Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Investissement Direct Etranger

Selon le rapport sur l’investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE au Laos ont augmenté pour atteindre 968 millions USD en 2020, contre 557 millions USD un an plus tôt, malgré la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Le stock d'IDE s'élevait à 10,9 milliards USD en 2020. Les projets dans les domaines de la production d'énergie hydraulique et de l'exploitation des ressources minières représentent environ 80% des investissements étrangers accumulés au cours des dix dernières années. Les infrastructures de transport, le tourisme et les grands projets agroforestiers attirent également de nouveaux investisseurs. En outre, le gouvernement vise à intégrer le Laos dans les chaînes d'approvisionnement régionales en développant une industrie manufacturière légère afin de faire du pays une base d'exportation à faible coût. Selon les données du Département national de la promotion des investissements, les principaux pays investisseurs au Laos sont de grands voisins tels que la Chine, la Thaïlande et le Vietnam, mais aussi la France et le Japon.

Le Gouvernement mène une politique de promotion de l'IDE, la loi sur l'investissement étant modifiée à la fin de 2016. Les étrangers peuvent investir dans n'importe quel secteur ou entreprise, à moins que cela ne constitue une menace pour la sécurité nationale, la santé ou les traditions nationales, ou que cela n'ait un impact négatif sur l'environnement. Plusieurs incitations sont offertes aux investisseurs étrangers, ainsi que des zones économiques « spéciales » et « spécifiques », telles que la zone industrielle et commerciale de Vientiane qui a réussi à attirer les principaux fabricants d'Europe, d'Amérique du Nord et du Japon. Cependant, des barrières à l'IDE subsistent, en particulier la longue procédure d'obtention des autorisations d'investissement requises, le chevauchement des compétences entre les différents ministères, les inégalités en termes d'avantages fiscaux, les coûts tarifaires élevés, la main-d'œuvre peu qualifiée et les infrastructures de mauvaise qualité (bien que ils s'améliorent). De plus, la corruption est répandue. Le Laos se classe 154e sur 190 pays dans le rapport Doing Business 2020 publié par la Banque mondiale (stable par rapport à l'année précédente). Pour ce qui concerne les procédures de création d'entreprise, le Laos se classe parmi les pires pays du monde.

 
 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) 1.320557968
Stocks d'IDE (millions USD) 9.3749.93110.899
Nombre d'investissements greenfield* 1862
Value of Greenfield Investments (million USD) 2.231533103

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Comparaison internationale de la protection des investisseurs Laos East Asia & Pacific Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 6,0 5,9 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 1,0 5,2 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 3,0 6,7 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

+