Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'Espagne a connu une reprise économique équilibrée ces dernières années ; pourtant; la crise du COVID-19 a conduit le pays à un ralentissement sans précédent de l'activité économique en 2020, avec la contraction la plus profonde parmi les États membres de l'UE. Néanmoins, malgré le fait que les mesures de confinement toujours en vigueur ont pesé sur l'économie au premier semestre 2021, on estime que le PIB de l'Espagne a augmenté de 5,7 % sur l'année (FMI), les activités liées au tourisme soutenant la reprise et la demande privée comme le principal moteur de la croissance. L'Espagne devrait poursuivre sa croissance en 2022 (6,4 %) et revenir à son niveau d'avant la pandémie d'ici le début de 2023. Le plan de relance et de résilience (RRP) de l'UE devrait stimuler les investissements publics et privés, car la consommation des ménages devrait rester solide au cours de la période de prévision.

Les finances publiques espagnoles se sont rapidement détériorées en raison de la pandémie de COVID-19 et des mesures prises pour contenir son impact : en 2021, le déficit des administrations publiques s'élevait à 5,1 % du PIB. Comme la plupart des mesures seront progressivement supprimées, à partir de 2022, le déficit devrait commencer à suivre une tendance à la baisse (4,4 % du PIB cette année et 4,3 % en 2023). À l'inverse, après avoir augmenté de près d'un quart en 2020 (à 119,9 %), le ratio de la dette au PIB n'a augmenté que légèrement en 2021 (120,2 %) et devrait flotter autour de 116 % sur l'horizon de prévision, grâce à une conjoncture économique soutenue. la croissance et la maîtrise des dépenses courantes totales. Dans un contexte de hausse des prix de l'énergie, l'inflation globale s'est établie à 2,2 % en 2021, malgré certaines mesures adoptées par le gouvernement (notamment des taux de TVA réduits). Le ralentissement du marché du travail espagnol devrait contribuer à contenir les salaires et les pressions inflationnistes, l'inflation devrait donc se modérer à 1,6 % cette année et ralentir encore à 1,4 % en 2023 (prévisions du FMI).

Les dispositifs de chômage partiel existants ont été renforcés pour pallier la crise du COVID-19 ; cependant, la pandémie a creusé les inégalités sur le marché du travail, les perturbations parmi les travailleurs jeunes, peu qualifiés et temporaires étant particulièrement dures. Néanmoins, le nombre de travailleurs et le taux de chômage ont à peu près retrouvé leurs niveaux d'avant la pandémie. Ce dernier s'élevait à 15,4 % en 2021 mais devrait baisser à 13,9 % en 2023. L'Espagne reste un pays marqué par de fortes inégalités : selon les dernières données de l'Office espagnol de la statistique, 26,4 % de la population était menacée de pauvreté ou sociale. exclusion en 2020, en hausse de plus de 620 000 personnes en un an en contrecoup de la crise induite par la pandémie.

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 1.393,201.280,461.439,961.570,911.659,88
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,1-10,84,95,83,8
PIB par habitant (USD) 29.57627.179e30.53733.17134.907
Solde des finances publiques (en % du PIB) -3,1-5,3e-5,0-4,4-4,3
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 95,5119,9e120,2116,4116,2
Taux d'inflation (%) 0,7-0,33,15,31,3
Taux de chômage (% de la population active) 14,115,5e15,414,814,1
Balance des transactions courantes (milliards USD) 29,758,805,9522,2222,92
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 2,10,70,41,41,4

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note: (e) Estimated Data

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

L'agriculture contribue à environ 3,1 % du PIB espagnol et emploie 4 % de la population active (Banque mondiale, dernières données disponibles). Le pays abrite près d'un million d'entreprises agricoles et d'élevage, couvrant 30 millions d'hectares de terres. L'Espagne est le premier producteur mondial d'huile d'olive et le troisième producteur mondial de vin. Le pays est également l'un des plus grands producteurs d'oranges et de fraises au monde. Les principales cultures sont le blé, la betterave à sucre, l'orge, les tomates, les olives, les agrumes, le raisin et le liège. L'élevage est également important, en particulier pour les porcs et les bovins.

