Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Chypre est une économie de marché ouverte, principalement basée sur les services. Après avoir été durement touchée par la crise financière mondiale et l'exposition du système bancaire national, l'économie du pays s'est redressée ces dernières années, grâce à la demande intérieure et au tourisme. Néanmoins, l'apparition de la pandémie de COVID-19 et les mesures restrictives qui ont suivi ont entraîné une réduction drastique du PIB en 2020 (-5,1%). Soutenue à la fois par la consommation privée et publique, l'économie a rebondi en 2021, marquant une croissance de 4,8% (FMI). Le secteur du tourisme a également enregistré une performance relativement bonne (les recettes touristiques ont plus que doublé en janvier-juillet 2021 par rapport à la même période de 2020, mais sont restées à environ 35 % des niveaux d'avant la pandémie), ainsi que le secteur de la construction. Sur l'horizon de prévision, les dépenses publiques devraient ralentir, tandis que la demande intérieure devrait continuer de croître, contribuant à une croissance prévue de 3,6 % cette année et de 3,2 % en 2023 selon le FMI.

Après avoir atteint un excédent en 2019, les mesures budgétaires adoptées pour lutter contre la pandémie (notamment l'augmentation des paiements sociaux liés au déploiement de la deuxième phase de la réforme du système national de santé, les subventions salariales et le soutien des liquidités aux entreprises), partiellement compensées par une augmentation des recettes (+9,9%), ont conduit à un déficit budgétaire de 3,6% en 2021. Le déficit devrait diminuer à 1% du PIB en 2022 et 0,4% en 2023, aidé par la poursuite de l'expansion économique et la fin des mesures exceptionnelles liées au COVID -19. Le ratio de la dette publique au PIB devrait suivre une tendance similaire : après avoir atteint 111 % en 2021 (contre un niveau de 94 % avant la pandémie), il devrait progressivement diminuer pour atteindre 103,7 % cette année et 99,3 % en 2023 (FMI ). Après avoir connu une déflation après le déclenchement de la crise, l'inflation globale est redevenue positive en 2021 (+1,7 %), tirée par la hausse des prix de l'énergie, des services et des biens industriels hors énergie. Le taux devrait légèrement décélérer à 1,1 % en 2022 dans un contexte de normalisation des prix de l'énergie.

L'impact de la crise provoquée par le COVID-19 sur le marché du travail a été atténué par des mesures temporaires de soutien du revenu, qui ciblaient en particulier les employés du secteur du tourisme. En conséquence, le chômage s'est établi à 7,5 % en 2021 (contre 7,1 % avant la pandémie) et devrait diminuer progressivement cette année et en 2023, en raison de l'expansion économique et de la mise en œuvre du PRR de l'UE (à 6,9 % et 6,4%, respectivement - FMI). Ces dernières années, l'accent mis sur les services et l'industrie qualifiée, ainsi que sur la croissance industrielle et agricole, a permis au pays d'améliorer son niveau de vie déjà élevé ; cependant, 17,6 % de la population est menacée de pauvreté ou d'exclusion sociale (en dessous de la moyenne de l'UE de 21,9 % - Eurostat).

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 24,9523,79e26,5528,2930,42
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 3,1-5,1e4,83,63,2
PIB par habitant (USD) 28.48826.78529.48630.99632.876
Solde des finances publiques (en % du PIB) -0,0-3,8e-3,6-1,0-0,4
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 94,0119,1e111,0103,799,3
Taux d'inflation (%) 0,6-1,1e1,71,11,2
Taux de chômage (% de la population active) 7,17,6e7,56,96,4
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,57-2,83-2,47-2,10-2,13
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -6,3-11,9e-9,3-7,4-7,0

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note: (e) Estimated Data

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

Au cours des deux dernières décennies, Chypre est passé d'une économie basée sur l'agriculture à une économie basée sur l'industrie légère et, surtout, sur les services. Le secteur agricole contribue à environ 1,9 % du PIB et emploie 2,4 % de la population active (Banque mondiale, dernières données disponibles). Le secteur agricole traditionnel souffre d'un climat très sec, alors que seulement 9% des terres sont arables. Les principales cultures sont les raisins de cuve, les pommes de terre et les fruits. Les ressources minérales sont limitées et comprennent principalement du cuivre, des pyrites, du chrome, de l'amiante et du gypse. Selon les dernières données d'Eurostat, la production agricole globale a augmenté de 2,8 % en 2020.

L'industrie manufacturière (principalement l'agro-alimentaire industriel, le papier, les produits chimiques, le textile, les produits métalliques et le raffinage du pétrole) représente 12,7% du PIB (y compris la construction) et emploie 18,4% de la population active. Le gouvernement vise à doubler la part de l'industrie dans le PIB d'ici 2030. Le secteur manufacturier n'est pas très développé et ne représenterait que 5,5 % du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). La variation moyenne annuelle de la production industrielle au cours de la période janvier-novembre 2020 s'est établie à environ moins 7,6 %.

