Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

À la suite de la crise mondiale sans précédent provoquée par la propagation de la pandémie de COVID-19 - qui a entraîné la plus forte contraction économique depuis 1945 - l'économie canadienne a rebondi en 2021 (+4,5 %) et a poursuivi sa croissance en 2022 (+3,3 % - FMI) lorsque les secteurs des ressources ont contribué à compenser le ralentissement de la croissance des services. La consommation privée (environ 55 % du PIB) a également été l'un des moteurs. Cependant, comme la hausse des coûts d'emprunt pèsera sur les dépenses de consommation tandis que la croissance des exportations diminuera à court terme dans un contexte de détérioration des conditions dans les pays partenaires, le FMI s'attend à ce que la croissance du PIB ralentisse à 1,5 % cette année et à 1,6 % en 2024.

Après avoir monté en flèche en 2020, le ratio de la dette au PIB du Canada a diminué modérément en 2021 et a poursuivi sa tendance à la baisse en 2022 (102,2 % selon les estimations du FMI). Bien que le ratio d'endettement des administrations publiques demeure élevé, après déduction des actifs détenus par le Régime de pensions du Canada et le Régime de rentes du Québec, le ratio d'endettement net – à 47 % du PIB – demeure inférieur à celui des autres pays du G7. Le FMI s'attend à ce que la dette publique diminue sur l'horizon de prévision, à 98,7 % et 96,3 % en 2023 et 2024, respectivement. De même, le solde des administrations publiques a enregistré un moindre déficit en 2022 (-2,7 % contre 4 % un an plus tôt) grâce au retrait de la plupart des mesures de soutien à la COVID-19, bien que l'allégement du coût de la vie lié à la hausse des prix de l'énergie soit pesant sur les équilibres budgétaires. Les gouvernements fédéral et provinciaux devraient réduire leur soutien à mesure que les pressions sur les prix s'atténuent en 2023, réduisant ainsi le déficit budgétaire en 2023 (-1,2 % du PIB) et 2024 (-0,6 % - FMI). Parallèlement, l'inflation a atteint 6,9 % en 2022, bien au-dessus de la limite supérieure de la fourchette cible de la Banque du Canada (entre 1 et 3 %). L'inflation devrait converger vers l'objectif à mesure que les inducteurs de coûts sous-jacents s'atténuent et que les goulots d'étranglement de l'offre restants disparaissent, diminuant à 4,2 % cette année et à 2,4 % en 2024.

Après avoir atteint des niveaux record, le taux de chômage a bondi en raison de la pandémie. Cependant, le taux s'est établi légèrement au-dessus des niveaux d'avant la pandémie en 2022 (5,3 %), lorsque des flux migratoires plus importants que d'habitude en provenance d'autres pays ont aidé à pourvoir des postes dans certains secteurs. Le FMI s'attend à ce que le taux de chômage baisse encore en 2023 avant de remonter à 6,2 % l'année suivante. Bien que les Canadiens bénéficient d'un PIB par habitant élevé (estimé à 57 827 USD en 2022 - FMI), 8,1 % de la population vit dans la pauvreté (données du Recensement de la population de 2021).

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 2.137,942.117,812.238,572.364,552.474,33
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 3,41,31,62,41,8
PIB par habitant (USD) 55.03753.24755.52857.89959.838
Solde des finances publiques (en % du PIB) -1,4-0,8-0,4-0,5-0,5
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 107,4106,4103,3100,698,6
Taux d'inflation (%) n/a3,62,41,91,9
Taux de chômage (% de la population active) 5,35,56,36,06,0
Balance des transactions courantes (milliards USD) -7,00-20,94-21,39-28,72-35,02
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -0,3-1,0-1,0-1,2-1,4

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

Le secteur agricole représente 1,7 % du PIB canadien et n'emploie que 2 % de la population (Banque mondiale, dernières données disponibles). Cependant, le système agricole et l'industrie agroalimentaire fournissent 1 emploi sur 8 au Canada et représentent plus de 100 milliards CAD du PIB du pays et plus de 60 milliards CAD d'exportations. Le Canada est l'un des plus grands exportateurs de produits agricoles au monde - en particulier de blé - et produit environ 10 % des récoltes mondiales d'OGM. La pêche est un autre secteur important. Le Canada est également l'un des principaux producteurs de minéraux, notamment de nickel, de zinc et d'uranium. De plus, le pays est riche en gaz et possède les 4e plus grandes réserves de pétrole au monde (étant le 7e producteur de pétrole), dont la production est concentrée dans les provinces de l'Ouest, en particulier l'Alberta. Pour 2022, la production totale de grandes cultures au Canada a augmenté d'environ 34 % par rapport à l'année précédente, la troisième plus élevée jamais enregistrée (données d'Agriculture Canada).

