Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Depuis son indépendance, la Lettonie a mis en œuvre des réformes axées sur le marché. L'économie du pays s'est bien comportée grâce à la croissance régulière de la consommation intérieure et à la contribution des investissements étrangers. En tant que membre de l'UE depuis 2004 (et de la zone euro depuis 2014), la Lettonie a bénéficié d'un financement européen substantiel. Selon les données compilées par le Bureau central des statistiques (CSB), la Lettonie connaîtra une baisse de 0,3 % de son PIB en 2023. À prix courants, le PIB pour 2023 s'élevait à 40,3 milliards d'euros. Un ralentissement significatif de la consommation privée et des exportations a été observé, tandis que les investissements et les dépenses de consommation publique ont affiché une croissance robuste.  Globalement, la Commission européenne prévoit un rebond de l'activité économique en 2024 avec un taux de croissance de 1,7 %. En 2025, la croissance devrait encore s'accélérer pour atteindre 2,7 %, principalement grâce à la demande intérieure. Les investissements devraient rester solides, soutenus par les entrées de fonds de l'UE et l'amélioration des conditions financières. En outre, la croissance des exportations devrait augmenter, en accord avec l'amélioration générale de la demande de la part des principaux partenaires commerciaux.

Les indicateurs macroéconomiques de la Lettonie sont généralement positifs, le pays poursuivant ses réformes fiscales et sociales conformément à son programme de stabilité. Le FMI estime que le déficit budgétaire sera inférieur à 3 % du PIB en 2023, contre 4,6 % en 2022, grâce à des recettes fiscales plus importantes que prévu et à la réduction des dépenses consacrées aux initiatives de soutien. Bien que les mesures de soutien à l'énergie devraient être presque entièrement supprimées en 2024, l'augmentation des dépenses pour les salaires dans l'éducation et les soins de santé, ainsi que l'augmentation des dépenses de défense et des intérêts, maintiendront probablement les dépenses/PIB à un niveau relativement stable. Les projections indiquent que le déficit des administrations publiques restera inférieur à 2 % du PIB tout au long de la période 2024-2025, ce qui représente une évolution vers des déficits plus importants par rapport aux niveaux antérieurs à la pandémie (avec un déficit moyen de 0,5 % entre 2015 et 2019), principalement en raison de l'escalade des contraintes de dépenses à moyen terme. Le ratio dette publique/PIB a légèrement diminué pour atteindre 40,6 % en 2023 et devrait suivre une tendance à la baisse au cours de la période de prévision, pour atteindre 38,7 % en 2025 (FMI). Fitch Ratings prévoit que les paiements d'intérêts du gouvernement augmenteront pour atteindre 2,4 % des recettes en 2024 et 3,0 % en 2025, contre 1,9 % prévu en 2023. Au second semestre 2023, l'inflation IPCH a connu une décélération rapide, principalement en raison de la baisse des prix de l'énergie. Néanmoins, la transmission des coûts élevés de l'énergie à d'autres secteurs, notamment les services, s'est accélérée tout au long de l'année. Malgré cela, l'inflation globale s'est maintenue à un niveau moyen élevé de 9,9 % tout au long de l'année 2023. Le FMI s'attend à ce que le taux diminue à 4,2 % cette année et à 3,3 % en 2025.

Le marché du travail est resté résilient, marqué par une croissance des salaires supérieure aux taux d'inflation, soutenant ainsi les revenus disponibles réels. Le taux de chômage a été estimé à 6,7 % en 2023, avec une diminution marginale attendue sur l'horizon de prévision (FMI). La Lettonie doit faire face à une forte émigration des jeunes qualifiés et le pays a l'un des taux de croissance démographique les plus faibles de l'UE (-0,3 % en 2022 - Banque mondiale, dernières données disponibles), le nombre de naissances étant en baisse constante. Les dernières données publiées par le Bureau central des statistiques (CSB) montrent que 22,5 % de la population du pays est menacée de pauvreté. Le PIB par habitant (PPA) a été estimé à 39 956 USD en 2022 par la Banque mondiale.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 41,1746,6750,3554,0957,46
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,80,52,63,23,2
PIB par habitant (USD) 21.94724.92926.95229.01030.877
Solde des finances publiques (en % du PIB) -4,3-2,8-1,8-1,5-1,8
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 40,840,639,538,738,3
Taux d'inflation (%) n/a9,94,23,32,4
Taux de chômage (% de la population active) 6,96,76,66,56,4
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,93-1,39-1,19-1,19-1,24
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -4,7-3,0-2,4-2,2-2,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

Le secteur agricole contribue à hauteur de 5 % au PIB et emploie 7 % de la population active (Banque mondiale, dernières données disponibles). Il est dominé par l'élevage bovin et la production laitière, ainsi que par la production de céréales (orge, blé, seigle et avoine), de betteraves à sucre, de pommes de terre et de légumes. La pêche et la sylviculture sont également des composantes importantes du secteur primaire. Hormis le bois, qui est largement exporté, la Lettonie ne possède pratiquement pas de ressources naturelles. Près de 30 % du territoire letton est destiné à l'agriculture. Depuis le début des années 90, la structure de la gestion des terres a changé de manière significative, avec la liquidation des exploitations collectives au profit des exploitations familiales et, dans une plus large mesure, des exploitations privées, qui dominent actuellement le secteur rural du pays. Selon les données provisoires du Bureau central des statistiques, en 2023, le volume de l'agriculture, de la sylviculture et de la pêche a diminué de 8,1 %, principalement en raison d'une baisse de 7,8 % de la production végétale et animale et d'une baisse de 9,2 % de la sylviculture et de l'exploitation forestière. À l'inverse, une augmentation de 2,2 % est observée dans le secteur de la pêche.