L'économie de Chypre repose principalement sur le secteur tertiaire, qui contribue à 74,1% du PIB et emploie 79,2% de la population active. Le tourisme et le transport maritime sont considérés comme les deux piliers de l'économie chypriote. Après avoir enregistré un record absolu du nombre de touristes en 2019 (près de 4 millions), le nombre d'arrivées a été presque divisé par deux en 2021 au milieu de la crise de COVID-19 (Cystat). Chypre possède la onzième plus grande flotte maritime au monde et la troisième de l'Union européenne. Cependant, les activités offshore sont souvent menées par des sociétés à capitaux étrangers basées à Chypre, dont les activités commerciales sont exécutées exclusivement à l'extérieur du pays. Ce système leur permet de bénéficier d'avantages fiscaux substantiels. La finance et l'immobilier comptent traditionnellement parmi les services les plus importants. En ce qui concerne le secteur bancaire, il existe 30 établissements de crédit agréés à Chypre, composés de sept institutions locales, trois filiales de banques de l'UE, une filiale d'une banque étrangère d'un pays non membre de l'UE, cinq succursales de banques d'États membres de l'UE, 13 succursales de banques d'États non membres de l'UE et un bureau de représentation (EBF).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 2,4 18,4 79,2
Valeur ajoutée (en % du PIB) 1,9 12,5 74,1
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -0,4 -6,7 -4,5

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,940,890,850,890,88

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

La situation géographique de Chypre (le pays étant un pont entre l'Ouest et l'Est), ainsi que ses bonnes infrastructures aériennes et de télécommunications, ont permis au pays de se transformer en un important centre d'affaires régional et international. Le commerce extérieur du pays représente 141,5% du PIB (Banque mondiale, 2020) et est principalement orienté vers l'UE. Cette même année, les principales exportations de Chypre étaient les navires de croisière (23,4%), les huiles de pétrole (14,9%), les médicaments (13,6%), le fromage (9,8%) et les navires (4,4%); les importations étant dominées par les huiles de pétrole autres que le pétrole brut (11,5 %), les yachts (7,7 %), les navires de croisière (6,5 %) et les automobiles (6 %).

Les principales destinations des exportations de Chypre en 2020 étaient la Grèce (8,4%), le Libéria (7,4%), le Royaume-Uni (6,5%) et la Libye (5,9%); tandis que les importations provenaient principalement de Grèce (21,6%), du Royaume-Uni (8,4%), d'Italie (8,2%), d'Allemagne (6,6%) et de Chine (5,9% - Comtrade).

La balance commerciale de Chypre est traditionnellement déficitaire car le pays doit importer massivement pour satisfaire la demande intérieure (en particulier pour l'approvisionnement en énergie). La balance commerciale du pays était négative de 2,5% du PIB en 2020, selon les données de la Banque mondiale). En fait, bien que Chypre soit un exportateur net de services - avec une valeur totale d'exportations de 12,5 milliards de USD (principalement des voyages, des transports maritimes et des services bancaires) contre 9,3 milliards de USD d'importations - cet excédent a été compensé par le commerce des marchandises (8,5 milliards de USD d'importations contre 3 milliards d'exportations). Selon les données provisoires de CyStat, au cours des onze premiers mois de 2021, les importations totales de biens se sont élevées à 7,7 milliards d'euros (+11,8 % par rapport à un an plus tôt), tandis que les exportations ont totalisé 2,9 milliards d'euros (marquant une augmentation de 15,3 %).

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 6.4919.23110.8159.1278.598
Exportations de biens (millions USD) 1.8713.2885.0523.4533.057
Importations de services (millions USD) 5.5426.7488.8689.4749.361
Exportations de services (millions USD) 9.83011.29514.48214.27712.563

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 139,4147,4148,9144,8141,5
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -4.613-5.633-5.303-5.184-4.797
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 369-68425-274-1.484
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 10,012,94,52,0-4,2
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 7,29,98,0-0,4-12,4
Importations de biens et services (en % du PIB) 68,873,973,772,973,9
Exportations des biens et services (en % du PIB) 70,573,575,271,967,7

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 6,68,17,46,75,9
Volume of imports of goods and services (Annual % change) 5,37,96,55,85,2

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Oui
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Grece 8,4%
Royaume Uni 6,5%
Iles Marshall 5,7%
Pays-Bas 5,4%
France 4,2%
Voir plus de pays 69,9%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Grece 21,7%
Italie 8,3%
Royaume Uni 8,1%
Allemagne 6,6%
Chine 6,0%
Voir plus de pays 49,3%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Chef de l'Etat et chef du gouvernement: le président Nicos ANASTASIADIS (depuis le 28 février 2013; réélu le 4 février 2018)
Les prochaines élections
Législatives : février 2023
Présidentielle : 2026 (2023 pour la zone administrée par les Chypriotes turcs)
Les principaux partis politiques
Les élections présidentielles de début 2018 ont ramené au pouvoir le président en exercice Nicos Anastasiadis pour un nouveau mandat. Le gouvernement comprend des représentants de partis de droite, tels que Disy et Solidarity Movement.

