Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Le Koweït est un pays très riche et a développé un État-providence pour ses ressortissants, qui bénéficient d'un revenu par habitant très élevé. La croissance économique du Koweït a été négative à -0,6 % en 2019, la baisse de la production pétrolière et la baisse des prix du pétrole ayant compensé l'expansion régulière du secteur non pétrolier. En raison de la pandémie de COVID-19, la croissance a chuté à -8,9 % en 2020 mais est revenue en territoire positif à 0,9 % en 2021. Elle devait atteindre 4,3 % en 2022 et 2,7 % en 2023, sous réserve de la reprise mondiale post-pandémique (FMI, octobre 2021). Les dépenses publiques, l'emploi et la croissance du crédit devraient soutenir l'activité économique à court terme; néanmoins, cela dépendra de la stabilité des prix du pétrole et de l'augmentation de la production pétrolière.

Les finances publiques du Koweït étaient relativement saines en 2020, avec un ratio dette/PIB de 11,7 % cette année-là. Malgré le contexte international créé par la pandémie de COVID-19, le ratio a diminué à seulement 7,9 % en 2021. Il devrait augmenter à 10,8 % en 2022 et 21,6 % en 2023. Les dépenses publiques devraient également augmenter dans les années à venir, dans le cadre des plans pour stimuler le crédit, l'emploi et les salaires. Dans le même temps, la perception des impôts reste faible, car le gouvernement a retardé l'introduction d'une TVA et d'un droit d'accise sur le tabac et les boissons sucrées. La taxe d'accise et la TVA devraient être introduites en 2023. Les faibles recettes fiscales combinées à la réduction des recettes d'exportation de pétrole, en raison de la chute des prix mondiaux du pétrole et de la baisse de production de pétrole de l'OPEP à la suite de la pandémie de Covid-19, n'ont pas exercé de pression sur l'excédent du compte courant : il est passé de 16,3 % du PIB en 2019 à 16,7 % en 2020 et 15,5 % en 2021. Le solde du compte courant devrait diminuer à 13,3 % en 2022 et 10,7 % en 2023 (FMI, octobre 2021). L'inflation a atteint 1,1 % en 2019 contre 0,6 % un an plus tôt, puis 2,1 % en 2020 et 3,2 % en 2021. Elle devrait se stabiliser à 3 % en 2021 et 2022 (FMI, 2021). Le projet du Koweït d'introduire une nouvelle loi sur la dette continuent d'être retardés, le Parlement devant examiner la proposition de loi en 2022. Contrairement à la plupart des pays, le Koweït ne peut pas emprunter d'argent sur les marchés internationaux, faute de législation. L'absence de loi sur la dette signifie que le gouvernement n'a pas été en mesure d'émettre de dette depuis octobre 2017 et a dû recourir au Fonds de réserve général à des fins de financement. La poursuite des prélèvements sur le Fonds a également pesé sur les actifs de la Kuwait Investment Authority - gestionnaire dudit fonds - malgré les transferts obligatoires du gouvernement vers son Future Generations Fund.

Les pays du golfe Persique, parmi les plus riches du monde au tournant du siècle, ont perdu du terrain avec la baisse du prix du pétrole. Bahreïn, le Koweït, Oman et l'Arabie saoudite quittent tous le top 20 mondial alors que le niveau de vie stagne ou diminue. La majeure partie de la richesse du pays est concentrée entre les mains des citoyens locaux, tandis que la majorité des travailleurs (surtout en provenance d'Asie) vivent dans des conditions précaires. Le taux de chômage est quasi inexistant.
Les actifs de la Kuwait Investment Authority (estimés à 690 milliards de dollars) continueront de servir de filet de sécurité budgétaire. À mesure que les recettes d'exportation de pétrole se redressent à moyen terme, soutenues par l'amélioration des conditions de la demande mondiale, et que les inquiétudes suscitées par la pandémie s'estompent, le solde du compte courant continuera d'augmenter. Un risque à la baisse est la reprise économique en Chine, qui représente 25 % des exportations du Koweït (Banque mondiale, 2022).

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 136,19105,95e132,27138,78140,96
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) -0,6-8,90,94,32,7
PIB par habitant (USD) 28.513e22.684e27.92728.82228.795
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 11,611,7e7,910,821,6
Taux d'inflation (%) 1,12,13,23,03,0
Taux de chômage (% de la population active) 1,2e1,3e0,00,00,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) 22,1417,71e20,5118,4115,04
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 16,316,715,513,310,7

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note: (e) Estimated Data

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

L'agriculture est très limitée dans le pays en raison du manque d'eau et de terres fertiles. Le secteur agricole est constitué principalement d'activités de pêche et ne contribuait qu'à hauteur de 0,4% au PIB, employant 2% de la population active en 2021 (Banque mondiale).

