Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

L'économie du Mozambique a enregistré des taux de croissance moyens supérieurs à 7% du PIB sur la période 2000-2016, soutenue par les investissements étrangers, la croissance rapide du secteur minier et l'augmentation des réserves de charbon et d'hydrocarbures. Cependant, l'économie a ralenti, impactée par une crise de la dette souveraine, le passage de cyclones tropicaux, et plus récemment la pandémie de Covid-19 et la guerre en Ukraine. Pour la première fois en trente ans, le PIB a connu une contraction en 2020, mais le pays a repris sa trajectoire de croissance juste après. Le FMI anticipe une croissance réelle du PIB du Mozambique maintenue à un niveau élevé, avec une moyenne de 4,8% sur la période 2024-2025, après une estimation de 5,9% en 2023. Le dynamisme économique robuste en 2023 est attribuable à l'augmentation de la production du projet de GNL flottant Coral South de ENI, tandis que la croissance dans le secteur non extractif a continué de ralentir. Cependant, les perspectives pour le secteur extractif restent robustes, car d'importants projets de GNL devraient reprendre leurs activités grâce à des améliorations durables des conditions de sécurité dans le nord.

Suite à des dérapages budgétaires en 2022, les autorités ont mis en place des corrections robustes pour réaligner la politique budgétaire. Le solde primaire intérieur était prévu à 0,8% du PIB en 2023. Fitch prévoit que le déficit budgétaire continuera de se réduire, atteignant 2,6% en 2024 et 2,0% en 2025. Cette amélioration est principalement attribuée à une nouvelle réduction de 1,2 point de pourcentage des dépenses de compensation des employés sur la période. En ce qui concerne le ratio de la dette publique au PIB, le FMI prévoit une augmentation à 92,4% d'ici fin 2024, avant de diminuer à 90,2% en 2025, contre 89,7% fin 2023. Cette baisse est principalement attribuée à une croissance nominale robuste du PIB sur la période, ainsi qu'à un accord extrajudiciaire entre le Mozambique et les créanciers du prêt Proindicus, l'une des trois entreprises publiques impliquées dans le "scandale de la dette cachée". L'inflation, estimée à 7,4% en 2023, devrait légèrement se réduire sur l'horizon de prévision, pour atteindre 6,2% en 2025. La baisse de l'inflation, associée au maintien relativement stable des taux d'intérêt nominaux, a entraîné une augmentation des taux d'intérêt réels, tant sur le plan politique que sur le marché, à des niveaux élevés. Cela a conduit à des conditions financières très strictes. En janvier 2024, la banque centrale a réduit son taux directeur de 75 points de base à 16,5%, après une augmentation de 400 points de base de janvier à septembre 2022, portant le taux à 17,5%. Les autorités s'engagent dans un programme de réformes ambitieux axé sur l'établissement d'un fonds souverain pour gérer de manière transparente la richesse du GNL, la mobilisation de recettes fiscales supplémentaires, et le renforcement de la gestion financière publique et de la gouvernance (FMI). Parmi les principaux défis identifiés par le FMI figurent les événements climatiques défavorables, une situation sécuritaire fragile, des faiblesses de gouvernance et des vulnérabilités de la dette.

Le taux de chômage était estimé à 3,8% en 2022 selon la Banque mondiale (estimation modélisée de l'OIT). Cependant, l'informel est toujours prépondérant et les niveaux de chômage des jeunes dépassent les 30%. Les inégalités sociales augmentent et une grande partie de la population vit dans la pauvreté (plus de 63% selon la BAD), notamment dans les zones rurales. La province septentrionale de Cabo Delgado, où plus de 800 000 personnes ont été déplacées en raison du terrorisme, a été particulièrement touchée par une insécurité alimentaire accrue (FMI).

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 18,4121,3522,9825,2126,67
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 4,46,05,05,04,0
PIB par habitant (USD) 558630659703724
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 99,391,996,994,791,4
Taux d'inflation (%) 9,86,14,45,55,1
Balance des transactions courantes (milliards USD) -6,38-2,35-8,88-10,82-11,80
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -34,7-11,0-38,7-42,9-44,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

Le Mozambique est riche en ressources naturelles et produit une grande variété de produits agricoles. Il possède d'importantes réserves de charbon et de gaz, un potentiel hydroélectrique, et détient les plus grandes réserves mondiales de tantalite. Il est parmi les plus grands producteurs de manioc et de graines oléagineuses (FAO). Bien que l'agriculture emploie 70% de la population active du pays, elle ne représente que 26,5% du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). La plupart de la production agricole provient des exploitations familiales, mais le secteur est particulièrement vulnérable aux catastrophes naturelles telles que les sécheresses et les inondations. Les principales cultures du pays sont le maïs, le manioc, les haricots, le riz, ainsi qu'une variété de légumes et de graines oléagineuses.