Le secteur industriel contribue à hauteur de 21,6 % du PIB et emploie près d'un quart de la population active (24 %). Les secteurs de la construction, de la métallurgie, de l'agroalimentaire et de la mécanique sont en plein essor. La Lettonie est connue pour être un important producteur d'équipements ferroviaires, de radios, de réfrigérateurs, de médicaments, de bois et de sous-produits sidérurgiques. On estime que le secteur manufacturier représente 13 % du PIB total. Les données publiées par le Bureau central des statistiques de Lettonie (CSB) montrent que la production industrielle a diminué de 4,5 % en glissement annuel en 2023. La production dans l'industrie manufacturière a diminué de 4,5 %, dans la fourniture d'électricité et de gaz de 0,8 %, et dans l'exploitation minière de 19 % sur un an. Le pays doit importer tous ses produits énergétiques, principalement de Russie, et tente de diversifier ses sources depuis l'invasion russe de l'Ukraine et les sanctions imposées par l'UE qui en ont découlé.

L'économie lettone est tirée par le secteur des services qui contribue à 61,7 % du PIB et emploie 70 % de la population active. Grâce à une réglementation fiscale attrayante, la Lettonie a développé un important secteur de services financiers. Les transports et les TIC sont également des activités importantes pour l'économie du pays (avec plus de 6 900 entreprises opérant dans ce dernier secteur et une contribution de 6 % au PIB). Les transports, en particulier, contribuent à près de 7 % du PIB et emploient plus de 8 % de la main-d'œuvre (chiffres officiels du gouvernement). Le secteur bancaire comprend 16 banques, dont 12 établissements de crédit enregistrés en Lettonie, et quatre succursales d'institutions européennes (Fédération bancaire européenne). En 2023, la valeur ajoutée des services a augmenté de 0,8 % en glissement annuel (CSB). Le secteur de l'information et de la communication a connu une augmentation de 3 %. Les sous-secteurs les plus importants, la programmation informatique et le conseil, ont augmenté de 9,7 %, et la fourniture de services d'information a connu une hausse de 7 %. En revanche, les services de télécommunication ont enregistré une baisse de 9,9 %.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 6,8 23,5 69,6
Valeur ajoutée (en % du PIB) 5,1 20,9 62,1
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 7,0 -2,7 4,2

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,940,890,850,890,88

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le marché letton est ouvert et compétitif, le commerce extérieur représentant 149 % du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Selon le Bureau central des statistiques, en 2023, les exportations lettones étaient dominées par les machines et les appareils mécaniques, les équipements électriques, les articles en bois et les produits alimentaires préparés, qui représentaient respectivement 16,2 %, 15,1 % et 9,8 % du total, suivis par les produits chimiques, les produits minéraux et les produits végétaux. Parmi les importations lettones, les produits les plus importants étaient les machines, les appareils mécaniques, les équipements électriques, les véhicules de transport, les produits minéraux et les produits chimiques, qui représentaient respectivement 19,3%, 13,2%, 11,4% et 10,2% de la valeur totale des importations.

Avec ses 530 km de côtes baltiques à l'ouest, la Lettonie est bordée par le Belarus et la Russie à l'est, l'Estonie au nord et la Lituanie au sud. Cette position géographique permet au pays de fonctionner comme un pont entre les deux principales zones économiques de l'UE et de la CEI. En même temps, elle rend le pays vulnérable au contexte extérieur, comme l'ont montré la crise russo-ukrainienne et les sanctions qui ont suivi à l'encontre de la Fédération de Russie. En 2023, les principaux partenaires commerciaux de la Lettonie étaient la Lituanie (19,8 % du chiffre d'affaires total de la Lettonie), l'Estonie (9,9 %), l'Allemagne (9,3 %), la Pologne (7,6 %) et la Suède (4,4 %). La Lituanie a représenté la plus grande part des exportations (18,2%), suivie de l'Estonie (11,5%), de l'Allemagne (6,9%), de la Suède et de la Russie (5,9% chacun). En ce qui concerne les importations, la Lituanie (21,1%), l'Allemagne (11,2%), la Pologne (10,6%), l'Estonie (8,5%) et les Pays-Bas (4,4%) étaient en tête de liste (données CSB).

