Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

La Belgique bénéficie d'une position géographique stratégique : située entre le Royaume-Uni, l'Allemagne et la France, les trois principales économies européennes. Malgré une récession historique due à la pandémie de COVID-19, l'économie belge s'est redressée beaucoup plus rapidement que prévu et a déjà atteint son niveau d'avant la pandémie : selon les dernières estimations du FMI, le PIB a augmenté de 5,6 % en 2021 grâce à une reprise de la consommation privée et des investissements. Le FMI prévoit une croissance du PIB réel de 3,1 % et 1,8 % en 2022 et 2023, respectivement, également en raison d'une contribution négative des exportations nettes.

La mesure prise pour atténuer l'impact de la crise du COVID-19 (dont mesures sanitaires, divers dispositifs régionaux d'indemnisation des entreprises en cas de baisse de chiffre d'affaires, dispositifs de chômage temporaire) a conduit à un déficit budgétaire d'environ 6,3% en 2021. Malgré le phasage prévu, parmi la plupart des mesures liées à la pandémie, les dépenses publiques ne devraient diminuer que légèrement en termes nominaux cette année et augmenter à nouveau en 2023. En conséquence, le déficit budgétaire devrait diminuer à 4,4 % en 2022, avant de remonter à 4,6 % l'année suivante (FMI). Le ratio de la dette au PIB s'élevait à environ 113,4 % en 2021, et il devrait baisser à 112,9 % cette année avant de remonter à 114 % en 2023 en raison d'un déficit public persistant. La hausse des prix de l'énergie et une croissance sans précédent des coûts de main-d'œuvre (due à l'indexation des salaires) ont conduit à une inflation globale de 2,4 % en 2021. Selon la Banque nationale de Belgique, l'inflation globale devrait culminer au cours des premiers mois de 2022 (à près de 8 %) et l'inflation sous-jacente devrait culminer d'ici la mi-2022 ; mais les deux indices devraient retomber à des niveaux nettement inférieurs à 2 % d'ici la fin de la période de projection.

Le chômage n'a que légèrement augmenté en 2021 grâce aux mesures politiques prises pour protéger les emplois, puisqu'il s'est établi à 6,3 % (FMI). Le taux devrait diminuer graduellement à 6,1 % et 5,9 % cette année et la suivante, conformément à la croissance économique. Le faible taux de participation au marché du travail reste un défi majeur pour la Belgique dans les années à venir, le chômage touchant de manière disproportionnée les jeunes, les immigrés non européens et la Région wallonne dans son ensemble.

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 533,31514,92581,85619,16650,84
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 1,8-6,35,63,11,8
PIB par habitant (USD) 46.55544.68850.41353.45255.939
Solde des finances publiques (en % du PIB) -2,2-7,4e-6,3-4,4-4,6
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 98,1114,1113,4112,9114,0
Taux d'inflation (%) 1,20,42,42,21,9
Taux de chômage (% de la population active) 5,45,6e6,36,15,9
Balance des transactions courantes (milliards USD) 1,86-0,78-0,08-3,82-4,12
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 0,3-0,2-0,0-0,6-0,6

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note: (e) Estimated Data

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

La position géographique stratégique de la Belgique, ses infrastructures de transport très développées, sa large gamme de services et son influence dans l'industrie et la haute technologie ont contribué au développement de son économie. L'agriculture contribue pour une faible part au PIB national (0,6 %) et emploie 1 % de la population active (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les principales cultures sont la betterave à sucre, les légumes et les fruits, la viande et le lait. Selon les données de StatBel, l'agriculture biologique représente 7,2 % de la surface agricole utilisée, dont 90,8 % se situent en Wallonie.

Le secteur industriel représente 19,5% du PIB et emploie 21% de la population active. Il existe des écarts importants entre les trois régions belges : alors que la Flandre a réussi à développer la deuxième industrie pétrochimique du monde, la Wallonie est en pleine restructuration, suite à la fermeture de ses houillères et d'un grand nombre d'aciéries. Bruxelles se distingue dans les domaines des télécommunications, du développement de logiciels et des industries pharmaceutique et automobile. Bien que sa contribution au PIB ait diminué ces dernières années, l'industrie manufacturière reste essentielle à l'économie belge (12,4%).