Les ressources naturelles du Mozambique comprennent du gaz et du charbon récemment découverts, du minerai de fer de haute qualité, de l'or, de la bauxite, du graphite, du marbre et le minerai rare de la tantalite. Le secteur minier présente un potentiel substantiel de génération de revenus et d'investissement étranger. Le secteur manufacturier est encore faible (9% du PIB) et est dominé par la production de l'aluminerie Mozal. Dans l'ensemble, le secteur industriel contribue à 22,8% du PIB du pays et emploie 9% de la population active.

Le secteur des services représente 40,6% du PIB et emploie plus d'un cinquième de l'ensemble des travailleurs (21%). Le tourisme est l'industrie principale, bien qu'il soit encore loin de son potentiel. En plus de l'expansion des services financiers, le secteur tertiaire compte un nombre croissant de petites entreprises de vente au détail. Le secteur bancaire est principalement contrôlé par des institutions financières étrangères, avec 19 banques commerciales parmi un total de 40 institutions financières. Les acteurs majeurs incluent Millennium BIM (avec des actionnaires portugais et mozambicains), BCI (avec des actionnaires portugais et mozambicains), et Standard Bank (avec des actionnaires sud-africains). Ensemble, ces trois banques représentent plus de 70% de tous les actifs financiers, y compris les dépôts et les prêts.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 70,3 9,3 20,5
Valeur ajoutée (en % du PIB) 27,5 21,9 40,1
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 4,4 3,9 4,4

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Metical mozambiquais (MZM) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 63,0663,5860,3362,6069,51

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le Mozambique est ouvert au commerce extérieur, qui représente plus de 100% du PIB du pays (Banque mondiale, dernières données disponibles). Il est membre de l'OMC et de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC), et a signé des accords commerciaux avec le Malawi et le Zimbabwe. En février 2018, le Mozambique a rejoint l'ALE entre l'UE et la SADC signé en juin 2016 par le Botswana, le Lesotho, la Namibie, l'Afrique du Sud et le Swaziland. Le pays a également signé l'Accord de libre-échange continental africain. Le gouvernement cherche à réformer ses réglementations commerciales pour améliorer son climat des affaires et encourager les exportations. Les droits de douane restent élevés et il existe de nombreuses barrières non tarifaires dans le pays (telles que des procédures de dédouanement lentes). Selon les données de la Banque du Mozambique, en 2022, le charbon minéral - principal export du pays - a rapporté environ 2 852,2 millions de dollars US au pays, soit une augmentation de 1 386,6 millions de dollars US par rapport à 2021. Cette hausse a été alimentée par une combinaison de la hausse du prix moyen mondial de plus de 100% et une augmentation de 38,1% du volume exporté. L'aluminium a généré des revenus de 1 645,7 millions de dollars US, contre 1 258,7 millions de dollars US en 2021, principalement en raison d'une augmentation de 9,5% du prix moyen mondial. Les revenus des exportations de gaz naturel et de sables lourds ont connu une croissance positive de 99,5% et 19,5% respectivement. À l'exclusion des produits miniers, les produits agricoles et les rubis ont affiché une croissance significative, en hausse de 162,9 millions de dollars US et 27,8 millions de dollars US respectivement. En ce qui concerne les importations, les biens d'équipement ont contribué à hauteur de 41,4% au total des importations, enregistrant une augmentation de plus de 100% en raison d'une augmentation des importations de diverses machines, dont 80% sont attribués à des plates-formes flottantes. Les biens intermédiaires représentaient 27,6% du total des importations. Enfin, les biens de consommation représentaient 16,4% de la facture d'importation totale.

Les principaux clients du Mozambique en 2022 étaient l'Inde (21,1%), l'Afrique du Sud (18,3%), le Royaume-Uni (11,9%), la Corée du Sud (6,1%) et la Chine (5,2%); tandis que les importations provenaient principalement de la Corée du Sud (32%), de l'Afrique du Sud (15,6%), des Émirats arabes unis (10%), de la Chine (7,2%) et de l'Inde (5,7%).