Suite aux élections législatives de 2016, le Parlement est composé de la façon suivante :
- Le Rassemblement Démocratique (Disy) : droite, a absorbé les Libéraux en 1998 (18 des sièges)
- Le Parti Progressiste des Travailleurs (Akel) : gauche, communiste (16 des sièges)
- Le Parti Démocrate (Diko) : centre (10 sièges)
- Le Mouvement des Démocrates-Sociaux (Edek) : centre-gauche, anciennement connu sous le nom de Mouvement Social-Démocrate (Kisos) (3 sièges)

- Front Démocratique : centre, libéral (4 sièges)

- Mouvement écologiste (KOSP) : centre-gauche, vert (3 sièges)

- Alliance citoyenne (SYPOL) : centre, centre-gauche (1 siège).

Le pouvoir exécutif
Le président est à la fois le chef de l'État et du gouvernement. Il est élu au suffrage universel pour cinq ans et détient le pouvoir exécutif. Le Conseil des Ministres est nommé conjointement par le président et le vice-président. Selon la Constitution de 1960, la fonction de vice-président est réservée à un Chypriote turc. De ce fait le poste est vacant depuis 1973.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif de la République de Chypre est monocaméral. Le Parlement est composé de la Chambre des représentants, dont les 80 membres sont directement élus au scrutin proportionnel et au scrutin préférentiel pour cinq ans. 24 sièges sont attribués à la communauté chypriote turque, mais sont vacants depuis 1974, de sorte que le Parlement est formé uniquement par les 56 Chypriotes grecs.
La zone administrée par les Chypriotes turcs dispose d'un parlement monocaméral distinct (l'Assemblée de la République), formé de 50 membres élus directement au scrutin proportionnel pour un mandat de 5 ans.
Les Chypriotes jouissent de droits politiques considérables.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19

To find out about the latest status of the COVID-19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID-19 disease in the country, consult the infographics on the course of the epidemic on the official governmental portal. The website of Daily Cyprus provides daily updates.
For the international outlook you can consult the latest
situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.

 

Mesures sanitaires
To find out about the latest public health situation in Cyprus and the current sanitary measures in vigour, please consult the official governmental portal on COVID-19, including the up-to-date information on the containment measures put in place and public health recommendations. The portal also provides the guidelines for citizens (in Greek). The latest guidelines and instructions on movement restrictions and exemptions can be downloaded here.
Restrictions de voyage

The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.

Restrictions import & export

The export of all medicines from Cyprus to any other country has been banned. An export license is required to export personal protective equipment outside of the European Union.
For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Cyprus on the
International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.

Plan de relance économique

To know about the economic measures taken by the Cypriot government to address the impact of the COVID-19 pandemic on the national economy, please visit the website of the Ministry of Labour, Welfare and Social Insurance (MLWSI). A list of the financial measures adopted can be found on the official portal Covid-19.cy (in Greek).
For an overview of the measures, refer to the KPMG website.
The information on the EU’s economic response to COVID-19 and the actions to minimise the fallout on the EU member states’ economies of the COVID-19 outbreak is available on the website of the
European Council.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the
Cypriot government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Cyprus in the IMF’s Policy Tracker platform.

Plan de soutien aux entreprises

For the information on the local business support scheme and taxation measures established by the Cypriot government to help businesses to deal with the economic impacts of the COVID-19 epidemic on their activity, please consult the website of the Ministry of Labour, Welfare and Social Insurance (MLWSI), which provides info on the special schemes for the complete and partial suspension of business, as well as for self-employed workers .
Further information on the business support measures can be found on the official portal Covid-19.cy (in Greek).
For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Plan de soutien aux exportateurs

At the moment the official government sources do not provide any information on the specific programs for Cypriot exporting companies put in place by the national government following the COVID-19 epidemic outbreak. For updated information please consult the website of the Ministry of Finance.
The European Commission adopted a Temporary Framework for State aid measures to support the economy in the COVID-19 outbreak, which enables short-term export credit insurance to be provided by the State where needed.

 

 

+