Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

Le Bangladesh a enregistré l'un des taux de croissance les plus forts au monde ces dernières années avec une performance économique stable qui a contribué à réduire la pauvreté et les inégalités sociales. La croissance du PIB a atteint 8,2 % en 2019 et est restée positive à 3,4 % en 2020, 6,9 % en 2021 et 7,2 % en 2022 malgré l'effet international de la pandémie de COVID-19. Elle devrait rester élevée à 6 % en 2023 et 6,5 % en 2024, selon les prévisions actualisées du FMI de janvier 2023. La reprise économique mondiale après la pandémie et la consommation privée stimulée par d'importants envois de fonds de la diaspora bangladaise dans le monde entier devraient être les principaux moteurs de la croissance en 2023.

La dette brute des administrations publiques est restée relativement faible en 2021 et 2022 - à 35,5 % et 37,5 % du PIB respectivement - grâce à une politique budgétaire rigoureuse. Néanmoins, l'assiette fiscale est étroite en raison d'un certain nombre d'exonérations, ce qui pèse sur les recettes publiques. Le ratio de la dette publique au PIB devrait donc s'établir à 37,2 % en 2023 et à 36,9 % en 2024. Une nouvelle loi sur la TVA a été introduite au début de l'exercice fiscal 2019-20 pour tenter d'augmenter les recettes fiscales ; toutefois, son impact a été limité depuis son lancement. La situation financière du secteur bancaire reste faible en raison d'une part importante de prêts non performants et d'une augmentation des prêts restructurés. L'inflation s'est modérée pour atteindre 5,6 % en 2021 et 6,2 % en 2022, et devrait augmenter jusqu'à 9,1 % en 2023 avant de redescendre à 6,8 % en 2024. Selon les estimations, le déficit de la balance courante s'est réduit à -1,1 % du PIB en 2021, mais a atteint 4,1 % en 2022. Il devrait atteindre -3,8 % en 2023 et -3,5 % en 2024. Le Bangladesh est l'un des pays les plus vulnérables au changement climatique, les événements météorologiques extrêmes ayant causé une perte d'environ 1,8 % du PIB au cours des dernières décennies. Le pays a pris des mesures pour promouvoir le financement vert et cherche à obtenir des subventions de la communauté internationale, notamment par l'intermédiaire du Fonds vert pour le climat.

En 2023, le défi le plus immédiat du pays reste l'impact économique, social et de santé publique de la pandémie de COVID-19 ainsi que l'impact des événements géopolitiques. Selon un rapport de l'Organisation internationale du travail (OIT), le taux de chômage au Bangladesh se maintiendrait à 4,8 % en 2023, en baisse par rapport aux 5 % prévus en 2022, mais ce taux ferait plus que doubler pour atteindre plus de 10 % pour le taux de chômage des jeunes. Plus important encore, 29,8 % des jeunes du Bangladesh, dont plus de 47 % des jeunes femmes, n'étaient pas impliqués dans l'éducation, l'emploi ou la formation en 2020. Parmi les autres problèmes sociaux, citons les grèves sociales incessantes, les menaces terroristes, l'accès limité de la population aux capitaux et les différends avec l'Inde concernant la répartition de l'eau de la rivière Teesta. Le changement climatique constitue également une menace sérieuse pour le Bangladesh. Transparency International classe le Bangladesh à la 146e place sur 180 pays dans son indice de perception de la corruption 2021, stable par rapport à l'année précédente.

Les risques budgétaires comprennent une faible croissance des recettes intérieures (si les réformes fiscales sont retardées) et une augmentation des dépenses liées à la directive COVID-19. Dans le secteur financier, les passifs éventuels liés aux prêts non productifs, combinés à de faibles réserves de capitaux, pourraient nécessiter des recapitalisations des banques publiques et freiner la croissance du crédit. Les risques extérieurs restent élevés. Si la demande de vêtements de sport de montagne semble se stabiliser, la reprise est fragile. La demande de main-d'œuvre étrangère du Bangladesh dans la région du golfe Persique pourrait également être affectée par la récession en cours dans cette région, ce qui nuirait aux futurs envois de fonds (Banque mondiale, 2022).

