Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Dans le contexte d'une croissance économique robuste au cours des 25 dernières années, le Pérou a connu de nombreux revers ces dernières années. Le Pérou a connu un ralentissement économique avec une baisse de son PIB au cours des premier et deuxième trimestres de 2023, attribuée à une diminution de l'investissement et de la consommation privés, probablement due à des manifestations et à des incertitudes politiques accrues. En outre, des secteurs vitaux tels que l'agriculture, la construction et la pêche ont été affectés par des événements climatiques. Les dernières projections de la Banco Central de Reserva del Perú (BCRP) indiquent une croissance négative de 0,5 % en 2023, tout en prévoyant un taux de croissance annuel de 3 % en 2024/25 grâce à la reprise de certaines industries clés, y compris l'agriculture.

Le déficit budgétaire devrait augmenter pour atteindre 2,1 % du PIB en 2023, principalement en raison d'une baisse significative des recettes fiscales, qui l'emporte sur une réduction moindre des dépenses. La diminution des recettes est largement attribuée à la baisse de la croissance économique et des prix du cuivre. Dans le même temps, les dépenses ont diminué en raison de la réduction progressive des dépenses liées à la pandémie, malgré l'augmentation des salaires, et de la mise en œuvre de Con Punche Peru et de mesures visant à faire face aux événements climatiques. Le FMI prévoit que le déficit diminuera à 1,9 % en 2024 et à 1,6 % en 2025, car les recettes augmentent avec la reprise de l'activité économique, tandis que les dépenses courantes restent rigides dans un contexte d'équilibre politique délicat. La discipline budgétaire a permis au Pérou de maintenir le ratio de la dette publique au PIB à un faible niveau : il s'élevait à 33,9 % en 2023 et devrait rester stable au cours de la période de prévision. Les données de la Banco Central de Reserva del Perú indiquent un taux d'inflation moyen de 3 % en 2023 (contre 8,5 % un an plus tôt), avec un retour progressif vers l'objectif de 2 % d'ici 2025.

Bien que le taux de chômage au Pérou ait doublé pendant les premières phases de la pandémie, le chômage a diminué et, en 2023, il s'élevait à 7,6 %. Selon les estimations du FMI, le taux de chômage du pays devrait rester stable en 2024 et 2025, à 7,4 % et 7,3 % respectivement. Cependant, l'économie informelle continue d'employer une grande partie de la population active. En outre, le pays connaît de fortes inégalités, avec une concentration importante de richesses et un taux de pauvreté de 27,5 % (Banque mondiale). Il existe de graves disparités régionales en matière de pauvreté dans l'ensemble du pays, les taux les plus élevés se trouvant dans les régions andines et amazoniennes.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 245,01267,59282,46294,78307,19
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,7-0,62,52,72,3
PIB par habitant (USD) 7.3367.9338.2918.5678.839
Solde des finances publiques (en % du PIB) -2,2-2,6-2,5-2,2-1,8
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 33,932,133,033,333,2
Taux d'inflation (%) 7,96,32,32,02,0
Taux de chômage (% de la population active) 7,76,86,66,56,5
Balance des transactions courantes (milliards USD) -9,911,68-3,19-4,03-4,39
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -4,00,6-1,1-1,4-1,4

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

La géographie variée du Pérou se reflète dans l'économie du pays. L'abondance des ressources se trouve principalement dans les gisements de minéraux des régions montagneuses, tandis que son vaste territoire maritime a traditionnellement fourni d'excellentes ressources halieutiques. Cependant, en raison de ses caractéristiques géographiques complexes (telles que la côte aride, les Andes accidentées et la jungle difficile d'accès), le Pérou dispose d'une zone agricole assez réduite, qui n'occupe que 20 % du territoire. Néanmoins, le secteur est relativement important par rapport à la taille des terres arables du pays. L'agriculture contribue à 7,8 % du PIB du Pérou et emploie 26 % de la population active. Les principaux produits agricoles du pays sont le coton, la canne à sucre, le café, le blé, le riz, le maïs, le quinoa et l'orge. Le Pérou est également l'un des principaux exportateurs mondiaux d'artichauts, de mangues, d'agrumes, d'avocats et de raisins. En 2023, le secteur agricole connaît sa première contraction depuis plusieurs années, avec une baisse de 3 %, en raison des sécheresses de la fin 2022, du phénomène côtier El Niño et du cyclone Yaku, selon les dernières prévisions de la Banco Central de Reserva del Perú.