Le secteur industriel représente 20,4% du PIB et emploie un cinquième de la population active. L'industrie manufacturière est l'industrie la plus importante puisqu'elle représente à elle seule environ 11 % du PIB (Banque mondiale). Le secteur industriel est dominé par le textile, l'industrie agro-alimentaire, la sidérurgie, les machines navales et l'ingénierie. De nouveaux secteurs tels que l'externalisation de la production de composants électroniques, les technologies de l'information et les télécommunications offrent un potentiel de croissance élevé. Le secteur des énergies renouvelables se développe également à un rythme rapide.

Le secteur tertiaire contribue à 67,8% du PIB et emploie 76% de la population active. Le secteur du tourisme est essentiel pour l'économie du pays, étant la principale source de revenus de l'Espagne (bien que sa contribution au PIB soit passée d'un niveau pré-COVID de 12,4 % en 2019 à seulement 5,5 % en 2020 - INE), car le pays est le deuxième destination touristique la plus populaire au monde (83,7 millions de touristes en 2019, avant le début de la pandémie). Le secteur bancaire est également important et est composé de douze groupes bancaires dont 51 banques privées, 2 caisses d'épargne et 60 banques coopératives (Association Bancaire Espagnole).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 4,0 20,4 75,5
Valeur ajoutée (en % du PIB) 3,1 20,4 67,8
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 4,3 -10,4 -11,5

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,940,890,850,890,88

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

L'Espagne est ouverte au commerce extérieur, qui représentait 60 % de son PIB en 2020 (contre 67 % un an plus tôt - Banque mondiale). Le pays exporte principalement des automobiles (10,1 %), des médicaments, des produits pétroliers autres que le brut et des pièces automobiles ; importateur de pétrole brut (5,5 % des importations totales), de voitures et de pièces de véhicules, de médicaments, de téléphones et de gaz de pétrole.

Selon les données de Comtrade, en 2020, les principales destinations des exportations espagnoles étaient la France (15,4%), l'Allemagne (10,8%), l'Italie (7,5%), le Portugal (7,3%) et le Royaume-Uni (6%) ; tandis que les importations provenaient principalement d'Allemagne (11,8 %), de Chine (10,2 %), de France (9,9 %), d'Italie (6,2 %) et des États-Unis (4,9 %).

La balance commerciale du pays pour les marchandises est structurellement négative en raison des fortes importations de carburant et de biens à haute valeur ajoutée ; même si le commerce des services est généralement positif. En 2020, les exportations et les importations espagnoles ont été durement touchées par la crise mondiale provoquée par la pandémie de COVID-19 : les chiffres de l'OMC montrent que les exportations de biens ont diminué de 8 % en glissement annuel (à 307 milliards USD), les importations ayant perdu 12,8 % (à 325 milliards USD). Le commerce des services a suivi une tendance similaire, avec des exportations presque divisées par deux (-42,7 % en glissement annuel) à 89,6 milliards USD et des importations totalisant 60,2 milliards USD (-29,5 % en glissement annuel). La même année, la balance commerciale globale du pays était positive (à près de 1,5% du PIB, contre 2,9 l'année précédente - Banque mondiale). Selon les dernières données disponibles de l'Institut espagnol des statistiques, au cours des dix premiers mois de 2021, les exportations de biens ont augmenté de 21,1 % en glissement annuel pour atteindre 258,6 milliards EUR, tandis que les importations ont augmenté de 22,1 % en glissement annuel. à 275,3 milliards EUR. En volume, les exportations ont augmenté de 13,3 % en glissement annuel et les importations de 12,7 %.