 
Indicateurs de croissance 202020212022 (E)2023 (E)2024 (E)
PIB (milliards USD) 373,90416,27460,20420,52469,35
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 3,46,97,15,56,5
PIB par habitant (USD) 2.2702.4982.7312.4702.728
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 34,535,639,142,142,4
Taux d'inflation (%) 5,65,66,28,66,5
Balance des transactions courantes (milliards USD) -5,44-4,58-18,69-9,01-19,49
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -1,5-1,1-4,1-2,1-4,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

L'économie du Bangladesh repose sur ses énormes ressources humaines, ses riches terres agricoles et ses abondantes ressources en eau. L'agriculture représentait 11,6 % du PIB et employait 38 % de la main-d'œuvre totale en 2022 (Banque mondiale, 2023). Les principales cultures sont le riz, le thé, le jute, le blé, la canne à sucre, le tabac, les épices et les fruits. Le Bangladesh est le quatrième producteur mondial de riz, bien que les pénuries causées par les catastrophes naturelles obligent parfois le pays à importer du riz.

L'industrie représentait 33,3 % du PIB et employait 21 % de la main-d'œuvre totale en 2022 (Banque mondiale, 2023). Le textile est de loin l'industrie la plus importante, représentant plus de 80 % des exportations totales du pays. Les industries secondaires comprennent le papier, le cuir, les engrais, les métaux et les produits pharmaceutiques.

Les services représentent 51,3 % du PIB et emploient 40 % de la main-d'œuvre totale en 2022 (Banque mondiale, 2023). La microfinance et l'informatique figurent parmi les secteurs les plus importants, les exportations technologiques du pays atteignant environ 1 milliard de USD par an.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 38,3 21,3 40,4
Valeur ajoutée (en % du PIB) 11,6 33,3 51,3
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 3,2 10,3 5,7

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Taka du Bangladesh (BDT) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 78,4780,4483,4784,0084,70

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le commerce représentait 28 % du PIB du Bangladesh en 2021 (Banque mondiale, 2023). Les principaux produits d'exportation sont les vêtements, le jute brut et ses produits dérivés, le cuir, le poisson et les fruits de mer congelés. Le Bangladesh importe principalement des machines et des équipements, des produits chimiques, de l'acier et des métaux, du ciment, des produits alimentaires et des produits dérivés du pétrole (OEC).

Les principaux partenaires d'exportation du pays sont l'Union européenne, y compris l'Allemagne (15 % de toutes les exportations), les États-Unis (20 %), le Royaume-Uni (11 %) et la Chine (2,3 %). Le Bangladesh importe principalement de Chine (22 % de toutes les importations), d'Inde (13 %), de Singapour (9,5 %) et de Hong Kong (5,6 %). Le pays sert de voie de passage entre le centre de l'Inde et ses provinces orientales. Les droits de douane au Bangladesh sont relativement élevés ; toutefois, le pays met en œuvre une série de mesures visant à réduire ses barrières commerciales, notamment des tarifs douaniers préférentiels, un système de recouvrement des droits de douane et des zones franches d'exportation, ainsi que des négociations de haut niveau avec des pays clés. Le pays a bénéficié de procédures et de réglementations simplifiées pour exporter ses produits vers l'Union européenne en tant que PMA (pays moins avancé).

En 2021, les exportations de marchandises du Bangladesh ont augmenté pour atteindre 44,22 milliards de USD (contre 33,60 milliards l'année précédente) et les importations de marchandises ont augmenté pour atteindre 80,44 milliards de USD (contre 52,80 milliards en 2020). Depuis son indépendance, le Bangladesh présente une balance commerciale négative, son déficit étant financé par l'aide internationale et les transferts des expatriés. L'OMC estime que la balance commerciale pour 2021 sera de -35,91 milliards de USD, contre -18,47 milliards de USD en 2020. En ce qui concerne les services, les importations pour 2021 étaient de 10,87 milliards deUSD, tandis que les exportations étaient de 7,47 milliards de USD, conduisant à une balance commerciale globale de -32,52 milliards de USD.

