Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'économie de Bahreïn est étroitement liée à la fluctuation des prix mondiaux du pétrole brut comme le reste de la région. Cependant, son impact est beaucoup plus limité par rapport aux autres pays du Golfe en raison de la nature relativement diversifiée de l'économie bahreïnite. Ainsi, l'économie a légèrement progressé de 2% en 2019 malgré une contraction importante de l'industrie pétrolière. En raison de la pandémie de COVID-19, il a chuté à -5,1 % en 2020 mais est revenu à 2,4 % en 2021. La croissance du PIB devrait se renforcer à +3,1 % en 2022 et 2023, sous réserve de la reprise économique mondiale post-pandémique ( FMI, octobre 2021).

La poursuite des réformes budgétaires et l'accent mis sur des subventions mieux ciblées dans le cadre du programme d'équilibre budgétaire (FBP) ont contribué à réduire le déficit budgétaire à 8,04 % en 2019 (FMI). Néanmoins, les estimations préliminaires de Bahreïn du déficit budgétaire total pour 2020 ont atteint 1,624 milliard BHD (4,31 milliards USD), soit une augmentation de 817 millions BHD (2,17 milliards USD) par rapport au budget approuvé pour 2020 (Finance Ministry, 2021). L'important plan de crise lié à la pandémie de 11,3 milliards USD introduit en mars 2020 et un plan de relance supplémentaire de 1,3 milliard USD en juin 2021 pour soutenir les secteurs les plus durement touchés par le COVID-19 ont encore limité l'espace budgétaire du pays et ont déjà aggravé faible dynamique de croissance. Des conditions plus favorables sur le marché pétrolier devraient réduire le déficit budgétaire à 8,4 % du PIB en 2021 (Banque mondiale, 2021). En 2020, une série de réformes ont été mises en place pour équilibrer le budget d'ici 2022, mais la dette publique a atteint 102,1 % du PIB en 2019, 129,7 % en 2020 et 123,4 % en 2021. Elle devrait atteindre 125,6 % et 128,7 % en 2022. et 2023 respectivement (FMI, 2021), avec des besoins de financement bruts importants. D'autre part, l'engagement de Bahreïn de monétiser les réserves d'hydrocarbures nouvellement découvertes pouvant atteindre 80 milliards de barils et environ 20 billions de pieds cubes de gaz naturel étanche au cours des cinq prochaines années améliorera ses perspectives. Le solde primaire non pétrolier devrait continuer à s'améliorer grâce à la hausse des recettes non pétrolières qui devrait atteindre 6,7 % du PIB non pétrolier en 2020 (Word Bank). L'inflation est restée faible en 2020 (-2,3 %) et 2021 (1 %), malgré l'introduction de la TVA en janvier 2019, mais devrait encore augmenter en 2022 et 2023, pour atteindre 2,7 % respectivement (World Economic Outlook FMI, octobre 2021) .

Bahreïn a donné des détails sur un nouveau plan de croissance économique et d'équilibre budgétaire en octobre 2021 qui repousse l'objectif de déficit zéro de deux ans à 2024 à partir de 2022 et augmente la taxe sur la valeur ajoutée de 5% à 10% (Reuters, 2021).

Les pays du golfe Persique, parmi les plus riches du monde au tournant du siècle, ont perdu du terrain avec la baisse du prix du pétrole. Bahreïn, le Koweït, Oman et l'Arabie saoudite quittent tous le top 20 mondial alors que le niveau de vie stagne ou diminue. Le taux de chômage des nationaux était estimé à 4,9% en 2020 et 3,9% en 2021. Il devrait se maintenir à 3,8% en 2022 et 2023 malgré l'impact économique négatif de la pandémie de COVID-19, selon les dernières Perspectives de l'économie mondiale du FMI ( octobre 2021).