La balance commerciale du Mozambique est négative et devrait le rester tant que les exportations de charbon et de gaz vers l'Asie ne se développeront pas davantage. Le déficit commercial a récemment augmenté en raison des importations de biens d'équipement liées aux projets de construction et de gaz naturel liquéfié. En 2022, le pays a exporté 8,2 milliards de dollars US, importé 14,6 milliards de dollars US (+48,3% et +70,1% respectivement en glissement annuel - données OMC). En 2022, le commerce extérieur de services a enregistré un solde négatif de 1 447,1 millions de dollars US, soit l'équivalent de 8,6% du PIB. Par rapport à 2021, cela représente une amélioration de 16,6% du déficit. En excluant les transactions de produits miniers, les coûts nets d'importation de services se sont élevés à 160,9 millions de dollars US, soit 1% du PIB, reflétant une réduction de 56,6% du solde négatif (Banque du Mozambique).

 
Valeurs du commerce extérieur 20192020202120222023
Importations de biens (millions USD) 7.4286.5148.75814.67110.098
Exportations de biens (millions USD) 4.6693.7205.7048.2998.276
Importations de services (millions USD) 2.7622.7782.5572.5752.123
Exportations de services (millions USD) 9317818221.128997

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Commerce extérieur (en % du PIB) 127,2112,095,1100,2n/a
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -1.301-2.084-2.294-2.252-5.056
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -4.831-3.914-4.291-3.987-6.503
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 43,4-1,5-22,42,8n/a
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 47,9-9,5-27,07,5n/a
Importations de biens et services (en % du PIB) 82,379,765,768,8n/a
Exportations des biens et services (en % du PIB) 44,932,329,331,4n/a

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20232024 (e)2025 (e)2026 (e)2027 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) -2,61,53,01,429,9
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) -25,050,412,35,2-3,8

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Membre de la Communauté de développement de l'Afrique australe (SADC)

Membre de l'Union africaine

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Inde 21,0%
Afrique du Sud 13,5%
Royaume Uni 11,9%
Corée du sud 6,0%
Chine 5,2%
Voir plus de pays 42,4%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Corée du sud 32,0%
Afrique du Sud 15,6%
Emirats Arabes Unis 10,0%
Chine 7,2%
Inde 5,7%
Voir plus de pays 29,4%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Président: Filipe Jacinto NYUSI (depuis le 15 janvier 2015 ; réélu le 15 octobre 2019)
Premier ministre: Adriano Afonso MALEIANE (depuis le 3 mars 2022)
Les prochaines élections
Présidentielle : 9 octobre 2024
Assemblée : 15 octobre 2024
Les principaux partis politiques
Les deux principaux partis politiques du pays sont le Front de libération du Mozambique (Frente de Libertação de Moçambique - FRELIMO), seul parti politique légal jusqu'en 1991 et actuel premier parti, qui tend à être plus populaire dans les zones urbaines et dans le nord et le sud du pays ; et le parti d'opposition RENAMO (Résistance nationale mozambicaine), qui est plus fort dans les provinces centrales et côtières de Manica, Sofala, Zambezia et Nampula. Au total, il existe également 50 petits partis actifs au niveau régional ou national. Le Mouvement démocratique du Mozambique(MDM) est le troisième parti représenté à l'Assemblée de la République.
Le pouvoir exécutif
La Constitution du Mozambique confère un pouvoir important au président de la République, qui exerce les fonctions de chef de l'État, de chef du gouvernement, de commandant en chef des forces armées et de symbole de l'unité nationale. Le président est élu directement pour un mandat de cinq ans.
Le Premier ministre est nommé par le président. Ses fonctions consistent à convoquer et à présider le Conseil des ministres (cabinet), à conseiller le président, à l'aider à gouverner le pays et à coordonner les fonctions des autres ministres.
Le pouvoir législatif
Le Mozambique a un système monocaméral : l'Assemblée de la République (Assembleia da República) compte 250 membres. 248 représentants sont élus dans des circonscriptions à plusieurs sièges au scrutin proportionnel de liste, tandis que 2 membres représentant les Mozambicains vivant à l'étranger sont élus directement par un vote à la majorité simple. Les membres ont un mandat de 5 ans.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) undertaken by the government of Mozambique, please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

+