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 309.310351.981390.562372.750324.994
Exportations de biens (millions USD) 287.415319.531346.754334.018307.015
Importations de services (millions USD) 70.96075.46581.82685.32460.252
Exportations de services (millions USD) 127.132138.326155.355156.66689.641

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 63,866,767,667,059,8
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -15.734-25.022-34.959-29.649-10.268
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 49.39447.69538.57541.84019.181
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 2,66,83,91,2-15,2
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 5,45,51,72,5-20,1
Importations de biens et services (en % du PIB) 29,931,532,432,029,1
Exportations des biens et services (en % du PIB) 33,935,135,235,030,6

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 11,912,04,43,83,4
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) 12,08,85,03,63,6

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
L'Espagne est membre des organisations économiques internationales suivantes : FMI, Union européenne, CCI, Système d'intégration de l'Amérique centrale (SICA) (observateur), OMC, Association d'intégration de l'Amérique latine (AILA) (observateur), OCDE, Espace économique européen, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe l'Espagne, cliquez ici. L'adhésion de l'Espagne à des organisations internationales est également indiquée ici.
Free Trade Agreements
La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par l'Espagne peut être consultée ici.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
France 15,4%
Allemagne 10,8%
Italie 7,5%
Portugal 7,3%
Royaume Uni 6,0%
Voir plus de pays 53,0%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Allemagne 11,8%
Chine 10,2%
France 9,9%
Italie 6,2%
Etats-Unis 4,9%
Voir plus de pays 57,1%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Roi : Felipe VI (depuis le 19 juin 2014), héréditaire.
Président du gouvernement et Premier ministre : Pedro Sanchez (depuis juin 2018), Parti Socialiste Ouvrier Espagnol.
Les prochaines élections
Sénat : novembre 2023
Congrès des députés : novembre 2023
Le contexte politique actuel
Le gouvernement minoritaire dirigé par le secrétaire du Parti socialiste ouvrier espagnol Pedro Sanchez, avec le soutien d'Unidas Podemos, a réussi à obtenir l'adoption de la législation budgétaire 2022 en novembre 2021. Au cours de l'année, le climat politique a été tendu en raison de la COVID-19 en cours. 19 et aux résultats des élections régionales en Catalogne, qui ont vu les partis indépendantistes obtenir la majorité des voix pour la première fois lors d'une élection, augmentant leur majorité parlementaire, montrant à quel point l'autonomie catalane non résolue reste une question centrale. Dans le but d'entamer un dialogue productif, le gouvernement espagnol a décidé de gracier officiellement neuf séparatistes catalans qui ont été condamnés pour l'échec de la candidature à l'indépendance en 2017.
Les principaux partis politiques
Dans les régions autonomes, plusieurs partis forment des gouvernements de coalition pour obtenir plus de pouvoir. Les élections de décembre 2015 ont mis fin au système bipartite. Les principaux partis lors des dernières élections tenues en novembre 2019 étaient:

- Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE): centre-gauche, parti socialiste démocratique et deuxième parti le plus ancien

- Parti du peuple (PP) : centre-droit, parfois appelé « parti populaire »
- Vox : droite, Parti nationaliste espagnol
- Podemos («nous pouvons» en espagnol): anti-austérité de gauche, né en 2014 et gagne du terrain
- Ciudadanos (Parti des citoyens - C’s): centriste de centre-droit, libéralisme.

D'autres forces politiques importantes comprennent:

- Gauche républicaine de Catalogne - Catalogne Oui (ERC-Catsi): centre-gauche, indépendance catalane
- Basque Country Unite (EHB): gauche, indépendance basque
- Coalition canarienne (CC-PNC): de centre à centre-droit, nationalisme canarien.

Le pouvoir exécutif
Le roi est le chef de l'État et le commandant en chef de l'armée mais son rôle est surtout symbolique. À l'issue des élections législatives, il nomme Premier ministre le leader du parti ou de la coalition majoritaire. Ce dernier sera élu par le parlement pour un mandat de quatre ans. Ce chef du gouvernement, également appelé Président du Gouvernement, détient le pouvoir exécutif, qui comprend l'exécution de la loi et la direction des affaires courantes du pays. Le Conseil des ministres est nommé par le roi sur la recommandation du Premier ministre. Le Conseil d'État joue le rôle d'organe consultatif suprême du gouvernement mais ses recommandations ne sont pas contraignantes.