Avec 102 milliards de barils de pétrole en réserve (soit 6% du total mondial et représentant 100 ans de production), l'industrie du pays repose sur l'exploitation pétrolière. Ce secteur représente près de la moitié du PIB du Koweït, environ 95 % des exportations et environ 90 % des recettes publiques (OPEP, 2022). D'ici 2030, le Koweït prévoit d'investir plus de 87 milliards de dollars dans le secteur pétrolier, notamment dans la création de nouvelles raffineries de pétrole. Dans l'ensemble, le secteur industriel a contribué à plus de la moitié du PIB (45,4 %) et a employé 22 % de la main-d'œuvre totale en 2021 (Banque mondiale).

Le secteur des services représentait environ 54,2% du PIB et employait 76% de la population active en 2021 (Banque mondiale). Les sous-secteurs les plus importants sont l'immobilier et les services financiers, qui se sont récemment remis de la crise financière mondiale.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 1,8 22,1 76,1
Valeur ajoutée (en % du PIB) 0,4 58,4 54,7
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -2,7 -1,8 1,2

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Dinar koweitien (KWD) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,300,300,300,300,31

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le Koweït est fortement dépendant du commerce extérieur, qui représentait 98,1% de son PIB en 2019, selon les dernières données disponibles de la Banque mondiale. En tant que cinquième producteur de pétrole de l'OPEP, les recettes d'exportation du Koweït proviennent principalement des combustibles minéraux, du pétrole et des produits de distillation (plus de 89 % des exportations totales et représentant près de 43 % du PIB). En revanche, le pays dépend particulièrement des importations de produits alimentaires, de biens de consommation et de produits semi-finis. Les importations ont augmenté rapidement ces dernières années en raison de la réalisation par le pays de grands projets et d'une forte demande de consommation privée. En 2020, elles ont été dominées par les automobiles, les outils de transmission de radiotéléphonie, les équipements électroniques, les médicaments et les bijoux.

Le Koweït exporte vers un grand nombre de pays, les principaux étant l'Arabie saoudite (16 % de toutes les exportations), la Chine (14 %), les Émirats arabes unis (13 %), l'Inde (12 %) et l'Irak (9 %). Les principaux fournisseurs du Koweït sont la Chine (18 %), les États-Unis (8,6 %), les Émirats arabes unis (8,3 %) et le Japon avec 5,9 % (Trading Economics, 2022). Les importations en provenance des autres pays du Golfe ont augmenté depuis leur adhésion au CCG (Conseil de Coopération du Golfe).

Les exportations du pays dépendent en grande partie de sa production de pétrole et des prix mondiaux du pétrole. En 2020, les exportations de biens sont passées de 64,4 milliards de USD en 2019 à 40,1 milliards de USD en 2020 tandis que les importations sont passées de 33,5 milliards de USD en 2019 à 27,7 milliards de USD en 2020. Ce chiffre est faible par rapport à 2013-14, lorsque le pays exportait davantage que le double de cette valeur. Le Koweït a une balance commerciale structurellement positive ; cependant, le pays est un importateur net de services. En 2019, la balance commerciale du Koweït hors services était de 35,3 milliards de USD contre 45,7 milliards de USD un an plus tôt. Le Koweït enregistre des excédents commerciaux depuis 1993 en raison des expéditions de pétrole. Le pays a enregistré un excédent commercial de 2649,20 millions KWD (8,76 milliards USD) au deuxième trimestre 2021 (Banque centrale du Koweït, 2022).

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 31.45533.57335.86433.57427.738
Exportations de biens (millions USD) 46.03255.01571.93864.48340.116
Importations de services (millions USD) 26.23927.18035.38828.65017.464
Exportations de services (millions USD) 5.5274.7227.5617.4806.703

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20152016201720182019
Commerce extérieur (en % du PIB) 98,796,297,8103,198,2
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 27.99320.05425.64845.71135.361
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 10.252-7652.72716.99413.180
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 6,84,29,2-0,9n/a
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) -0,92,5-4,8-4,8n/a
Importations de biens et services (en % du PIB) 44,948,546,645,644,9
Exportations des biens et services (en % du PIB) 53,847,651,257,553,3