L'économie belge est largement orientée vers les services. En effet, le secteur tertiaire représente 69,6% du PIB et emploie 78% de la population active. Bruxelles, plaque tournante de plusieurs institutions européennes, de nombreuses représentations diplomatiques et de différents groupes d'intérêts, a essentiellement basé son économie sur les services. Le tourisme est également un secteur important de l'économie.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 0,9 20,8 78,2
Valeur ajoutée (en % du PIB) 0,7 19,2 69,6
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 9,9 -4,3 -6,5

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,940,890,850,890,88

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

L'économie belge est particulièrement ouverte, le commerce extérieur représentant 159 % du PIB (Banque mondiale, 2020). En plus d'être considérée comme un champion des exportations (10e au classement mondial - OMC), la Belgique joue un rôle important en tant que centre de transit et de distribution pour les autres pays de l'Union européenne. Les principaux produits d'exportation sont les médicaments (8%), les véhicules (7,5%), le sang (6,9%) et les huiles de pétrole (3,4%). Les principales importations sont les véhicules (7,6%), les médicaments (6,4%), le sang humain (5,6%) et les carburants pétroliers et minéraux (3% - Comtrade).

Le rôle de la Belgique en tant que plaque tournante logistique régionale rend son économie vulnérable aux fluctuations de la demande étrangère, en particulier avec les partenaires commerciaux de l'UE (environ 65 % des exportations et des importations). L'Allemagne reste le premier client (16,6 %), suivie de la France (13,3 %), des Pays-Bas (11,7 %) et des États-Unis (8,8 %). Les principaux fournisseurs sont les Pays-Bas (19,2 %), l'Allemagne (14,6 %), la France (11,2 %) et les États-Unis (5,3 %).

Selon les données de l'OMC, en 2020, les exportations se sont élevées à 419,8 milliards USD, tandis que les importations ont atteint 396,1 milliards USD. Les exportations de services ont totalisé 113,4 milliards USD, tandis que les importations de services se sont élevées à 115,2 milliards USD. La balance commerciale du pays est traditionnellement positive en incluant les services : en 2020, l'excédent commercial représentait environ 1,4 % du PIB (Banque mondiale). Portée par une demande mondiale dynamique, la croissance des exportations belges a été forte au premier semestre 2021, mais est devenue négative au troisième trimestre. La Banque nationale de Belgique prévoit que les exportations contribueront négativement au PIB dans les années à venir, car la vigueur persistante de la demande intérieure devrait faire augmenter les importations et les pertes de parts de marché à l'exportation devraient se poursuivre.

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 367.378408.915454.947427.708396.132
Exportations de biens (millions USD) 395.881430.554468.650446.944419.892
Importations de services (millions USD) 107.417115.140124.928122.524115.242
Exportations de services (millions USD) 111.017117.414121.682119.333113.459

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 157,7165,3166,3163,0160,7
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 1.9252.706-5043.8541.287
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 5.6855.263-1.2843.2531.944
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 7,55,21,30,8-4,3
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 6,25,50,61,0-4,6
Importations de biens et services (en % du PIB) 78,282,183,381,280,1
Exportations des biens et services (en % du PIB) 79,483,283,081,880,6

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 7,45,64,13,63,5
Volume of imports of goods and services (Annual % change) 6,46,74,54,03,8

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
La Belgique est membre des organisations économiques internationales suivantes : Union économique Benelux, CCI, OCDE, Union européenne, FMI, G-9, G-10, OMC, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe la Belgique, cliquez ici. L'adhésion de la Belgique à des organisations internationales est également indiquée ici.
Free Trade Agreements
La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par la Belgique peut être consultée ici.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Allemagne 16,6%
France 13,2%
Pays-Bas 11,6%
Etats-Unis 8,6%
Royaume Uni 6,0%
Voir plus de pays 43,9%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Pays-Bas 19,0%
Allemagne 14,4%
France 11,2%
Etats-Unis 5,3%
Italie 4,9%
Voir plus de pays 45,1%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Roi : Philippe de Belgique (depuis le 21 août 2013) ;
Premier ministre : Alexander De Croo (depuis le 1 octobre 2020)
Les prochaines élections
Sénat et Chambre des députés : 2024
Le contexte politique actuel
La Belgique est un pays stable même si les tensions culturelles entre la Wallonie (francophone) et la Flandre (flamande) ont imprégné la vie politique. Le système politique est compliqué. Il existe différentes majorités aux niveaux régional et national. Le processus décisionnel est très controversé en Belgique car les dirigeants des « Communautés » peuvent adopter des décrets et des ordonnances ayant la même valeur juridique que les lois fédérales.


