taxes sur les sociétés

Impôt sur les sociétés
15%
La taxation des plus-values
Les gains en capital obtenus par les résidents sont intégrés à la déclaration d'impôt sur les sociétés et imposés à 15%, tandis que ceux obtenus par les non-résidents le sont à 20% (sauf si un taux inférieur est convenu dans une convention fiscale). Les non-résidents peuvent nommer un représentant fiscal en Serbie, qui est chargé de soumettre la déclaration fiscale dans les 30 jours suivants la réalisation de la plus-value.

Les plus-values peuvent être compensées par des moins-values réalisées sur la même période, et ces dernières sont reportables sur 5 exercices.

Les déductions et les crédits d'impôt
L'amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles est déductible fiscalement à des taux variant de 2,5% à 30 %. L'écart d'acquisition n'est pas déductible.
Les frais de démarrage sont généralement déductibles. Les frais d'intérêt qui dépassent les limites de la capitalisation restreinte et les seuils de prix de transfert ne sont pas déductibles.
Les créances irrécouvrables sont déductibles d'impôt si elles sont en souffrance depuis au moins 60 jours.
Les dons à des œuvres caritatives et l'aide humanitaire aux autorités nationales et locales en cas d'urgence sont déductibles jusqu'à 5% du revenu.
Les amendes ne sont pas déductibles alors que les impôts qui ne dépendent pas de la rentabilité de l'entreprise sont déductibles.
Les frais directement liés aux activités de R&D réalisées en Serbie sont éligible à une double déductibilité. Le régime de propriété intellectuel serbe offre une exonération de la base fiscale imposable de l’impôt sur les sociétés de 80% des revenus perçus par un contribuable pour l'utilisation de droits d'auteur, de brevets ou de droits connexes enregistrés (cela ne comprend pas les revenus générés par la cession des droits).
L’investissement dans une entreprise nouvelle créée, qui entreprend des activités innovantes, donne le droit à un crédit d’impôt de 30% de la valeur de l’investissement réalisé (plafonné à 100 millions de RSD).
Les frais de divertissement sont déductibles jusqu'à concurrence de 0,5% du revenu. Enfin, les cotisations versées aux chambres de commerce et aux associations (à l'exclusion des partis politiques) sont déductibles à concurrence de 0,1% du revenu.
Les pertes fiscales peuvent être reportées sur une période maximale de cinq ans. Le report rétrospectif de pertes n'est pas autorisé.
Les autres taxes sur les sociétés
Une taxe foncière est payable non seulement par les propriétaires, mais aussi par les locataires à long terme (un an ou plus) et les utilisateurs des terrains urbains (dix acres ou plus). Le taux maximal est de 0,4%.
Un droit de mutation est prélevé sur tous les types de transferts (propriété, véhicules, propriété intellectuelle, etc.) à un taux de 2,5%.
Même s’il n’y a pas de droit de timbre, les autorités compétentes et/ou les notaires peuvent facturer des honoraires quand ils certifient des documents liés à la cession de biens.
Les cotisations de sécurité sociale à la charge de l'employeur s'élèvent à 16,65% du salaire brut (11,5% pour l'assurance retraite et invalidité et 5,15% pour l'assurance maladie), dans la limite de cinq salaires mensuels moyens.
Les autres ressources utiles
Administration fiscale
Consultez le site Doing Business, pour obtenir un sommaire des impôts et des cotisations obligatoires.
 

Les conventions de non double imposition

Les pays avec lesquels une convention de non double imposition a été signée
Voir la liste des conventions de double imposition
Les retenues à la source
Dividendes : 20%, Intérêts : 20%/25% (résident d'un paradis fiscal), Redevances : 20%/25% (résident d'un paradis fiscal)

+