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) -1,06,83,43,23,1
Volume of imports of goods and services (Annual % change) 12,66,52,02,02,0

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Le Koweït est membre du Conseil de Coopération du Golfe aux côtés de Bahrein, du Quatar, d'Oman, de l'Arabie Saoudite et des Emirats arabes Unis. Le pays est également membre de la Grande Zone Arabe de libre échange(GAFTA), un pacte de la Ligue arabe entré en vigueur depuis le 1er janvier 2005 qui vise à former une zone de libre-échange arabe.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Arabie saoudite 1,7%
Chine 1,5%
Emirats Arabes Unis 1,4%
Inde 1,3%
Qatar 0,7%
Voir plus de pays 93,5%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Chine 17,4%
Etats-Unis 8,5%
Emirats Arabes Unis 8,2%
Japon 5,9%
Arabie saoudite 5,8%
Voir plus de pays 54,1%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Émir : Sabah Al-Ahmad Al-Jaber Al-Sabah (depuis le 30 septembre 2020)
Premier ministre : Sabah Al-Khalid Al-Sabah (depuis le 19 novembre 2019)
Les prochaines élections
Assemblée Nationale : 5 décembre 2024.
Les principaux partis politiques
La constitution de parti est interdite, mais certains groupements politiques, tels que les groupes parlementaires, sont autorisés. On trouve notamment des groupes laïques ou religieux, mais la plupart des membres du parlement défendent en priorité les intérêts de leurs propres tribus.

Hadas, officiellement le Mouvement constitutionnel islamique, est une organisation politique islamiste koweïtienne, issue des Frères musulmans.

L'Alliance nationale islamique est un autre parti politique (chiite) au Koweït.y, les exportations non pétrolières ont augmenté de 11% en août 2020 à 43 millions USD, par rapport au même mois de 2019 (35 millions USD).

Le pouvoir exécutif
Le chef de l'État est l'Émir. Il s'agit d'un titre héréditaire. L'Émir détient le pouvoir exécutif absolu, il peut dissoudre le parlement, promulguer des lois, renvoyer des projets de loi devant le Parlement afin qu'ils soient reconsidérés, et nommer les officiers de l'armée. L'Émir nomme le Premier ministre, qui est aussi le chef du gouvernement, pour une durée indéterminée. Le Conseil des Ministres est nommé par le Premier ministre après approbation par l'Émir. Ce dernier peut dissoudre le Parlement, mais doit appeler à des élections anticipées dans les 60 jours.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif au Koweït est monocaméral. Le Parlement, appelé Assemblée Nationale, compte 50 membres élus au suffrage universel pour un mandat de quatre ans et 15 membres de droit, qui sont les ministres du gouvernement nommés par l’Emir. Le parlement a le pouvoir de démettre le Premier ministre, ou n'importe quel membre du Conseil des Ministres, de ses fonctions, en passant par une série de procédures constitutionnelles. Le parlement peut également aller à l’encontre d’un véto de l’Emir par un vote aux deux-tiers.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the COVID19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID-19 disease in Kuwait, please visit the Kuwaiti government’s COVID-19 Updates webpage with the official data.

For the international outlook you can consult the latest situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.
Mesures sanitaires
To find out about the latest public health situation in Kuwait and the current sanitary measures in vigour, please consult the the Kuwaiti government’s COVID-19 Updates page, the website of the U.S. embassy in Kuwait’s COVID-19 Information page and the Wikipedia 2020 Coronavirus Pandemic in Kuwait page.
Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export
For information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, follow the section dedicated to Kuwait on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage. There are export prohibitions for all foodstuffs, medicines, medical supplies and equipment, unless authorized by Ministry of Trade and Industry.
Plan de relance économique
There are no specific plans for a Kuwaiti government economic recovery scheme to address the impact of the COVID19 pandemic on the Kuwaiti economy so far. For future possible up-to-date information please visit the website of the Kuwait Ministry of Finance (Arabic only).
Plan de soutien aux entreprises
For information on the local business support scheme established by the Kuwaiti government to help small and medium-sized companies to deal with the economic impacts of the COVID19 epidemic on their activity, refer the Central Bank of Kuwait’s document Controls of Finance Extended to Individuals, Small & Medium-Sized Enterprises (SMEs) and the Economic Entities Negatively-Affected by COVID-19.


For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

Plan de soutien aux exportateurs
There are no specific support plans for exporters in Kuwait so far. For future possible up-to-date information please visit the website of the Kuwaiti Ministry of Commerce and Industry (Arabic only).
 

+