Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières prévisions sur les impacts économiques causés par la pandémie de coronavirus, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19" pour les réponses économiques clés des gouvernements.

Ces dernières années, le Burkina Faso a connu une forte croissance économique, tirée par la production d'or et de coton. La crise du coronavirus a eu un impact négatif sur cette dynamique, la croissance du PIB ayant ralenti à environ 1,9 % en 2020 (FMI). Stimulée par des niveaux de production et des prix élevés de l'or et une production agricole en hausse, l'activité a fortement rebondi en 2021 (6,7 %) et devrait rester robuste en 2022 (5,6 %) et 2023 (5,3 %) (FMI). Cependant, le coup d'État militaire de janvier 2022 pourrait perturber l'économie à court terme (The Economist Intelligence Unit).

Pour faire face à la pandémie de Covid-19, le gouvernement a lancé un plan de relance estimé à 394 milliards de FCFA, comprenant des mesures sociales telles que l'exonération des factures d'eau et d'électricité et la subvention des produits alimentaires. Ce plan, la baisse des recettes fiscales et l'augmentation des coûts de sécurité ont affecté les ressources de l'État. Le déficit public a augmenté à 5,7% du PIB en 2020 et est resté à un niveau élevé en 2021 (5,6% du PIB) (FMI). Il devrait se réduire progressivement à 4,8 % du PIB en 2022 et 4 % du PIB en 2023 avant de revenir sous le critère de l'UEMOA de 3 % d'ici 2024 (FMI, Banque mondiale). L'augmentation du déficit a entraîné une augmentation de la dette publique, qui a atteint 48,2 % du PIB en 2021 et devrait encore augmenter pour atteindre 48,9 % du PIB en 2022 et 49,1 % du PIB en 2023 (FMI). L'inflation est devenue positive en 2020 en raison de la pandémie, tirée par des prix alimentaires élevés et une augmentation des coûts de location et des prix de l'énergie (Banque mondiale). Estimé par le FMI à 1,9 % en 2020, elle a atteint 3 % en 2021 et devrait diminuer progressivement pour atteindre 2,6 % en 2022 et 2,5 % en 2023 (FMI). Le budget 2022 est axé sur l'éducation, la sécurité et la défense, la santé et le développement rural. Réduire la pauvreté et la violence liées à l'insurrection jihadiste est un enjeu majeur. Par ailleurs, le Plan national de développement économique et social canalise les investissements publics dans les infrastructures et constructions routières. L'économie du Burkina Faso est entravée par ses infrastructures défaillantes, notamment les infrastructures électriques. Le pays est également vulnérable à la volatilité des prix des importations de pétrole ainsi que des prix de l'or et du coton. A moyen terme, le pays devra moderniser sa gestion des affaires publiques, rééquilibrer les finances publiques, réformer le système financier et améliorer le climat des affaires. Le Burkina Faso est considéré comme ayant un risque élevé de surendettement, car il est extrêmement dépendant de l'aide étrangère.

Selon la Banque mondiale, environ 40 % de la population vit encore sous le seuil de pauvreté de 1,25 USD par jour. Ces dernières années, le pays a fait des progrès considérables dans le domaine de l'éducation. Le taux de réussite au primaire est de 64,3% pour les filles et de 56,6% pour les garçons. Néanmoins, l'insécurité et le terrorisme font des ravages dans plusieurs régions du pays, affectant négativement le secteur de l'éducation. Plus de 1,4 million de personnes ont été déplacées à l'intérieur du pays et, en mai 2021, plus de 10 % des établissements d'enseignement étaient fermés en raison de l'insécurité (Banque mondiale). En 2020, le taux de chômage dans le pays était de 5% (estimation OIT).

