Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Le consommateur

Le profil du consommateur
Le consommateur sénégalais moyen dispose d'un pouvoir d'achat très limité. Cependant, l'apparition d'une classe moyenne supérieure a permis le développement des chaînes de supermarchés, pour la plupart étrangères. Le consommateur qui dispose d'un pouvoir d'achat assez élevé peut y acheter des produits étrangers avec une préférence pour les produits français et américains. Euromonitor International identifie le Sénégal comme un des vingt « marchés futurs » dans le monde qui offriront des opportunités pour les entreprises qui vendent des biens de consommation. 
À la différence de la plupart des marchés de la région, où l'inflation et l'érosion de la valeur de la monnaie locale sont les principaux moteurs de l'accroissement de l'offre nominale de monnaie, le Sénégal offre à la fois une stabilité des prix et de la monnaie.
Bien que le Sénégal se situe sous la moyenne subsaharienne en termes de dépense par tête, certaines personnes bénéficient de hauts niveaux de revenus et peuvent s'offrir de nombreux biens et services. Il y a également de grandes inégalités entre les zones urbaines et rurales : dans la capitale, Dakar, par exemple, le niveau de dépense par tête est deux fois plus élevé que la moyenne du pays. 
Au Sénégal, l'âge médian est de 19,4 ans (CIA World Factbook, 2020 est.). Quand ils arriveront à l'âge adulte, ces personnes représenteront un potentiel énorme pour les secteurs de l'immobilier, des biens durables, de l'automobile et de l'alcool.
Le comportement de consommation
Les Sénégalais ont l’habitude de consommer des produits en grande partie importés comme le riz et le sucre, qui sont des aliments de base. Cet ancrage aux produits étrangers s’explique par un manque d'habitude à consommer local. Le consommateur sénégalais préfère en principe consommer des produits importés, qu’il juge être de meilleure qualité.
La plupart du commerce de détail du pays a lieu dans le secteur informel. Cependant, ces dernières années, les supermarchés ont émergé avec un développement rapide de leurs ventes officielles. Les Sénégalaises sont de grandes consommatrices de produits de beauté et de soin de la peau et elles sont attirées par les marques américaines.
Un nombre croissant de jeunes adultes alimente la demande en maisons modernes. C'est pourquoi le marché de l'immobilier se transforme graduellement de cabanes en terre battue à des maisons avec accès à l'eau potable et à l'électricité, engendrant une demande croissante pour les appareils ménagers et les produits d'entretien.
Les associations de consommateurs
Association des Consommateurs du Sénégal (Ascosen)
 

+

Importation et distribution

Les procédures d'importation
Lors de la procédure d’importation au Sénégal, les documents suivants seront demandés :

  • la facture commerciale du fournisseur et la facture de transport de marchandises ;
  • le certificat d'origine délivré par la Chambre de Commerce du pays d'origine ;
  • la liste de colisage (document énumérant toutes les parcelles et leurs caractéristiques) ;
  • l’autorisation d'importer des marchandises soumises à quota (si applicable) ;
  • le certificat d'assurance ;
  • la déclaration préliminaire d'importation (DPI) sur des valeurs supérieures ou égales à 1 000 000 FCFA. Cette déclaration doit être domiciliée dans une banque locale.

En fonction du type d’importation, d’autres documents particuliers pourront être exigés. Pour plus d’informations, rendez vous sur le portail des douanes sénégalaises.

Les acteurs de la distribution
Le Sénégal compte un nombre élevé d'expatriés et le nombre de consommateurs à revenu élevé a continué d'augmenter. Cela a contribué à une plus grande demande de produits à haute valeur ajoutée (HVP). La forte croissance démographique (2,25% - CIA World Factbook, est. 2021) et l'urbanisation (3,73% - CIA World Factbook, est. 2015-20) indiquent que cette tendance se poursuivra. Casino, une grande chaîne de distribution française bien implantée au Sénégal, offre une gamme de produits plus étendue, incluant certains produits d'origine américaine. Une autre chaîne de supermarchés, CityDia, filiale du groupe français Carrefour, a ouvert plusieurs magasins à Dakar ainsi que des dépanneurs dans les stations-service Total. Atac, une chaîne de supermarchés française, distribue principalement des produits de marque française. Depuis 2016, Auchan, chaîne internationale d'hypermarchés français, a ouvert de nombreux magasins de détail à Dakar.
Néanmoins, le secteur informel et les épiceries indépendantes continuent de dominer le marché de la distribution sénégalaise.