 
Valeurs du commerce extérieur 20172018201920202021
Importations de biens (millions USD) 52.83660.49559.09452.80480.448
Exportations de biens (millions USD) 35.85139.25239.33733.60544.223
Importations de services (millions USD) 9.0119.2729.3348.04910.872
Exportations de services (millions USD) 2.2622.9733.1783.4517.478

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20172018201920202021
Commerce extérieur (en % du PIB) 30,032,531,626,327,7
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -12.966-17.284-15.929-16.394-32.522
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -17.594-21.457-19.273-18.300-35.917
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 5,223,90,5-11,415,3
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) -1,86,111,5-17,59,2
Importations de biens et services (en % du PIB) 17,219,818,515,817,1
Exportations des biens et services (en % du PIB) 12,812,713,110,410,7

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20222023 (e)2024 (e)2025 (e)2026 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 21,2-2,10,47,97,8
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) 19,6-10,813,44,75,8

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Membre de l'Association sud-asiatique pour la Coopération Régionale (ASACR) et des accords de commerce préférentiel (SAPTA) et de libre échange (SAFTA) qui en découlent.
Membre du Groupe des 8 Pays en Développement (G-8).
Membre de l'Initiative du golfe du Bengale pour la coopération multisectorielle technique et économique (BIMSTEC).
Membre de l'accord de commerce Asie-Pacifique (APTA)
 
 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Président : Abdul Hamid (depuis le 24 avril 2013)
Premier ministre : Sheikh Hasina (depuis le 6 janvier 2009)
Les prochaines élections
Présidentielle : 2023
Législatives : janvier 2024
Les principaux partis politiques
Les principaux partis politiques sont :

- la Ligue Awami (AL) : parti de gouvernement, positionné entre le centre et le centre-gauche
- le Parti des travailleurs du Bangladesh : positionné entre la gauche et l’extrême gauche, communiste, marxiste-léniniste
- le Parti Jatiya : positionné entre le centre-droit et la droite
- le Parti Nationaliste du Bangladesh (BNP) : droite, conservateur sur le plan social et national, libéralisme économique

Les autres partis mineurs sont :

- le Parti Jatiya Samajtantrik Dal (JSD)
- la Fédération Tarikat du Bangladesh (BTF)
- le Parti Jamaat-e-Islami du Bangladesh (JIB)
- le Parti libéral démocrate (LDP)

Le pouvoir exécutif
Le chef de l'État, le président de la République, est élu pour cinq ans par le Parlement. Le président du Bangladesh n'a qu'un rôle de représentation, car le Premier ministre exerce l'essentiel du pouvoir exécutif. Il est nommé par le Président et doit être membre du parti qui détient la majorité au Parlement. Le gouvernement est composé de ministres sélectionnés par le Premier ministre.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif est exercé par un parlement monocaméral dont la chambre s'appelle la Chambre des Nations ou Jatiya Sangsad. Les 350 membres sont élus au suffrage universel direct pour cinq ans.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the COVID19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID19 disease in Bangladesh, please visit the Bangladeshi government platform with the official data. Official information on the progress of the epidemic in Bangladesh is consolidated by the Directorate General of Health Services. The agency provides a daily epidemiological update, which includes key national figures.

For the international outlook you can consult the latest situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.

Mesures sanitaires
To find out about the latest public health situation in Bangladesh and the current sanitary measures in vigour, please consult the Bangladeshi Directorate General of Health Services (the website is in Bengali, but the publications are in English) including the up-to-date information on the containment measures put in place and public health recommendations.
Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export
For the information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, if applicable), please consult the portal of the the Bangladeshi Customs.

For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Bangladesh on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.

Plan de relance économique
For the information on the economic recovery scheme put in place by the Bangladeshi government to address the impact of the COVID19 pandemic on the Banagladeshi economy, please visit the website of the Bangladeshi Ministry of Finance. The information on the Bangladesh economic emergency plan is available here.

For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and  macroeconomic) taken by the Bangladeshi government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic,  please consult the section dedicated to Bangladesh in the IMF’s Policy Tracker platform.

Plan de soutien aux entreprises
For the information on the local business support scheme established by the Bangladeshi government to help small and  medium-sized companies to deal with the economic impacts of the COVID19 epidemic on their activity, please consult  the portal of the Bangladeshi Ministry of Finance and the Central Bank of Bangladesh.

For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

Plan de soutien aux exportateurs
To find out about the support plan for exporters put in place by the Bangladeshi government, please consult the latest publications available on the Bangladeshi Export Promotion Bureau website.
 

+