Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Investissement Direct Etranger

Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les flux d'IDE vers la Géorgie en 2020 ont diminué à 617 millions USD, soit plus de deux fois moins qu'en 2019, suite à la crise économique mondiale déclenchée par la pandémie de Covid-19. Dans le même temps, le stock total d'IDE a été estimé à 18,6 milliards USD. Les IDE sont largement soutenus par les ressources naturelles. Plus de 30% des flux entrants sont liés aux industries extractives. Quant au commerce et à la finance, ils attirent respectivement 20% et 11% des entrées d'IDE. La Géorgie attire les investissements d'un certain nombre de pays. L'Azerbaïdjan est le plus gros investisseur du pays en raison de la construction en cours du gazoduc Shah-Deniz. La majorité des flux d'IDE provient généralement du Royaume-Uni, de la Russie, de la Turquie, de la République tchèque et des Émirats arabes unis (Statistiques nationales de Géorgie, 2021). Cependant, le pays s'ouvre de plus en plus aux investissements asiatiques. Selon les données provisoires de l'Office national des statistiques de Géorgie, en 2021, les entrées d'IDE ont atteint 728,4 millions USD, contre 1,3 milliard USD enregistrés avant la pandémie.

La CNUCED estime que les flux d’IDE en Géorgie vont croître modérément dans les années à venir, soutenus par la hausse des prix des produits de base et une croissance économique plus forte. Pour attirer les investisseurs, le pays offre de nombreux avantages fiscaux et législatifs. L’économie géorgienne a été presque totalement libéralisée et elle offre actuellement l’un des climats économiques les plus attractifs pour l’investissement. Dans l'ensemble, les conditions d'affaires et d'investissement sont saines ; cependant, il y a un manque croissant de confiance dans le secteur judiciaire. La corruption, historiquement très présente dans les niveaux intermédiaires, a été largement éradiquée – alors qu’elle constituait un obstacle majeur dans l’attraction des IDE. Selon Transparency International, la Géorgie se classe actuellement au 45e rang de l’Indice de Perception de la Corruption. La Géorgie est le 7e pays où il est le plus facile de faire des affaires dans le monde selon le rapport Doing Business 2020 de la Banque Mondiale, soit un recul d’une place par rapport à l’année dernière. Après avoir rendu l'électricité moins chère, renforcé la protection des investisseurs minoritaires et facilité la résolution des problèmes d'insolvabilité, le pays a simplifié la création d’entreprises, le paiement des taxes et l’exécution des contrats.

 
 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) 1.3061.311617
Stocks d'IDE (millions USD) 18.32119.28318.600
Nombre d'investissements greenfield* 211913
Value of Greenfield Investments (million USD) 1.2171.380257

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Comparaison internationale de la protection des investisseurs Géorgie Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 9,0 7,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 6,0 5,0 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 9,0 6,8 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

+

Pourquoi choisir d'investir en Géorgie

Les points forts
Les avantages concurrentiels de la Géorgie sont :
- Sa position géographique, qui lui confère une place géostratégique majeure puisque les oléoducs transportant le pétrole caucasien vers l'Europe passent tous par son territoire ;
- Un faible taux d'imposition sur les sociétés ;
- Des procédures d'enregistrement simplifiées pour les entreprises ;
- L'un des taux d'alphabétisation les plus élevés du monde ;
- Un gouvernement qui veut attirer l'investissement étranger et qui prend les mesures appropriées.
Les points faibles
Les principales faiblesses du pays sont :
- L'étroitesse du marché local ;
- L'instabilité dans ses relations avec la Russie ;
- Les problèmes de corruption qui touchent le pays.
Les mesures mises en place par le gouvernement
Le gouvernement géorgien a mis en place un éventail de mesures afin de promouvoir le développement économique :
- Privatisation des entreprises publiques ;
- Lutte contre la corruption ;
- Instauration d'un principe de non-discrimination entre entrepreneurs géorgiens et étrangers ;
- Allègement drastique des procédures pour créer une entreprise ;
- Baisse des taux d'imposition sur les sociétés ;
- Libéralisation du marché de l'emploi.

+