+

Gérer une entreprise

Types d'entreprise

La SARL est une société à responsabilité limitée.
Nombre de partenaires et d'associés : Minimum 1 associé avec un maximum de 50 associés.
Capital minimum et/ou maximum : 100 000 XOF divisés en parts sociales supérieures ou égales à 5 000 XOF.
Responsabilité des associés : La responsabilité est limitée au montant des apports.
La SA est une société anonyme.
Nombre de partenaires et d'associés : Minimum 1 actionnaire.
Capital minimum et/ou maximum : 10 000 000 XOF divisés en actions supérieures ou égales à 10 000 XOF .
Responsabilité des associés : La responsabilité est limitée au montant des apports.
Société en nom collectif
Nombre de partenaires et d'associés : Minimum 2.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de minimum.
Responsabilité des associés : Les partenaires ont une responsabilité conjointe et illimitée.
société en commandite
Nombre de partenaires et d'associés : Minimum 2, un commandité et un commanditaire.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de minimum.
Responsabilité des associés : Les commanditaires qui ne participent pas à la gestion ont une responsabilité limitée. Toutefois, les commandités ou les associés gérants ont une responsabilité conjointe et illimitée
 
Créer une entreprise Sénégal Sub-Saharan Africa
Procédures (nombre) 4,0 7,5
Temps (jours) 6,0 21,3

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

 

Le coût du travail

Le salaire minimum
En 2021, le salaire minimum est de 58 900 Francs CFA (XOF) par mois (taux horaire de 333,808 francs CFA) selon le Ministère du Travail, du Dialogue social, des Organisations professionnelles et des Relations avec les Institutions du Sénégal.
Le salaire moyen
Le salaire mensuel moyen brut était estimé à 89 730 francs CFA sur l'année 2019, selon le Ministère de l'Economie, du Plan et de la Coopération du Sénégal.
Les cotisations sociales
Les contributions sociales payées par l'employeur: Entre 22% et 31,5% (selon la nature de l'activité et les risques d'accidents ou de maladies professionnelles).
Les contributions sociales payées par l'employé: Entre 10% et 15,5% (selon la nature de l'activité).
 

La propriété intellectuelle

Les organismes nationaux compétents
Les marques, brevets et copyright sont protégés dans le cadre de l'OAPI, l'Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle.
Les organismes régionaux compétents
Le Sénégal est membre de l'Organisation Africaine de la Propriété Intellectuelle (en anglais).
Les accords internationaux
Signataire des ADPIC - Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce
 

+

Les taux standards

Les taxes à la consommation

La nature de la taxe
Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
Le taux standard
18%.
Le taux réduit
Le taux réduit est de 10% et ne s'applique qu'aux services touristiques. Un taux d'imposition spécial de 17% s'applique aux activités financières (en remplacement de la TVA).
Les autres taxes à la consommation
Des droits d'accise existent sur les boissons (50 pour cent pour les boissons contenant de l'alcool plus une taxe additionnelle allant de 1 500 à 5 000 XOF par litre et 5 pour cent pour les boissons gazeuses), le tabac (65 pour cent), le café (5 pour cent), le thé (5 pour cent), les matières grasses (le taux varie de 10 à 15 pour cent), les voitures particulières d'une puissance supérieure à 13CV (10 pour cent), les produits cosmétiques (15 pour cent), les produits pétroliers, les sacs en plastique (300 XOF par kg).
Les propriétaires de véhicules à moteur (voiture, camion ou moto) doivent payer une taxe annuelle de 1 000 XOF par hectolitre. Les entreprises qui possèdent ou louent des véhicules pendant plus de 15 jours par an sont assujetties à une taxe annuelle dont les taux vont de 50 000 à 200 000 XOF.
Les importations sont soumises à des droits de douane, ainsi qu'à: une taxe statistique à l'importation de 1%; un prélèvement de solidarité communautaire de 0,8 % ; le prélèvement de la Communauté économique des États de l'Afrique de l'Ouest (CEDEAO) de 0,5 pour cent (applicable uniquement aux produits originaires de pays non membres de la CEDEAO); et la redevance du Conseil sénégalais des chargeurs (COSEC) de 0,4 pour cent (applicable uniquement à l'importation par mer). Les opérateurs industriels sont soumis à une taxe industrielle sur l'énergie au taux de 2,5%, appliquée au prix hors taxes de l'électricité consommée.
Un droit d'exportation de 4 pour cent s'applique sur la valeur en douane de l'or non monétaire.
 

