Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Malte est considérée comme un pays à revenu élevé et une économie axée sur l'innovation. Grâce à ses bases financières saines, à ses grands projets d'infrastructure et à une demande intérieure dynamique, le pays est sorti de la crise de la zone euro mieux que la plupart des États membres de l'UE, enregistrant l'un des taux de croissance du PIB réel les plus élevés de ces dernières années. Néanmoins, l'économie maltaise dépend fortement du secteur du tourisme et du commerce international, et est donc très sensible à son environnement extérieur. Après une croissance exceptionnelle en 2022 (8,1 %), la croissance du PIB réel devrait rester forte (6,1 %) en 2023. La consommation privée et les exportations nettes ont fortement progressé. En revanche, la formation brute de capital fixe a diminué, en raison d'une activité de construction plus faible en 2023 (Commission européenne). En 2024, le FMI prévoit une croissance de 3,3 %, tirée par les exportations nettes et la consommation privée, qui devraient continuer à croître fortement, même si les taux sont inférieurs à ceux des deux années précédentes. La croissance des investissements devrait reprendre après le ralentissement du secteur de la construction, et la consommation publique devrait rester forte. La croissance prévue pour 2025 est de 3,5 %.

Les finances publiques de Malte ont été considérablement consolidées ces dernières années, le budget de l'État devenant positif. Toutefois, au cours des dernières années, les autorités nationales ont dû déployer une série de mesures pour atténuer les effets de la pandémie et des prix élevés de l'énergie et des denrées alimentaires, ce qui a entraîné une augmentation des déficits budgétaires (6,5 % en 2022 et 5,6 % l'année dernière, selon le FMI). De même, le ratio dette/PIB a augmenté pour atteindre 54,1 % en 2023, contre 52,3 % un an plus tôt, et devrait suivre une tendance à la hausse au cours de la période de prévision, pour atteindre 56,1 % en 2025 (FMI), étant donné que les déficits budgétaires importants devraient être partiellement compensés par la poursuite d'une forte croissance du PIB nominal. L'inflation en 2023 a atteint 5,8 %, malgré l'intervention du gouvernement qui a maintenu les prix de l'énergie aux niveaux de 2020. L'inflation en 2024 et 2025 est prévue à 3,1 % et 2,2 %, respectivement, avec des pressions continues sur les prix des denrées alimentaires et des services, tandis que les prix de détail de l'énergie devraient rester stables en raison de l'intervention du gouvernement.

Le chômage à Malte reste l'un des plus bas de l'UE, avec une baisse continue du chômage pour tous les groupes d'âge et toutes les catégories au cours des dernières années. En 2023, cependant, le chômage s'élevait à 3,1 % (contre 2,9 % un an plus tôt), avec des projections d'une augmentation marginale sur l'horizon de prévision (jusqu'à environ 3,3 % d'ici 2025). De plus en plus de migrants européens, membres ou non de l'UE, s'installent à Malte pour y trouver un emploi, même si les salaires sont restés bas par rapport à d'autres pays européens. Néanmoins, 20,3 % de la population maltaise était menacée de pauvreté et d'exclusion sociale en 2022, selon les dernières données d'Eurostat. Globalement, le PIB par habitant (PPA) du pays a été estimé à 55 928 USD en 2022 par la Banque mondiale, ce qui est supérieur à la moyenne de l'UE estimée à 54 249 USD pour la même année.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 18,1420,3121,6822,9624,26
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 6,93,83,33,53,5
PIB par habitant (USD) 34.81938.71541.12443.33245.560
Solde des finances publiques (en % du PIB) -6,5-5,6-3,9-3,5-2,9
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 52,354,155,256,156,3
Taux d'inflation (%) n/a5,83,12,22,0
Taux de chômage (% de la population active) 2,93,13,23,33,3
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,03-0,60-0,63-0,55-0,42
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -5,7-3,0-2,9-2,4-1,7

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

Malte, la plus petite économie de la zone euro, peut se targuer de posséder l'une des forces de travail les plus qualifiées, les moins chères, les plus flexibles et les plus multilingues d'Europe. Son économie est fortement industrialisée et basée sur les services, tandis que le secteur agricole ne représente que 0,9 % du PIB et emploie environ 1 % de la main-d'œuvre (Banque mondiale, dernières données disponibles). Selon le dernier recensement de l'agriculture, au cours de la période 2010-2020, le nombre d'exploitations agricoles a diminué de 14,8 %, pour atteindre 10 449 (dont 41,4 % produisent uniquement pour leur propre consommation). Malte produit moins d'un quart de ses besoins alimentaires et dispose de réserves d'eau douce limitées et de sources d'énergie rares. Les principales cultures sont les pommes de terre, les poivrons verts, les raisins, les choux-fleurs, les tomates, le blé, l'orge et les agrumes. Les chiffres relatifs à la valeur de la production commercialisée par le secteur agricole à Malte en 2022 révèlent une augmentation de 10,7 % en glissement annuel pour atteindre un total de 135,5 millions d'euros.