Le pays connaît un déficit commercial structurel (notamment en raison de ses importations d'énergie), qui s'élevait à 3,4 % du PIB en 2022 (Banque mondiale, dernières données disponibles). Selon les données provisoires fournies par le Bureau central des statistiques de Lettonie, en 2023, la Lettonie a exporté des biens d'une valeur de 18,9 milliards d'euros, reflétant une baisse de 11,2 % par rapport à 2022. Les importations ont totalisé 23,2 milliards d'euros, marquant une baisse de 12,5% par rapport à l'année précédente. En 2023, les exportations vers les pays de l'UE ont représenté 69,1% du volume total des exportations lettones et ont diminué de 1,7 milliard d'euros ou 11,4% par rapport à 2022.

 
Valeurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Importations de biens (millions USD) 19.68118.95918.44124.44629.497
Exportations de biens (millions USD) 16.16615.70516.33720.83324.121
Importations de services (millions USD) 3.5703.5293.2684.2265.050
Exportations de services (millions USD) 6.2946.2575.3756.1427.371

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Commerce extérieur (en % du PIB) 123,6120,3118,8130,8146,5
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -2.944-2.952-1.758-3.267-4.282
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -230-230453-1.253-1.838
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 6,33,1-0,315,311,7
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 4,42,1-0,35,99,1
Importations de biens et services (en % du PIB) 62,160,558,967,176,2
Exportations des biens et services (en % du PIB) 61,559,859,963,770,3

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20232024 (e)2025 (e)2026 (e)2027 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) -0,23,02,62,62,6
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) -0,53,02,52,52,5

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
La Lettonie est un membre des Nations Unies, du Conseil de l'Europe, de l'Organisation pour la sécurité et la coopération en Europe, de l'Organisation mondiale du commerce, du Conseil des États de la mer Baltique et de la Banque européenne pour la reconstruction et le développement. Elle a contribué aux opérations du maintien de la paix dirigées par l'OTAN, et participe actuellement aux missions internationales en Afghanistan et en Irak.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Lituanie 18,2%
Estonie 11,7%
Allemagne 6,7%
Suede 5,6%
Royaume Uni 5,3%
Voir plus de pays 52,5%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Lituanie 24,3%
Estonie 10,1%
Allemagne 9,6%
Pologne 9,4%
Pays-Bas 4,0%
Voir plus de pays 42,6%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Président : Edgars RINKEVICS (depuis le 8 juillet 2023)
Premier ministre : Evika SILINA (depuis le 15 septembre 2023)
Les prochaines élections
Présidentielle : 2027
Parlementaire : octobre 2026Élection présidentielle : 2023
Élections législatives : 2026
Les principaux partis politiques
La Lettonie a un système multipartite, dans lequel aucun parti n'a de chance d'accéder seul au pouvoir, et les partis doivent travailler les uns avec les autres pour former des gouvernements de coalition. Les principaux partis/alliances du pays sont les suivants :

- Nouvelle Unité (JV) : alliance politique de centre-droit formée par l'Unité, le Parti Latgale et quatre autres partis régionaux
- Liste unie (AS) : alliance centriste et régionaliste formée par le Parti vert letton, l'Association lettone des régions et le Parti Liepāja
- Alliance nationale (NA) : parti politique national-conservateur et populiste de droite
- Union des Verts et des agriculteurs (ZZS) : alliance politique agraire composée de l'Union des agriculteurs lettons, du Parti social-démocrate des travailleurs lettons et de For Latvia and Ventspils
-Harmonie" (SDPS) : centre-gauche, promeut des liens plus étroits avec la Russie
- The Progressives (P) : social-démocrate
- Latvia First (LPV) : droite, populiste
- For Stability (S !): centre, eurosceptique
- Humane Latvia (PCL) : centre à droite, populisme
- Nouveau parti conservateur (JKP) : conservatisme
- Développement/Pour ! (AP !): centre, social-libéralisme
- Unité (V) : centre-droit, conservatisme libéral, pro-Europe
- Union des agriculteurs et des verts (ZZS) : centre
- Latvian Russian Union (LKS) : gauche, politique de la minorité russe.

Le pouvoir exécutif
 Le président est le chef de l'État et est élu par le parlement lors d'une élection séparée pour un mandat de quatre ans. Le président est le commandant en chef des forces armées. Il nomme le Premier ministre comme chef du gouvernement qui, à son tour, doit recevoir un vote de confiance du parlement pour un mandat de quatre ans. Le Premier ministre jouit de pouvoirs exécutifs qui comprennent l'application de la loi dans le pays et la gestion des affaires courantes. Le Conseil des ministres est désigné par le Premier ministre et nommé par le Parlement.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif en Lettonie est monocaméral. Le Parlement compte 100 sièges ; ses membres sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de quatre ans. Le parlement est appelé Saeima.

Le pouvoir exécutif du gouvernement dépend directement ou indirectement du soutien du parlement, souvent exprimé par un vote de confiance. Le pouvoir législatif appartient à la fois au gouvernement et au parlement. Le gouvernement n'a pas le pouvoir de dissoudre le parlement. Le peuple letton jouit de droits politiques considérables.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
The summary of the EU’s economic response to the COVID-19 pandemic is available on the website of the European Council.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) in Latvia, please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

+