Le secteur industriel contribue à 24,6% du PIB et emploie 19% de la population active. Le Canada compte six secteurs industriels principaux solides : les énergies renouvelables (principalement éolienne, le pays est un exportateur net d'énergie) ; le secteur forestier, l'hydrogène et les piles à combustible, les mines, les métaux et les minéraux, la pêche, le pétrole et le gaz. Selon les données de la Banque mondiale, le secteur manufacturier représente 10 % du PIB du pays. Bien que les postes vacants dans le secteur de la fabrication aient diminué de 8,7 % pour s'établir à 78 500 au troisième trimestre de 2022, ils demeurent nettement plus élevés qu'avant la pandémie.

Le secteur des services domine l'économie canadienne : il représente 66,9 % du PIB du pays et emploie plus de 79 % de la population active (le plus gros employeur étant le secteur du commerce de détail - qui emploie à lui seul environ 12 % de la main-d'œuvre du pays - et le secteur des affaires secteur des services). Les secteurs de l'éducation et de la santé sont également essentiels pour l'économie du pays. Les secteurs les plus dynamiques ces dernières années ont été les télécommunications, le tourisme, Internet et l'ingénierie aérospatiale. Le tourisme est le cinquième secteur en importance de l'économie du pays, il fournit 1 emploi sur 10 et est responsable de 225 000 petites et moyennes entreprises à travers le Canada.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 1,3 19,3 79,4
Valeur ajoutée (en % du PIB) 1,7 24,1 67,7
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 11,7 2,7 3,7

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Dollar canadien (CAD) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 1,331,301,301,301,34

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le Canada est un pays ouvert au commerce extérieur, qui représente 61 % de son PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Du point de vue des produits, les principales exportations du Canada sont les produits pétroliers (16,3 %), les automobiles et autres véhicules (5,8 %), l'or (3 %) et le gaz de pétrole (3 %). Le pays importe principalement des véhicules (8,7%), des pièces ou accessoires automobiles (2,9%), des huiles de pétrole (2,7%) et des téléphones (2,4% - Comtrade 2021).

Les principales destinations des exportations canadiennes en 2021 étaient les États-Unis (de loin le principal partenaire, représentant 75,5 % des exportations totales), la Chine (4,5 %), le Royaume-Uni (2,6 %) et le Japon (2,3 %). De même, près de la moitié des importations du Canada provenaient des États-Unis (48,5 %), suivis de la Chine (14 %), du Mexique (5,5 %), de l'Allemagne (3,1 %) et du Japon (2,5 % - Comtrade).

Le commerce de marchandises du Canada a enregistré une croissance historique en 2021, les exportations ayant augmenté de 20,8 % par rapport à un an plus tôt pour atteindre 631 milliards CAD en valeur, soit 6,6 % de plus que le record d'avant la pandémie en 2019 ; tandis que les importations ont augmenté de 13 % pour atteindre 614 milliards CAD, un nouveau record également (chiffres officiels du gouvernement). La majeure partie de la croissance des exportations en 2021 était attribuable au raffermissement des prix des produits de base : en termes réels, les exportations et les importations canadiennes ont augmenté de 1,2 % et de 9,2 % par rapport à 2020, respectivement. Les exportations se sont améliorées dans tous les secteurs de produits, à l'exception des véhicules automobiles et de leurs pièces, la croissance étant principalement tirée par les exportations d'énergie, de foresterie et de produits métalliques et minéraux non métalliques. Pour les importations, contributions importantes des produits minéraux métalliques et non métalliques, des produits chimiques de base et industriels, des produits en plastique et en caoutchouc et des biens de consommation. Le commerce avec les États-Unis et le Mexique s'est constamment amélioré, également grâce à l'USMCA (Accord Canada-États-Unis-Mexique, une version mise à jour de l'ALENA). Concernant les services, les exportations ont totalisé 139,4 milliards CAD en 2021, soit une augmentation de 4,5 % par rapport à 2020. Parallèlement, les importations se sont élevées à 145,2 milliards CAD, en hausse de 1,7 % d'une année sur l'autre. Après avoir été déficitaire depuis 2009, la Banque mondiale a estimé l'excédent commercial du pays à 0,1 % du PIB en 2021. Enfin, il faut noter que le Canada a bénéficié ces dernières années des effets de l'Accord économique et commercial global (AECG) avec l'Union européenne, qui est entré en vigueur à titre provisoire (il prendra pleinement effet une fois que tous les États membres de l'UE l'auront formellement ratifié) éliminant 98 % des tarifs.