Le secteur industriel génère 34 % du PIB et emploie 17 % de la population active. Le Pérou possède une industrie minière importante et dynamique, principalement pour l'extraction du cuivre et de l'or. Le pays est une économie minière depuis l'époque coloniale, et le pays est le troisième producteur mondial d'argent, le onzième producteur d'or, le deuxième producteur de cuivre, et un important fournisseur de zinc et de plomb. L'exploitation minière à grande échelle a débuté ces dernières années, ce qui a encore accru l'importance du secteur minier. Le pays dispose également d'importantes réserves de gaz naturel et de pétrole, bien que le Pérou soit un importateur net d'énergie. Les principales activités manufacturières sont le textile, les biens de consommation, la transformation alimentaire et les produits de la pêche. En 2023, le secteur industriel enregistrera la troisième plus forte baisse des trente dernières années, avec un recul estimé à 6,4 % (données de la Sociedad Nacional de Industrias).

Le secteur tertiaire contribue à 49,5 % du PIB et emploie 57 % de la main-d'œuvre. Ce secteur comprend le tourisme, les services financiers et les télécommunications, qui ont tous connu un essor grâce aux efforts combinés du gouvernement et du secteur privé. Les secteurs du tourisme et de la construction, en particulier, sont très bien développés. Au cours des sept premiers mois de 2023, le secteur tertiaire s'est contracté de 0,4 % (données de la Banque centrale).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 27,9 17,0 55,1
Valeur ajoutée (en % du PIB) 7,2 34,8 49,4
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 3,0 1,3 3,3

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Nouveau Sol péruvien (PEN) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 3,383,263,293,303,49

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le Pérou est membre de l'OMC et très ouvert au commerce international, qui représente 58% du PIB. Le pays exporte principalement du cuivre (27,4%), de l'or (12,7%), du gaz de pétrole (5,3%), des huiles de pétrole (4,1%) et des farines de viande (3,1%) ; tandis qu'il importe des huiles de pétrole (17,3%), des véhicules à moteur (3%), des appareils téléphoniques (2,7%), des véhicules à moteur pour le transport de marchandises (2,4%) et du maïs ou du maïs (2,1% - données Comtrade 2022).

En 2022, les principaux partenaires à l'exportation du pays sont la Chine (30,1%), les États-Unis (14,5%), le Japon (4,9%), le Canada (4,5%) et la Corée du Sud (4,5%), tandis que les importations proviennent principalement de Chine (26,1%), des États-Unis (23,7%), du Brésil (7,0%), d'Argentine (5,0%) et du Mexique (3,3% - données Comtrade). Près de 95 % des exportations péruviennes sont couvertes par des accords de libre-échange actuellement en vigueur, ce qui permet aux produits péruviens d'entrer, sous réserve des règles d'origine de chaque accord commercial, à des conditions préférentielles dans 53 pays, dont le Canada, le Chili, la Chine, les pays membres de l'Union européenne, le Japon, Singapour, la Corée du Sud, la Thaïlande et les États-Unis, entre autres. Le pays cherche à se positionner comme une plaque tournante régionale pour les échanges entre l'Amérique latine et les pays de l'APEC (Coopération économique Asie-Pacifique).

Le Pérou a une balance commerciale structurellement positive. En 2022, les exportations de biens ont augmenté pour atteindre 61,3 milliards USD (+2,7% en glissement annuel), mais les importations ont progressé plus rapidement (+19,7% en glissement annuel) pour atteindre 60,9 milliards USD. Selon l'OMC, les importations de services en 2022 ont totalisé 13,6 milliards USD, tandis que les exportations se sont élevées à 4,9 milliards USD. Les exportations péruviennes, à la fin de l'année 2023, ont connu une augmentation (+1,1 %) et ont atteint un nouveau record historique, s'élevant à 64,355 milliards USD. Cette croissance a été propulsée par l'expansion des exportations minières (+11,4 %) et agro-industrielles (+9,2 %). À la fin de l'année 2023, les importations péruviennes s'élevaient à 51 962,9 millions USD, reflétant une baisse de 13,6 % par rapport à 2022, année marquée par des importations record au Pérou (données SUNAT).