Le gouvernement actuel est dirigé par Alexander De Croo (Open VLD), qui a été nommé Premier ministre près de 500 jours après les élections fédérales à l'issue de longues négociations politiques. Différents courants sont représentés dans la coalition au pouvoir : les libéraux (Open Vld et MR), les socialistes (Vooruit et PS), les verts (Groen et Ecolo) et les chrétiens-démocrates du CD&V.

Les principaux partis politiques
Historiquement, les partis sont divisés entre groupes français et flamands, alimentant les tensions intercommunautaires.
- Parti du Travail en Belgique (PTB-PVDA): extrême gauche (idéologies: communisme, marxisme, marxisme-léninisme, socialisme)
- Parti socialiste (PS): centre gauche, plus grand parti francophone
- Socialistische Partij Anders (SP.A): parti socialiste flamand
- Ecolo: parti vert francophone
- Groen: fête flamande verte
- Parti chrétien, démocrate et flamand (CD & V): centre-droit
- Centre Démocrate Humaniste (CDH): centre, parti francophone
- Libéraux Démocrates Flamands (Open VLD): centre-droit, parti flamand
- Mouvement Réformateur (MR): centre-droit, parti francophone
- Alliance néo-flamande (N-VA): la droite milite pour l'indépendance de la Flandre par rapport à la Belgique
- Intérêt Flamand (Vlaams Belang) : extrême droite, pour l'indépendance de la Flandre
Le pouvoir exécutif
Le chef de l'État est le roi, qui joue un rôle largement cérémonial et symbolique. La fonction politique principale du roi est de désigner un chef politique (Premier ministre) pour former un nouveau gouvernement. Après les élections législatives, le chef du parti majoritaire (ou le chef de la coalition majoritaire) est généralement nommé Premier ministre par le roi puis approuvé par le parlement pour un mandat de quatre ans. Le Roi, sur recommandation du Premier ministre, nomme formellement le Conseil des ministres. Au niveau fédéral, le pouvoir exécutif est exercé par le Conseil des ministres, chaque ministre étant à la tête d'un département gouvernemental, avec un maximum de 15 ministres. Le Premier ministre préside le Conseil.
Le pouvoir législatif
Le Parlement Belge est constitué du Sénat et de la Chambre des représentants. La Chambre compte 150 membres directement élus au scrutin proportionnel. Le Sénat en compte 60; 50 membres élus indirectement par les parlements communautaires et régionaux en fonction des résultats de leurs élections, et 10 élus par les 50 autres sénateurs. Tous les membres du Parlement ont un mandat de 5 ans.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19

To find out about the latest status of the COVID-19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID19 disease in the Belgium, please visit the dedicated page on the portal of the public agency Sciensano and the StatBel website (in French).
For the international outlook you can consult the latest
situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.

Mesures sanitaires

To find out about the latest public health situation in Belgium and the current sanitary measures in vigour, please consult the national government’s dedicated website Info-Coronavirus and the official portal Belgium.be, including the up-to-date information on the containment measures put in place and public health recommendations.

Restrictions de voyage

The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.
The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.

Restrictions import & export

For the information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, if applicable), please consult the website of the Belgian Customs and Excise Authority (in French, Dutch and German).
The “Guidelines for border management measures to protect health and ensure the availability of goods and essential services” issued by the European Commission can be consulted
here.
For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Belgium on the
International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.

Plan de relance économique

For the information on the economic recovery scheme put in place by the Belgian government to address the impact of the COVID-19 pandemic on the national economy, please visit the websites of the Public Federal Service for Employment and that of National Bank of Belgium. Further information can be found on the Info-Coronavirus portal and on the Finance Ministry website (in French and Dutch).
The information on the EU’s economic response to COVID-19 and the actions to minimise the fallout on the EU member states’ economies of the COVID-19 outbreak is available on the websites of the
European Commission and the European Council.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the Belgian government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Belgium in the
IMF’s Policy Tracker platform.

Plan de soutien aux entreprises

For the information on the local business support scheme established by the government of Belgium to help the business sector to deal with the economic impacts of the COVID-19 epidemic on their activity, please consult the official portal of FPS Economy (in French and Dutch). For an overview in English, refer to the dedicated page on KPMG's website.
For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.

You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

Plan de soutien aux exportateurs

To find out about the support plan for exporters put in place by the government of Belgium, please consult the Belgian Customs and Excise Authority (in French, Dutch and German).
A guarantee scheme to support companies affected by coronavirus outbreak, which also covers public short-term export credit insurance, has been approved by the European Commission.

 

+