Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Investissement Direct Etranger

Ces dernières années, Chypre s'est classée parmi les principales destinations en termes d'attractivité pour les investissements directs étrangers grâce à son redressement économique rapide et à son environnement commercial avantageux. Cependant, après le déclenchement de la pandémie de COVID-19, Chypre a connu une baisse soudaine des entrées d'IDE. Selon le Rapport sur l'investissement dans le monde 2021 de la CNUCED, les entrées d'IDE se sont élevées à -3,6 milliards de dollars en 2020, une baisse significative par rapport aux 26 milliards de dollars un an plus tôt. Le stock total d'IDE a atteint 481 milliards de USD en 2020. Selon la Banque centrale de Chypre, les secteurs qui ont attiré le plus d'IDE sont les activités financières et d'assurance, le transport et le stockage, l'immobilier, le tourisme, les produits pharmaceutiques et l'énergie. Les principaux partenaires des IDE sont la Fédération de Russie, les Pays-Bas, le Luxembourg, le Royaume-Uni et l'Allemagne.

Des secteurs tels que l'intermédiation financière ont bénéficié des politiques gouvernementales et Chypre a commencé à recevoir de grandes quantités d'IDE chaque année. Les projets à grande échelle, les infrastructures touristiques, les privatisations et un secteur pétrolier et gazier en plein essor reçoivent également une bonne partie des IDE. De plus, le gouvernement essaie d'attirer des IDE dans des secteurs tels que la production cinématographique, les fonds d'investissement, l'éducation, la recherche et le développement, les technologies de l'information et les sièges régionaux. Un avantage supplémentaire est l'environnement européen sûr et stable du pays dans une région turbulente, qui fournit également une base idéale pour les sièges régionaux ou les services auxiliaires et de soutien pour les investisseurs ayant des clients dans la région élargie de la Méditerranée orientale. Chypre n'a pas de mécanisme obligatoire de filtrage des investissements étrangers; cependant, il existe des limitations de propriété et des restrictions de licence pour les investisseurs non européens dans des secteurs spécifiques, tels que la propriété foncière privée, les médias et la construction. D'autre part, le pays a un petit marché intérieur et le secteur bancaire se remet encore de la crise de 2009. En outre, des tensions existent toujours entre les parties turques et chypriotes de l'île. Le pays se classe au 54e rang sur 190 économies dans le dernier rapport Doing Business de la Banque mondiale, gagnant trois positions par rapport à l'édition précédente.

 
 
Investissement Direct Etranger 201820192020
Flux d'IDE entrants (millions USD) -1.73526.183-3.647
Stocks d'IDE (millions USD) 433.809451.359480.867
Nombre d'investissements greenfield* 11116
Value of Greenfield Investments (million USD) 970225161

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Comparaison internationale de la protection des investisseurs Chypre Europe de l'est & Asie centrale Etats-Unis Allemagne
Index de transparence des transactions* 9,0 7,5 7,0 5,0
Index de responsabilité des managers** 4,0 5,0 9,0 5,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 7,0 6,8 9,0 5,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

+

Pourquoi choisir d'investir à Chypre

Les points forts

Les principaux atouts du pays lui permettant d’attirer les investisseurs étrangers sont :

  • Un fort environnement favorable aux affaires avec notamment l'un des taux d'imposition pour les entreprises parmi les plus bas d'Europe (de 12,5%, le plus bas d’Europe avec l’Irlande)
  • Son adhésion à l'Union européenne et à la zone euro
  • Une position géographique stratégique au carrefour de trois continents et offrant notamment un accès aux marchés d'Europe, du Moyen-Orient et du Maghreb
  • Une main-d'œuvre polyglotte, expérimentée et à faible coût
  • Des infrastructures de transport et de télécommunications de très bonne qualité, notamment dans le secteur portuaire
  • Un secteur tertiaire particulièrement développé : tourisme, centre d’affaires et financier international, transport maritime, etc
  • Un style de vie enviable dans un environnement sûr, propre et sain, avec un niveau de vie élevé
  • Attitude favorable aux entreprises, cadre réglementaire solide, système juridique aligné sur la common law britannique
Les points faibles

Les principales faiblesses du pays sont :

  • La faible attraction de son marché intérieur avec une population d'environ 1,2 million d'habitants (Banque mondiale, 2019 dernières données disponibles)
  • Une dette publique élevée (118,4% du PIB en 2020, FMI) et une dette extérieure significative lié aux dépôts bancaires de nombreux non-résidents
  • Un secteur bancaire encore fragilisé par la crise de 2009, et ce malgré les nombreuses réformes imposées par l’UE, le FMI et la BCE
  • Forte dépendance vis-à-vis de la Russie et du Royaume-Uni en tant que marchés d'exportation et sources de financement (Brexit)
  • La division de l'île depuis 1974 et les difficultés pour atteindre un accord entre les Turcs et les Chypriotes pourrait avoir à terme un impact négatif sur l'attractivité du pays
  • Une dépendance excessive à l'égard du secteur des services (84 % de la production totale), notamment le tourisme, les services financiers et l'immobilier
Les mesures mises en place par le gouvernement
Le gouvernement chypriote a su créer un environnement positif pour les affaires comme en atteste sa 54e place au classement Doing Business de 2020 des pays où il est aisé de faire des affaires. La politique libérale menée par le gouvernement a favorisé le développement des investissements. Certaines mesures constituent les points clés de l'attractivité du pays :

  • La possibilité d'une prise de participation de 100 % dans quasiment tous les secteurs de l'économie pour les étrangers
  • L'un des taux d'imposition sur les sociétés parmi les plus bas de l'Union européenne (de 12,5%)
  • Un environnement fiscal intéressant, Chypre ayant signé des traités de non-double imposition avec plus de 50 pays dont la France
  • Coût d'établissement et d'exploitation particulièrement compétitif pour les entreprises

C’est également en travaillant sur les faiblesses de son économie que le pays parvient à créer un environnement attractif pour les investisseurs. Ainsi et depuis 2013, le gouvernement s’est attelé à restructurer le secteur bancaire du pays. Ce qui, conjugué à sa recapitalisation, lui a permis d’éviter la faillite et de retrouver une plus grande stabilité. De même, un vrai travail à été mené afin de moderniser et de rendre plus efficace ses services juridiques, comptables et bancaires.

+

Les opportunités d'investissement

Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Tenders Info, Appels d'offres à Chypre
Globaltenders, Appels d'offres et projets à Chypre
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
 

+