 
Valeurs du commerce extérieur 20192020202120222023
Importations de biens (millions USD) 42.28436.14050.89160.97952.306
Exportations de biens (millions USD) 46.44439.60059.64862.91160.756
Importations de services (millions USD) 10.6807.57910.71813.60413.528
Exportations de services (millions USD) 6.6962.7182.9474.9625.731

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Commerce extérieur (en % du PIB) 48,646,943,856,058,4
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 7.2016.8798.10214.97710.333
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 3.8192.8953.2417.2061.691
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 3,51,7-15,426,34,2
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 3,40,3-16,419,25,9
Importations de biens et services (en % du PIB) 23,422,921,126,529,1
Exportations des biens et services (en % du PIB) 25,224,022,729,529,3

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20232024 (e)2025 (e)2026 (e)2027 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 3,4-1,42,03,02,7
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) -4,44,63,72,62,5

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Communauté andine des Nations, Association Latino-américaine d'intégration
Le traité de libre échange conclu avec les Etats-Unis est entré en vigueur en février 2009.
Le Pérou a signé un accord de libre échange avec la Chine
Le Pérou a signé un accord de libre échange avec l'Association Européenne de Libre-Echange (AELE).
Le Pérou est membre de l'Alliance du Pacifique.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Chine 30,1%
Etats-Unis 14,5%
Japon 4,9%
Canada 4,5%
Corée du sud 4,5%
Voir plus de pays 41,6%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Chine 26,1%
Etats-Unis 23,7%
Brésil 7,0%
Argentine 5,0%
Mexique 3,3%
Voir plus de pays 34,8%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Présidente : Dina Boluarte (depuis le 7 décembre 2022)
Premier ministre : Alberto Otárola (depuis le 21 décembre 2022)
Les prochaines élections
Présidentielle : Avril 2026
Congrès de la République du Pérou : avril 2026
Les principaux partis politiques
Le Pérou a un système multipartite et il est difficile pour un seul parti politique d'obtenir la majorité absolue au Congrès. Par conséquent, les groupes politiques travaillent souvent ensemble pour former des alliances de coalition composées de partis plus petits. Les principales forces parlementaires sont les suivantes

- Force populaire (FP) : droite, fujimorisme, conservatisme, populisme de droite
- Pérou libre (PL) : de gauche à l'extrême gauche, socialisme, marxisme
- Renouveau populaire (RP) : de la droite à l'extrême droite, conservatisme social, libéralisme économique, anti-immigration
- Action populaire (AP) : centre à centre-droit, réformisme, nationalisme, conservatisme paternaliste
- Alliance pour le progrès (APP) : centre-droit, libéralisme conservateur, progressisme, populisme
- Go on Country - Parti de l'intégration sociale (AvP) : centre-droit à droite, conservatisme libéral, libéralisme économique
- Ensemble pour le Pérou (JP) : centre-gauche à gauche, socialisme démocratique, progressisme
- Bloc magistral de concertation nationale (BMCN) : de gauche, il rassemble plusieurs législateurs dissidents du Pérou libre
- Podemos Peru (PP) : centre-droit à droite, conservatisme social, populisme, protectionnisme
- Advance Country - Social Integration Party: de la droite à l'extrême droite
- We Are Peru (SP) : centre-droit, conservatisme social, démocratie chrétienne, humanisme chrétien.

Le pouvoir exécutif
Le président est le chef de l'État et le chef du gouvernement, le commandant en chef des forces armées, et détient les pouvoirs exécutifs, qui comprennent l'application de la loi et la gestion des affaires courantes du pays. Le président est élu au suffrage universel pour un mandat de cinq ans (il n'est pas rééligible immédiatement) et nomme le Conseil des ministres (cabinet) et le Premier ministre pour un mandat de cinq ans également. Tous les décrets-lois présidentiels ou les projets de loi envoyés au parlement doivent être approuvés par le Conseil des ministres. Les premier et deuxième vice-présidents sont également élus par le peuple, mais n'ont pas de fonctions constitutionnelles, sauf si le président n'est pas en mesure de s'acquitter de ses fonctions.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est monocaméral. Le parlement - appelé Congrès - compte 130 sièges et ses membres sont élus au suffrage universel pour un mandat de cinq ans. Le Congrès ratifie les traités, autorise les prêts gouvernementaux et approuve le budget du gouvernement. Le président a le pouvoir d'opposer son veto aux actes du corps législatif et, à son tour, une supermajorité (généralement une majorité des deux tiers) des législateurs peut agir pour passer outre le veto. Le président a le pouvoir de bloquer les lois avec lesquelles le pouvoir exécutif n'est pas d'accord.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the government of Peru, please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

+