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 38,4734,7339,1041,0642,87
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 2,6-5,1e2,43,13,1
PIB par habitant (USD) 25.925e23.590e26.29427.05327.678
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 102,1129,7e123,4125,6128,7
Taux d'inflation (%) 1,0-2,31,02,72,7
Taux de chômage (% de la population active) 4,04,93,93,83,8
Balance des transactions courantes (milliards USD) -0,79-3,25e-1,14-1,18-1,35
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -2,1-9,3e-2,9-2,9-3,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note: (e) Estimated Data

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

Bahreïn a une main-d'œuvre de plus de 1,01 million d'habitants sur 1,7 million d'habitants. La contribution de l'agriculture à l'économie de Bahreïn est négligeable en raison de la rareté des terres fertiles, des faibles précipitations et de la petite taille du pays. En 2021, sa part dans le PIB était de 0,3 % - l'une des plus faibles au monde - et employait 1 % de la population active (Banque mondiale, 2022). La culture du palmier dattier et l'industrie perlière représentaient une part considérable de l'économie avant le développement de l'industrie pétrolière.

En 2021, l'emploi dans l'industrie représentait 35 % de la population active, un taux stable depuis 2010. Sa part dans l'économie locale est plus faible, à 40,3 %, en 2021 (Banque mondiale, 2022), et s'articule autour de l'aluminium, pétrochimie et agroalimentaire. L'abri en aluminium d'Alba est l'un des plus grands au monde, produisant plus de 2 % de la production mondiale et 15 % du PIB de Bahreïn (NBK Bahreïn).

Le secteur des services employait 64 % de la population active, un taux en baisse depuis le début des années 2000, et représentait 56,6 % de l'économie en 2021 (Banque mondiale, 2022). Le secteur financier de Bahreïn joue un rôle prééminent parmi les pays du Golfe et contribue de manière significative à l'économie locale. Les autres grands secteurs de services comprennent les télécommunications et les transports. Le tourisme est un autre secteur important de l'économie et le pays attire près de 10 fois sa population résidente au cours d'une année donnée. Au total, 3,2 millions de visiteurs sont arrivés à Bahreïn au premier trimestre de 2019 selon l'Autorité du tourisme et des expositions de Bahreïn, la plupart d'entre eux provenant des États arabes du golfe Persique.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 0,9 35,3 63,8
Valeur ajoutée (en % du PIB) 0,3 40,5 59,2
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 0,2 -0,9 -5,1

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20152016201720182019
Dinar de Bahreïn (BHD) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,380,380,380,380,40

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le marché de Bahreïn constitue l'une des économies les plus diversifiées de la région. Le pays est très ouvert au commerce extérieur, qui représentait 141,7% du PIB en 2019 (Banque mondiale, 2022). Les produits pétrochimiques représentent plus de 42 % des exportations de Bahreïn, une part relativement faible par rapport au reste de la région. Bahreïn possède une solide industrie de l'acier et de l'aluminium, représentant jusqu'à 23,6 % des exportations. Les produits pétroliers représentent également le poste d'importation le plus important (30%), principalement les importations de pétrole brut en provenance d'Arabie saoudite, suivis des machines, des équipements électriques et électroniques et des voitures et autres véhicules.

L'Arabie saoudite est la première destination des exportations de Bahreïn (25%), suivie des Émirats arabes unis (18%), des États-Unis (9,8%), d'Oman (5,4%) et de l'Égypte (4,7%). L'Arabie saoudite était également le principal fournisseur en 2021 (34 % des importations totales), suivie de la Chine (11 %), de l'Australie (5,1 %) et des Émirats arabes unis avec 5 % (Trade Economics, 2022).

La balance commerciale de Bahreïn est structurellement positive (en 2019 d'environ 6,47 milliards USD) mais elle est fortement liée aux prix du pétrole. Les exportations de biens de Bahreïn se sont élevées à 14 milliards USD en 2020, tandis que les importations sont passées de 13,2 milliards USD à 12,6 milliards USD en 2020 selon les données de l'OMC. Les exportations de services sont restées stables à 11,4 milliards USD en 2020, tandis que les importations de services ont augmenté à 9,2 milliards USD (OMC, 2022).

