Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Le consommateur

Le profil du consommateur
Le Bénin compte une population d'environ 12,8 millions d'habitants, avec un PIB par habitant (PPA) estimé à 3 570 Int$ par le FMI (2021), soit l'un des plus faibles au monde. Le pays est classé comme étant à faible revenu par la Banque Mondiale, avec 38,5% de la population vivant sous le seuil de pauvreté en 2019.
Les consommateurs béninois sont relativement jeunes : selon les données de la CIA, la proportion d'enfants de moins de 14 ans est de 45,56%, 20,36% de la population a entre 15 et 24 ans, 28,54% entre 25 et 54 ans, tandis que seulement 5,54% ont 55 ans ou plus (est. 2020) ; et elle se répartit équitablement entre hommes et femmes.
La population est principalement localisée dans le sud (surtout dans et autour des villes de la côte atlantique), tandis que la plupart du nord reste peu peuplé avec des concentrations plus élevées de résidents dans l'ouest. La population urbaine représente 47,8% de la population totale (Banque Mondiale, 2019). Seuls 42,3% de la population âgée de 15 ans et plus savent lire et écrire (Banque Mondiale, dernières données disponibles).
Le comportement de consommation
La plupart des consommateurs béninois ont peu de revenus disponibles et sont extrêmement sensibles aux prix, tant pour les produits d'épicerie (qui composent la majorité du panier des ménages) que pour les biens de consommation durables.
Cependant, il y a un nombre croissant de consommateurs pour les marchandises haut de gamme.
La disponibilité et la proximité sont deux autres facteurs d'achat importants, les détaillants et les consommateurs se regroupant généralement sur les marchés publics établis.
L'utilisation de techniques de marketing direct au Bénin peut ne pas être efficace en raison du sous-développement des télécommunications et des infrastructures postales et informatiques. La télévision, la radio et les journaux restent les principales formes de publicité, mais les messages textuels sur les téléphones portables peuvent également être efficaces.
L'engagement personnel direct avec les clients actuels et potentiels est important. Le matériel promotionnel et les documents techniques doivent être en français. Les consommateurs béninois peuvent s'attendre à ce que les services d'entretien soient inclus dans le prix d'achat des biens durables.
En général, pour les entreprises étrangères désireuses de pénétrer le marché béninois, il est recommandé de s'associer à un agent ou à un distributeur de bonne réputation, parlant couramment le français et l'anglais et connaissant les pratiques commerciales locales.
Les associations de consommateurs
Ligue pour la défense des consommateurs (LDCB)
La voix des consommateurs (La Voix Du Consommateur)
 

+

Importation et distribution

Les procédures d'importation

Les documents requis pour importer des marchandises au Bénin sont généralement les suivants :

  •     la facture
  •     le connaissement (B/L)
  •     le certificat d'inspection du Bureau Veritas
  •     la licence d'importation de l'importateur
  •     l'attestation d'origine des marchandises
  •     le bulletin de versement unique (BFU)
  •     note de suivi électronique du fret (BESC)
  •     certificat d'inspection sanitaire des animaux ou des végétaux (le cas échéant).
Les acteurs de la distribution

Les principales chaînes de supermarchés actives au Bénin comprennent :

  •     Attidza
  •     CBND
  •     Erevan Hypermarché
  •     Étoile
  •     Mayfair
  •     Megamart
  •     Starlight
  •     Unidis
  •     Yamaya Supermarché

+

Gérer une entreprise

Types d'entreprise

Société à responsabilité limitée
Nombre de partenaires et d'associés : Au moins un actionnaire et un administrateur, qui peuvent être de toute nationalité et ne pas résider dans le pays
Capital minimum et/ou maximum : 5 000 XOF
Responsabilité des associés : La responsabilité est limitée aux actions
Société anonyme (PLC)
Nombre de partenaires et d'associés : Au moins un actionnaire et trois administrateurs, de toute nationalité. Si la société compte plus de trois actionnaires, un conseil d'administration doit être nommé (avec au moins trois administrateurs)
Capital minimum et/ou maximum : 10 millions XOF (100 millions XOF pour les sociétés cotées en bourse)
Responsabilité des associés : La responsabilité est limitée au montant des apports des actionnaires
Limited Partnership (Société en Commandite Simple - SCS)
Nombre de partenaires et d'associés : Au moins un à responsabilité limitée et un à responsabilité illimitée
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum requis
Responsabilité des associés : Les commanditaires qui ne participent pas à la gestion ont une responsabilité limitée. Toutefois, les commandités ou les associés gérants ont une responsabilité solidaire et illimitée
Société en nom collectif (SNC)
Nombre de partenaires et d'associés : Au moins deux
Capital minimum et/ou maximum : Pas de capital minimum requis
Responsabilité des associés : Les partenaires ont une responsabilité conjointe et illimitée
 