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 15,99e17,38e19,9321,8923,93
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 5,7e1,9e6,75,65,3
PIB par habitant (USD) 787831e9269881.050
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 42,046,548,248,949,1
Taux d'inflation (%) -3,21,9e3,02,62,5
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,52-0,03-0,51-0,90-1,02
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -3,3e-0,2-2,5-4,1-4,3

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note: (e) Estimated Data

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

L'économie du Burkina Faso est principalement basée sur l'agriculture, mais le pays est le 4e producteur d'or d'Afrique. Le secteur agricole représentait environ 18,4% du PIB du Burkina Faso en 2020. Environ 26% de la population pratique une agriculture de subsistance et le coton est la principale culture de rente (Banque mondiale). Les autres cultures de rente sont l'arachide, le karité et le sésame. Les cultures de base sont le millet perlé, le sorgho, le maïs et le riz.

Le secteur industriel est dominé par les entreprises publiques et a contribué à 32,6% du PIB en 2020. Il emploie 25% de la main-d'œuvre totale du pays (Banque mondiale). L'or représente 85% des recettes totales d'exportation du pays (Banque mondiale), ce qui rend le Burkina Faso très sensible aux fluctuations du prix de cette matière première.

Le secteur des services représentait 40,8 % du PIB en 2020 et employait 49 % de la main-d'œuvre totale - près de 30 % de ces emplois étaient générés dans le système financier. Le secteur bancaire, très dense, les trois plus grandes banques détenant près de 60 % des actifs totaux du secteur financier, est l'un des piliers de l'économie.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 26,2 25,2 48,6
Valeur ajoutée (en % du PIB) 20,4 30,0 41,2
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 1,7 2,3 8,4

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Franc CFA BCEAO (XOF) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 593,01582,09555,72585,90575,59

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le Burkina Faso est ouvert au commerce extérieur qui représente 59% du PIB du pays (Banque mondiale, dernières données disponibles). Dans le cadre de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), le Burkina Faso a réglementé sa structure tarifaire. Les biens produits dans l'Union sont exonérés de la taxe à l'importation. Alors que les droits de douane (hors pétrole) ont été réduits de 200% à 66%, ils continuent de représenter jusqu'à 14,7% des recettes fiscales totales (Banque mondiale). Cependant, la crise interne et externe (au Mali voisin), ainsi que les actions des groupes radicaux au Sahel, ont eu un impact négatif sur le commerce et les perspectives industrielles. Le futur chemin de fer reliant le Burkina Faso et le Ghana devrait renforcer les échanges entre les deux pays.

L'or est la plus grande exportation (81,4% de ses exportations totales). Le Burkina Faso est l'un des plus grands exportateurs de coton d'Afrique de l'Ouest et sa production de coton a quadruplé au cours des dix dernières années. Cependant, la matière première a vu sa part dans les exportations diminuer : de 15,8% des exportations totales en 2016 à 6% en 2020 (Comtrade). Les principales importations du pays sont les huiles de pétrole (20,8%), les médicaments (4,8%), le ciment (4%), l'énergie électrique (3,4%), les véhicules (2,5%) et le riz (2,4%). Le Burkina Faso exporte principalement vers la Suisse (76,3%), l'Inde (6,8%), la Côte d'Ivoire (2,9%), Singapour (2,7%) et le Ghana (1,4%) ; tandis que les importations proviennent principalement de Chine (12,4%), de Côte d'Ivoire (8,2%), de France (7,3%), des USA (7,1%) et de Russie (6,9%).

La balance commerciale du Burkina Faso est structurellement négative, mais le déficit commercial a diminué progressivement au cours des dernières années en raison de l'augmentation des exportations et de la baisse des importations. Selon l'Office des statistiques (INSD), la balance commerciale est redevenue positive depuis le deuxième trimestre 2020. Au cours des premier et deuxième trimestres 2021, l'excédent commercial cumulé s'est élevé à 304,2 milliards de FCFA (INSD). Selon les données de l'OMC, en 2020, les exportations de biens ont atteint 4,47 milliards de USD, tandis que les importations de biens ont diminué à 4,12 milliards de USD. Les exportations de services ont généré 413 millions de USD tandis que les importations de services ont coûté au pays 1,57 milliard de USD (OMC).