La balance commerciale de Bahreïn a enregistré un excédent de 2 millions BHD (5,3 millions USD) en novembre 2021, une amélioration de 101% par rapport au déficit de 163 millions BHD (432 millions USD) pour la même période en 2020 alors que le pays se remet de l'impact du coronavirus sur son économie. Selon le rapport sur le commerce extérieur du royaume, publié par l'Autorité de l'information et de l'administration en ligne en décembre 2021, la valeur des importations a augmenté de 13%, atteignant 453 millions BHD (1,2 milliard USD), en novembre 2021 contre 402 millions BHD (1,06 milliard USD ) pour le même mois en 2020.

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 8.70010.85014.87113.25612.683
Exportations de biens (millions USD) 11.96015.37618.04418.12014.066
Importations de services (millions USD) 1.7427.8008.0778.0839.263
Exportations de services (millions USD) 3.17011.35612.24911.77611.468

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20152016201720182019
Commerce extérieur (en % du PIB) 154,9139,6143,1151,4142,4
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 831-804-700-1.066n/a
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 3.3512.6942.8562.910n/a
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) -5,7-3,27,65,7-5,6
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) -0,8-2,83,73,60,3
Importations de biens et services (en % du PIB) 71,865,467,371,865,5
Exportations des biens et services (en % du PIB) 83,174,275,879,676,8

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) -17,27,76,05,35,3
Volume of imports of goods and services (Annual % change) -12,65,64,54,34,0

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Membre du Conseil de Coopération du Golfe (CCG)

Membre de la Ligue Arabe.

Le pays est également membre de la Grande Zone Arabe de libre échange (GAFTA), un pacte de la Ligue arabe entré en vigueur depuis le 1er janvier 2005 qui vise à former une zone de libre-échange arabe.

 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2019
Arabie saoudite 14,3%
Emirats Arabes Unis 10,1%
Etats-Unis 5,6%
Oman 3,1%
Egypte 2,7%
Voir plus de pays 64,2%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2019
Arabie saoudite 33,7%
Chine 11,1%
Australie 5,0%
Emirats Arabes Unis 5,0%
Brésil 4,6%
Voir plus de pays 40,6%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Roi : Hamad bin Isa Al Khalifa, depuis mars 1999 ;
Premier Ministre : Prince Salman bin Hamad Al Khalifa depuis le 11 novembre 2020
Les prochaines élections
Elections parlementaires et municipales : novembre 2022
Les principaux partis politiques
Bien que les partis politiques officiels soient interdits, le gouvernement autorise la création d'associations et d'organisations politiques. Parmi les organisations pro-gouvernementales, on peut citer Asalah (Sunnites Salafistes), Minbar (Frères Musulmans Sunnites), la coalition Al Mustaqbal ; dans l'opposition figurent Al-Wifaq (Chiite), Action Démocratique et Haq (Chiite).
Le pouvoir exécutif
Le Roi Hamad bin Isa Al Khalifa est le Chef de l'Etat depuis mars 1999. Prince Salman bin Hamad Al Khalifa, son plus vieux fils, est Premier Ministre depuis le 11 novembre 2020 et préside le Conseil des Ministres.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif appartient à l'Assemblée nationale bicamérale, qui se compose d'un Conseil des représentants élus (40 sièges) et du Conseil consultatif (Shure, 40 sièges), dont les membres sont nommés par le Roi.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the COVID-19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID-19 disease in Bahrain, please visit the Ministry of Health´s website.  
For the international outlook you can consult the latest situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.
Mesures sanitaires
To obtain the up-to-date information on the containment measures put in place and public health recommendations please consult the latest publications from the Ministry of Health.
Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export
For the information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, if applicable), please consult the Bahraini Customs
For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Bahrain on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
Most of the economic measures taken by the Bahrain government to address the impact of the COVID-19 pandemic on the national economy are addressed here.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the Bahrain government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Bahrain in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For the updated information with regards to specific schemes in support of business companies following the coronavirus epidemic outbreak, please visit the website of the Ministry of Industry , Commerce & Tourism of Bahrain.
Additionnaly, some measures to support private sector can be found here. For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.
Plan de soutien aux exportateurs
The country's government official sources do not provide yet information with regards to specific schemes in support of exporting companies following the coronavirus epidemic outbreak. For the updated information please visit the website of the Ministry of Industry, Commerce & Tourism of Bahrain.
 

+