Créer une entreprise Bénin Sub-Saharan Africa
Procédures (nombre) 6,0 7,5
Temps (jours) 8,5 21,3

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

 

Le coût du travail

Le salaire minimum
Le Bénin dispose d'un salaire minimum imposé par le gouvernement (article 210 du Code du travail), actuellement fixé à 40 000 francs CFA.
Le salaire moyen
Les salaires au Bénin varient considérablement d'un emploi à l'autre. Visitez VotreSalaire.org ou Paylab pour consulter les salaires moyens pour tous les types de professions.
Les cotisations sociales
Les contributions sociales payées par l'employeur: L'employeur contribue à hauteur de 15,4 % (6,4 % pour les pensions et 9 % pour les prestations familiales) du salaire mensuel brut, plus 1 à 4 % d'assurance contre les accidents du travail et maladies professionnelles, selon le degré de risque de l'emploi.
Les contributions sociales payées par l'employé: L'employé cotise 3,6 % de son salaire mensuel brut pour la sécurité sociale.
 

La propriété intellectuelle

Les organismes nationaux compétents
Contact de l'ANAPI, le Centre national de la propriété industrielle.
Ministère de l'Industrie, du Commerce et de l'Artisanat
Les organismes régionaux compétents
Le Bénin est membre de l'OMPI et de l'Organisation africaine de la propriété intellectuelle (OAPI).
 

+

Les taux standards

Les taxes à la consommation

La nature de la taxe
Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
Le taux standard
18% (taux normal)
Le taux réduit
Certaines activités sont exonérées, notamment les banques et assurances générales, les importations de certains produits, les livres et journaux, les activités agricoles, le gaz pour la consommation intérieure, les œuvres d'art vendues par l'auteur et les marchés publics financés par l'extérieur (dans certains cas).
Les exportations de biens et de services sont détaxées.
Les autres taxes à la consommation
Des droits d'accises sont perçus sur les produits suivants : tabac et cigarettes (100%), boissons (7% à 45%), farine de blé (1%), parfums et cosmétiques (10%), huiles et graisses alimentaires (1%), café (10%), thé (10%), sacs en plastique (5%), marbre, lingot d'or ou pierres précieuses (10%).
Les véhicules des entreprises sont également soumis à taxation (entre 150 000 et 200 000 XOF, selon la cylindrée du moteur).
 

Les taxes sur les sociétés

Impôt sur les sociétés
30%
La taxation des plus-values
Les plus-values de cession de fonds de commerce sont imposées au taux ordinaire de l'impôt sur les sociétés sauf si un nouvel investissement est réalisé dans les 3 ans (sous conditions). Si le contribuable cesse ses activités ou cède son entreprise pendant la période de trois ans, les plus-values à réinvestir seront imposées immédiatement.
Les plus-values des sociétés non-résidentes sont taxées à 30%.
Les déductions et les crédits d'impôt
Des déductions sont normalement autorisées pour les dépenses engagées pour générer des revenus. Des frais de gestion peuvent être déduits s'ils sont raisonnables pour les services rendus.
Les pertes peuvent être reportées jusqu'à six ans. Le report en arrière des pertes n'est pas autorisé.
Les autres taxes sur les sociétés
Les autres impôts sur les sociétés comprennent : une taxe sur les salaires de 4 % ; des cotisations sociales égales à 15,4 % du salaire brut sont à la charge de l'employeur (6,4 % de pension et 9 % d'allocations familiales), plus 1 à 4 % pour l'assurance accidents du travail (selon le niveau de risque) ; les taxes d'apprentissage; les droits de timbre; un droit de 6 000 FCFA pour les augmentations de capital ; une taxe de 8 % sur les cessions de terrains, d'immeubles et sur les cessions d'actions qui aboutissent à la reprise d'une entreprise ; une taxe foncière de 6 % de la valeur locative pour un bien bâti et de 5 % pour un bien non bâti ; une taxe sur les véhicules d'une entreprise (entre 150 000 et 200 000 XOF, selon la cylindrée du moteur), une taxe radio annuelle de 1 000 XOF et une taxe télévision annuelle de 3 000 XOF.
Les autres ressources utiles
Direction Générale de la Fiscalité
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 

Les conventions de non double imposition

Les pays avec lesquels une convention de non double imposition a été signée
Conventions fiscales béninoises
Les retenues à la source
Dividendes : 7% (dividendes distribués par une entreprise dont les actions sont côtées sur une bourse agréée par le WAEMU) / 10% (dividendes distribués par une joint-venture) / 15%, Intérêts : 15%, Royalties : 10% (payées aux personnes physiques étrangères) / 12% (payées aux entreprises étrangères)

+