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 3.1713.8954.3014.2844.117
Exportations de biens (millions USD) 2.4002.8753.2543.2394.372
Importations de services (millions USD) 1.2411.3541.4971.4551.572
Exportations de services (millions USD) 425456507491413

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20152016201720182019
Commerce extérieur (en % du PIB) 59,157,959,360,356,7
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -241-1-5290366
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -1.017-796-898-656-555
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 11,27,310,116,510,1
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 1,52,68,512,8-5,5
Importations de biens et services (en % du PIB) 33,032,032,832,231,4
Exportations des biens et services (en % du PIB) 26,125,926,528,125,4

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 5,25,84,33,23,3
Volume of imports of goods and services (Annual % change) 16,59,75,74,95,0

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Membre de l'Union africaine (UA)

Membre de la Communauté des Etats sahélo-sahariens

Membre de l'Union économique et monétaire ouest africain (UEMOA)

Membre de la Communauté économique des Etats ouest africains (CEDEOA)

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Suisse 76,3%
Inde 6,8%
Côte d'Ivoire 2,9%
Singapour 2,7%
Ghana 1,4%
Voir plus de pays 10,0%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Chine 12,4%
Côte d'Ivoire 8,2%
France 7,3%
Etats-Unis 7,1%
Russie 6,9%
Voir plus de pays 58,0%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Président : Paul-Henri Sandaogo Damiba a été nommé président par intérim par la junte militaire qui a limogé l'ancien président Roch Marc Christian Kaboré (depuis le 24 janvier 2022)
Premier ministre : Vacant depuis le 24 janvier 2022 à la suite du coup d'État qui a limogé l'ancien Premier ministre Lassina Zerbo
Les prochaines élections
Présidentielle: à déterminer
Assemblée nationale: à déterminer
Les principaux partis politiques
Les principaux partis politiques du Burkina Faso sont:
ADF/RDA (Alliance pour la démocratie et la fédération/Rassemblement démocratique africain) - libéral
CDP (Congrès pour la démocratie et le progrès) - de gauche ; c'est le parti de l’ex-président Blaise Compaoré
CPD (Parti pour le développement et le changement)
Le Faso autrement - centre/libéral
Le pouvoir exécutif
Le pouvoir exécutif est confié au président, qui est le chef de l'État et incarne et assure l'unité nationale. Le président est le garant de la constitution, de l'indépendance nationale, de l'intégrité du territoire national, de la continuité de l'État et du respect des accords internationaux (art. 36 de la constitution). Le président est élu pour 5 ans et ne peut être réélu qu'une seule fois (art. 37). Il / Elle nomme le Premier ministre, qui est ensuite approuvé par le Parlement.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est détenu par l'Assemblée nationale, dont les membres sont élus au suffrage universel direct (art. 80) pour un mandat de cinq ans (art. 81).
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the evolution of the COVID19 pandemic and the most up-to-date statistics on the COVID19 disease in Burkina Faso, please visit the Burkina Faso Ministry of Health platform containing official data. The platform provides a daily epidemiological update, which includes key national figures.
For the international outlook you can consult the latest
situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.
Mesures sanitaires
For the latest public health situation in Burkina Faso and the current sanitary measures in force, please consult the Ministry of Health's platform, including the up-to-date information on the containment measures put in place and public health recommendations.
Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export
Information on all the measures applicable to movement of goods during the health emergency due to the COVID-19 outbreak (including possible import and export restrictions, if applicable) is available here.
For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Burkina Faso on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
Information on the economic recovery scheme put in place by the Burkina Faso government to address the impact of the COVID19 pandemic on the country's economy, is available here.
For a general overview of the main economic policy measures (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the government of Burkina Faso to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Burkina Faso in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
Information on the local business support programme established by the Government of Burkina Faso to help small and medium enterprises cope with the economic impact of the COVID19 epidemic on their activity, is available here.
For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak, please refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.
Plan de soutien aux exportateurs
Official government sources do not provide information on specific programmes for exporting companies following the coronavirus epidemic outbreak.
 

+