Le président de chaque communauté autonome est issu du parti ou de la coalition majoritaire qui sort gagnant(e) des élections des Parlements des Autonomies, qui se déroulent tous les quatre ans. Le Président forme un gouvernement régional dont les « ministres » sont désignés sous le titre de « consejeros » et secondés par un cabinet et des directeurs généraux. Ils sont en charge de chacun des Départements coiffant les secteurs pour lesquels la Communauté Autonome a compétence en substitution de l’État espagnol (Administration unique).

Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est bicaméral. Le Parlement, appelé Cortes Generales, est ainsi constitué :
- le Sénat compte 266 sièges. Il a une fonction de représentation territoriale (Communautés Autonomes et Départements). 208 sénateurs sont élus à la proportionnelle pour quatre ans. 57 sénateurs sont élus par les parlements des 17 communautés autonomes.

- le Congrès des Députés totalise un minimum de 300 sièges et un maximum de 400 (actuellement 350). Les députés sont élus pour quatre ans au suffrage universel à partir de circonscriptions départementales. On leur alloue une représentation minimale et le reste est proportionnel à leur population. Pour éviter des fractionnements, nuisibles à la stabilité de la Chambre, on applique le système D’Hondt.
La branche de l'exécutif du gouvernement dépend directement ou indirectement du soutien du Parlement, souvent exprimé par un vote de confiance. Le pouvoir législatif appartient à la fois au gouvernement et aux deux chambres du Parlement. Le Premier ministre n'a pas l'autorité pour dissoudre directement le Parlement, mais il peut en recommander la dissolution au roi. Les citoyens espagnols bénéficient de droits politiques considérables.
Les 17 Communautés Autonomes ont également un pouvoir législatif, exercé par leur Parlement monocaméral, dans la limite des compétences fixées par chacun de leurs Statuts.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the COVID-19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID-19 disease in Spain, please visit the Spanish government platform with the official data. Official information on the progress of the epidemic in Spain is consolidated by the Carlos III Health Insitute (ISCIII), which provides a daily epidemiological update and key national figures.
For the international outlook you can consult the latest worldwide data in the daily situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.
Mesures sanitaires
To find out about the latest public health situation in Spain and the current sanitary measures in vigour, please consult the Spanish Ministry of Health platform Info COVID-19 including the up-to-date information on the containment measures put in place and public health recommendations.
Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.
The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export
For the information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, if applicable), please consult the portal of the Spanish Ministry of Industry, Trade and Tourism, and the section COVID-19 Customs on the Tax Agency website.
For the updated overview of the introduced trade import and export restrictions and other trade measures (ex. tariffs reductions) due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Spain on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the information on the economic recovery scheme put in place by the Spanish government to address the impact of the COVID-19 pandemic on the Spanish economy, please visit the website of the Spanish Ministry of Economic Affairs and Digital Transformation (MINECO) and the dedicated page on the official governmental portal La Moncloa. Further information in English is available on KPMG's website.
The information on the EU's economic response to COVID-19 and the actions to minimise the fallout on the EU member states' economies of the COVID-19 outbreak is available on the websites of the European Commission and the European Council.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 oubreak (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the Spanish government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Spain in the IMF's Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For the information on the local business support scheme established by the Spanish government to help small and medium-sized companies to deal with the economic impacts of the COVID-19 epidemic on their activity, please consult the portal of the Spanish Ministry of Economic Affairs and Digital Transformation (MINECO) COVID-19: Business Support Measures (in Spanish).
For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
Plan de soutien aux exportateurs
To find out about the support plan for exporters put in place by the Spanish government, please consult the Spanish Ministry of Economic Affairs and Digital Transformation website. Support plan for Spanish exports is also available on the Spanish Chamber of Commerce website and on the Ministry of Industry, Trade and Tourism.
 

+