Le secteur industriel emploie 17 % de la main-d'œuvre et représente 12,5 % du PIB. Malte ne dispose pas de réserves minérales ou énergétiques et dépend donc entièrement des importations dans ce domaine. Son économie est principalement basée sur l'industrie manufacturière, notamment les puces électroniques et les produits pharmaceutiques. La Banque mondiale estime que le secteur manufacturier représente plus de 7 % du PIB.

Malte a déployé beaucoup d'efforts pour promouvoir ses services et a réussi à devenir l'un des principaux centres de services de la région méditerranéenne. Aujourd'hui, le secteur tertiaire représente 78,9 % du PIB et emploie 82 % de la main-d'œuvre. Le secteur financier est le plus important, gérant des actifs équivalant à plus de 500 % du PIB et contribuant à environ 15 % des recettes publiques. Malte a été le premier État de l'UE à réglementer l'industrie des jeux en ligne et est devenue une plaque tournante importante de l'iGaming dans la région. Le secteur du tourisme est le moteur économique du pays et sa contribution directe au PIB (environ 15 %) est l'une des plus élevées de l'UE. Le secteur a été fortement touché par la crise du COVID-19, mais il s'est redressé : en 2023, le pays a accueilli un nombre record de touristes entrants, dépassant la barre des 3 millions, soit une hausse de 8,3 % par rapport aux chiffres de 2019 (données Malta's Tourism). Le système bancaire national comprend 24 banques, dont trois seulement sont détenues majoritairement par des Maltais ; ainsi, environ 62 % des actifs totaux du secteur bancaire, qui s'élèvent à environ 40,4 milliards d'euros, sont détenus par des étrangers. Il existe six banques nationales de base, dont les actifs (un peu moins de 26 milliards d'euros) représentent 200,6 % du PIB de Malte (EBF, dernières données disponibles).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 0,9 17,9 81,3
Valeur ajoutée (en % du PIB) 1,0 12,3 78,8
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 8,5 n/a n/a

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,940,890,850,890,88

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Située au centre de la Méditerranée, Malte s'est longtemps présentée comme un pont entre l'Europe et l'Afrique du Nord. Son économie repose fortement sur le commerce extérieur, principalement avec l'Europe. Le commerce international représente 318 % du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles), l'un des ratios les plus élevés au monde. Malte exporte principalement des machines et du matériel de transport (31,1 %), des combustibles minéraux, des lubrifiants et des matériaux connexes (29,8 %), des articles manufacturés divers (15,5 %), des produits chimiques (11,6 %) et des denrées alimentaires (7,0 %) ; tandis que les importations sont dominées par les machines et le matériel de transport (36,5 %), les combustibles minéraux, les lubrifiants et les matériaux connexes (23,8 %), les denrées alimentaires (10,4 %), les produits chimiques (10,0 %) et les articles manufacturés divers (9,3 % - données ONS, 2023).

Les principaux partenaires d'importation de Malte sont l'Italie (19,8 %), l'Allemagne (7,8 %), la France (7,8 %), le Royaume-Uni (6,2 %), l'Espagne (5,6 %) et les Pays-Bas (4,7 %), les exportations étant principalement dirigées vers l'Allemagne (18,7 %), l'Italie (3,7 %), Hong Kong (3,2 %), le Royaume-Uni (2,2 %) et l'Espagne (1,6 %). La majorité des importations, soit 55,2 %, provenaient de l'Union européenne, et 19,9 % d'Asie. De même, les exportations étaient principalement destinées à l'Union européenne (37,1 %) et à l'Asie (16,9 %) (données ONS 2023).