 
Valeurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Importations de biens (millions USD) 469.106462.993420.578503.985581.937
Exportations de biens (millions USD) 452.313448.817390.763507.615599.056
Importations de services (millions USD) 122.158126.638106.403115.769136.547
Exportations de services (millions USD) 105.359115.24299.510111.194123.317

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Commerce extérieur (en % du PIB) 66,666,261,661,967,3
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -16.838-14.168-29.9803.71117.183
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -33.733-25.538-36.830-8783.492
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 3,30,4-9,37,87,2
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 3,82,7-8,91,42,6
Importations de biens et services (en % du PIB) 34,333,831,931,033,5
Exportations des biens et services (en % du PIB) 32,332,429,730,933,7

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20232024 (e)2025 (e)2026 (e)2027 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 5,11,52,53,43,4
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) -0,72,33,83,84,3

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Le Canada est membre des organisations économiques internationales suivantes : Conseil nord-américain de la compétitivité (CNAC), OCDE, Organisation des États américains (OEA), Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), Commonwealth, G-7, G-8, G-10, G-20, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe le Canada, cliquez ici. L'adhésion du Canada à des organisations internationales est également indiquée ici.
Free Trade Agreements
La liste complète et à jour des accords de libre-échange signés par le Canada peut être consultée ici.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Etats-Unis 76,9%
Chine 3,7%
Royaume Uni 2,4%
Japon 2,3%
Mexique 1,2%
Voir plus de pays 13,5%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Etats-Unis 49,2%
Chine 13,5%
Mexique 5,5%
Allemagne 3,0%
Japon 2,3%
Voir plus de pays 26,5%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Gouverneur général : Mary Simon (depuis le 26 juillet 2021)
Premier Ministre : Justin Trudeau (depuis le 4 novembre 2015) – Parti libéral
Le roi Charles III est officiellement le chef d'État du Canada (depuis le 8 septembre 2022).
Les prochaines élections
Chambre des Communes : octobre 2025
Le contexte politique actuel
Des élections fédérales ont eu lieu en 2021, les deuxièmes élections en deux ans. Le Parti libéral du premier ministre sortant Justin Trudeau a maintenu son statut de plus grand parti à la Chambre des communes en obtenant 32,6 % des voix et 160 sièges, suivi du Parti conservateur (119 sièges), du Bloc québécois (32 sièges) et du Nouveau parti démocratique (25 sièges). Justin Trudeau a réussi à former un gouvernement minoritaire et à former le premier cabinet paritaire de l'histoire du Canada.
Pendant ce temps, les relations avec les États-Unis se sont améliorées sous l'administration Biden, bien que des inquiétudes demeurent sur les politiques énergétiques et commerciales (par exemple, l'augmentation des tarifs sur le bois d'œuvre canadien ou le différend commercial sur l'attribution de contingents tarifaires sur les produits laitiers d'origine canadienne).
Les principaux partis politiques

Historiquement, le système bipartite canadien a été dominé par le Parti libéral de centre gauche et le parti conservateur de centre droit. Depuis les années 1980, le tiers parti dominant du Canada est le NPD, parti du gauche. Il existe également un parti régulièrement classé au quatrième lieu, le Bloc québécois qui se consacre au indépendantisme québécois.

 - Le Parti libéral du Canada (PLC): parti centriste, le plus ancien parti politique fédéral actif au Canada
 - Le Parti conservateur du Canada (PCC): centre-droit / droite; localement appelé "Tories"
 - Le Nouveau Parti Démocratique (NPD): centre-gauche, socialiste
 - Le Bloc Québécois: centre-gauche, social-démocrate
 - Le Parti Vert du Canada (PVC): centre-gauche, parti écologiste

Le pouvoir exécutif
La reine Elizabeth II est le chef de l'État. Elle nomme le Gouverneur général du pays pour cinq ans. Le Gouverneur général nomme le Premier Ministre ainsi que le Conseil des Ministres (cependant, les membres du Cabinet sont choisis par le Premier Ministre). Le Premier Ministre est le chef du gouvernement. C'est lui qui détient le pouvoir exécutif. Le leader du parti ou de la coalition majoritaire à la Chambre des Communes est automatiquement désigné pour être Premier Ministre. Le Premier Ministre et son Conseil des Ministres restent au pouvoir aussi longtemps qu'ils détiennent le soutien de la majorité à la Chambre des Communes.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif au Canada est bicaméral. Le parlement fédéral est constitué : du Sénat (chambre haute) dont les 105 membres sont nommés par le Gouverneur général sur les conseils du Premier Ministre ; de la Chambre des Communes (chambre basse), dont les 338 membres sont élus au suffrage universel, chaque membre représentant un district électoral (autrement appelé "riding") . Le Gouverneur général appelle à des élections générales lorsque le Premier Ministre le lui conseille. La plupart des pratiques législatives sont inspirées de celles du Parlement britannique.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For information on the economic recovery scheme put in place by the Canadian government to address the impact of the COVID-19 pandemic on the Canadian economy, please visit the Canadian government’s webpage Canada’s COVID-19 Economic Response Plan.
For a general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and  macroeconomic) undertaken by the Canadian government,  please consult the section dedicated to Canada in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

+