Les taxes sur les sociétés

Impôt sur les sociétés
30%
La taxation des plus-values
Les gains en capital sont considérés comme un revenu d'entreprise et imposés au taux ordinaire de l'impôt sur les sociétés de 30%. Les ventes d'actions par un non-résident sont également assujetties à un taux de 30%.
Les déductions et les crédits d'impôt
L'amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles est déductible fiscalement. En revanche, leurs taux ne sont pas fixés par le code fiscal sénégalais, mais sont calculés en fonction de l'obsolescence potentielle des actifs. L'écart d'acquisition ne peut être amorti fiscalement.
Les frais de démarrage peuvent être déduits s'ils sont justifiés et approuvés par les actionnaires.
Les charges d'intérêts peuvent être déduites sous certaines conditions : le taux d'intérêt ne peut excéder le taux d'avance de l'Institut des émissions majoré de 3 points, le capital social est entièrement libéré et le montant du prêt ou de l'avance ne doit pas dépasser le capital social de la société qui le reçoit.
Les créances irrécouvrables ne sont pas déductibles d'impôt, tout comme les amendes et les pénalités. Les dons à des organismes de bienfaisance reconnus peuvent être déductibles jusqu'à 0,5% du chiffre d'affaires. Les dons au Fonds d'intervention COVID-19 sont également déductibles des impôts.
Les pertes fiscales peuvent être reportées jusqu'à trois ans. Les pertes résultant de l'amortissement des immobilisations peuvent être reportées indéfiniment. Le report rétrospectif de pertes n'est pas autorisé.
Les redevances, intérêts et frais de services de gestion raisonnables versés aux sociétés mères étrangères sont généralement déductibles, à condition qu'ils soient documentés.
Les autres taxes sur les sociétés
La taxe sur les immeubles bâtis est perçue au taux de 5% (de la valeur locative) pour les immeubles autres que les usines. Si les biens sont inscrits au bilan, les sociétés ne sont pas assujetties à l'impôt. La taxe sur les terrains non bâtis est de 5% de la valeur locative du terrain.
Les droits de timbre et d'enregistrement sont perçus sur de nombreuses transactions commerciales à des taux variant entre 1% et 5% de la loi concernée.
Les employeurs sont soumis à une taxe sur la masse salariale de 3% (sur le salaire brut). Outre cette taxe sur les salaires, les cotisations patronales s'élèvent à 7% du salaire pour les prestations familiales (plafonnées à 63 000 francs CFA par mois) et à 1%, 3% ou 5% pour les accidents du travail (plafonnés à 63 000 francs CFA par mois), 8,4% pour les retraites (plafonnées à 360 000 francs CFA par mois) et 3,6% pour les assurances complémentaires de retraite (pour les salariés cadres, plafonnés à 1,08 million de francs CFA par mois). Les cotisations à l'assurance maladie s'élèvent à 15% du salaire, jusqu'à concurrence de 250 000 francs CFA.
La contribution économique locale est due par toute personne exerçant un métier ou une industrie et se compose de deux impôts différents : la contribution immobilière de l'entreprise (15 % pour les locaux loués et 20 % pour les locaux, terrains et installations en propriété, calculée sur les 7 % du prix de revient), et la contribution à la valeur ajoutée de l'entreprise (1 % sur la valeur ajoutée produite l'année précédente, plafonnée à 70 % du chiffre d'affaires).
La taxe sur les services de télécommunication est de 5 %. Les compagnies d'assurance doivent payer un prélèvement sur 1% de leur chiffre d'affaires. Les entreprises qui possèdent ou louent des véhicules sont soumises à une taxe allant de 50 000 à 200 000 XOF, selon le type et la puissance du véhicule.
Les opérateurs industriels sont soumis à une taxe industrielle sur l'énergie au taux de 2,5%, appliquée au prix hors taxes de l'électricité consommée.
Un droit d'exportation de 4 pour cent s'applique sur la valeur en douane de l'or non monétaire.
Les autres ressources utiles
Direction générale des impôts
Consultez le site Doing Business, pour obtenir un sommaire des impôts et des cotisations obligatoires.
 

Les conventions de non double imposition

Les pays avec lesquels une convention de non double imposition a été signée
Voir la liste des conventions de double imposition signées par le Sénégal et les taux de retenue à la source applicables
Les retenues à la source
Dividendes : 10%
Intérêts : 8% (intérêts sur les bénéfices des dépôts de guarantie auprès d'une banque),13% (sur les coupons d'obligation),16%
Redevances : 20%

+