Malte présente un déficit commercial structurel en termes de marchandises : en 2023, le déficit s'est réduit de 779,3 millions d'euros par rapport à 2022, atteignant 4 061,2 millions d'euros. Les importations se sont élevées à 8 577,5 millions d'euros, tandis que les exportations ont atteint 4 516,3 millions d'euros, soit des baisses respectives de 934,3 millions d'euros et 155,0 millions d'euros (tableau 1). La baisse des importations a principalement concerné les combustibles minéraux, lubrifiants et matériaux connexes (527,5 millions d'euros), les machines et matériels de transport (459,8 millions d'euros) et les produits chimiques (66,1 millions d'euros), partiellement compensée par les augmentations des produits alimentaires (86,4 millions d'euros) et des articles manufacturés divers (40,8 millions d'euros). Du côté des exportations, les principales baisses ont été enregistrées dans les combustibles minéraux, lubrifiants et matériaux connexes (176,9 millions d'euros), les produits alimentaires (73,6 millions d'euros) et les produits chimiques (47,1 millions d'euros). Ces baisses ont été partiellement compensées par une augmentation des machines et du matériel de transport (153,4 millions d'euros - données ONS). En revanche, le pays est un exportateur net de services (21,8 milliards USD d'exportations contre 16,5 milliards USD d'importations en 2022, OMC).

 
Valeurs du commerce extérieur 20192020202120222023
Importations de biens (millions USD) 7.3885.7187.1338.5198.105
Exportations de biens (millions USD) 3.1782.8373.0643.2533.468
Importations de services (millions USD) 12.86615.31617.09717.10218.936
Exportations de services (millions USD) 16.91319.27621.94922.45224.835

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Commerce extérieur (en % du PIB) 307,4316,0343,4323,0324,6
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -1.755-1.614-1.389-2.277-3.597
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 2.2733.3902.5712.5751.534
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 12,211,22,03,89,7
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 10,810,1-1,66,36,4
Importations de biens et services (en % du PIB) 144,6149,2165,0153,3156,6
Exportations des biens et services (en % du PIB) 162,8166,8178,3169,7168,0

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20232024 (e)2025 (e)2026 (e)2027 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) -0,53,12,52,52,5
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) -3,13,11,91,71,7

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Malte est membre de l'Union européenne et de la zone euro.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Allemagne 16,8%
Japon 7,7%
France 7,6%
Italie 5,5%
Singapour 5,3%
Voir plus de pays 57,2%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Italie 22,3%
Canada 9,4%
France 6,6%
Espagne 5,6%
Allemagne 5,1%
Voir plus de pays 51,0%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Président : George VELLA (depuis le 4 avril 2019)
Premier ministre : Robert ABELA (depuis le 13 janvier 2020)
Les prochaines élections
Présidentielle : avril 2024
Chambre des députés : 2027
Les principaux partis politiques
Depuis la Seconde Guerre mondiale, la culture politique maltaise est principalement dominée par un système bipartite. Ces deux partis politiques sont :

- Malta Labour Party (MLP) : centre-gauche, parti social-démocrate
- Parti nationaliste (PN) : centre-droit, parti démocrate-chrétien.

Parmi les autres partis ayant participé aux dernières élections figurent l'AD+PD, un parti politique centriste issu de la fusion des deux tiers partis les plus importants, l'Alternative démocratique verte (AD) et le Parti démocratique social libéral (PD) ; le parti eurofédéraliste et progressiste paneuropéen Volt Malta; le parti politique chrétien d'extrême droite ABBA; et le parti populiste et conservateur de droite People's Party.

Le pouvoir exécutif
Le président est le chef de l'État et est élu par le parlement pour un mandat de cinq ans. Le Premier ministre est le chef du gouvernement et jouit de pouvoirs exécutifs qui comprennent l'application de la loi et la gestion des affaires courantes du pays. Le chef du parti majoritaire ou de la coalition majoritaire est nommé Premier ministre par le président pour un mandat de cinq ans. Le cabinet est nommé par le président sur les conseils du premier ministre.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est monocaméral. Le parlement se compose de la Chambre des représentants qui compte un minimum de 65 sièges (79 pour la législature 2022-2027) ; ses membres sont élus au suffrage universel sur la base de la représentation proportionnelle pour un mandat de cinq ans. Si un parti politique remporte la majorité absolue des voix mais ne dispose pas de la majorité des sièges, il se voit attribuer des sièges supplémentaires afin d'obtenir la majorité parlementaire. Le président peut dissoudre le parlement sur l'avis du premier ministre ou le parlement peut démettre un gouvernement en adoptant une motion de défiance.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
The summary of the EU’s economic response to the COVID-19 pandemic is available on the website of the European Council.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) in Malta, please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

+