Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

L'économie autrichienne est considérée comme l'une des plus stables d'Europe. Le pays s'appuie sur un réseau très solide de PME tournées vers l'exportation, sur d'excellentes normes universitaires et sur des dépenses importantes en matière de recherche et de développement. Après une croissance de 4,8 % en 2022, le PIB de l'Autriche a stagné en 2023 (+0,1 % selon le FMI ; même si les premières estimations de la Commission européenne font état d'une croissance négative de 0,5 %), avec un ralentissement de l'activité observé au cours du premier semestre, suivi d'une reprise progressive dans la dernière partie de l'année. Le secteur manufacturier est en récession depuis le milieu de l'année 2022 en raison d'une réduction significative de la demande de sa principale destination d'exportation, l'Allemagne, tandis que le dynamisme du secteur des services, en particulier des services financiers et économiques, ainsi que du tourisme, a contribué à maintenir l'économie du pays à flot. Un relâchement progressif de l'inflation élevée au cours de la période de prévision devrait contribuer à une légère reprise de l'activité économique en 2024 et 2025, avec des taux de croissance du PIB réel prévus de 0,8 % et 1,7 %, respectivement (FMI). Cette trajectoire envisagée est soutenue par une reprise attendue de la consommation privée, alimentée par la reprise de la croissance des salaires réels. En outre, une reprise du secteur des exportations devrait contribuer à cette dynamique. Néanmoins, la perspective d'un développement timide des investissements, en particulier dans le secteur de la construction en raison des taux d'intérêt élevés, pourrait exercer un effet modérateur sur la croissance économique globale.

Grâce à la suppression progressive des mesures de soutien prises dans le contexte de la pandémie et de celles destinées à atténuer l'impact des prix élevés de l'énergie, le déficit public a diminué, passant de 3,6 % du PIB en 2022 à une estimation de 2,1 % en 2023, année au cours de laquelle une augmentation a été enregistrée au niveau des recettes fiscales et des cotisations sociales en raison d'un marché du travail robuste et d'une inflation élevée. Malgré une croissance atone, le déficit devrait suivre une tendance à la baisse en 2024 et 2025 (à 1,3 % et 1,2 %, respectivement - 2,4 % et 2,2 % selon les projections de la Commission européenne), car le coût budgétaire net total des mesures liées à l'énergie devrait diminuer pour atteindre 0,1 % du PIB en 2024, contre 1,6 % un an plus tôt. La croissance du PIB nominal devrait contribuer à une baisse soutenue du ratio de la dette publique au PIB. Les projections du FMI indiquent une réduction de 78,5 % en 2022 à 74,8 % en 2023, suivie d'une baisse ultérieure à 74 % en 2024 et d'une nouvelle baisse à 71,7 % en 2025. Parallèlement, l'inflation est restée élevée en 2023 (7,8 %), sous l'effet d'importantes augmentations des salaires réels, mais elle devrait progressivement diminuer au cours de la période de prévision (3,7 % et 2,5 % en 2024 et 2025, respectivement).

L'Autriche affiche un faible pourcentage de chômage par rapport aux autres pays de la zone euro et de l'UE, ainsi que par rapport au reste du monde. Bien qu'il ait légèrement augmenté en 2023 (à 5,1 %, contre 4,8 % un an plus tôt, l'augmentation de l'offre de main-d'œuvre ayant été supérieure à la croissance de l'emploi), le taux de chômage se situe toujours à un niveau historiquement bas. Cette tendance devrait se poursuivre en 2024, avec un taux de chômage projeté à 5,4 %, avant de commencer à diminuer à nouveau (FMI). Selon les derniers chiffres de la Commission européenne, les salaires nominaux ont augmenté de 8,3 % en 2023 et devraient poursuivre leur tendance à la hausse (7,1 % en 2024 et 3,9 % en 2025), sous l'effet de l'inflation et de l'étroitesse du marché du travail. Globalement, les Autrichiens bénéficient d'un des PIB par habitant (PPA) les plus élevés d'Europe, estimé par le FMI à 69 069 USD en 2023.

 
Indicateurs de croissance 20222023 (E)2024 (E)2025 (E)2026 (E)
PIB (milliards USD) 471,03526,18552,34579,00602,81
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 4,80,10,81,71,9
PIB par habitant (USD) 52.19258.01360.59463.20365.474
Solde des finances publiques (en % du PIB) -3,6-2,1-1,3-1,2-1,4
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 78,574,874,071,770,7
Taux d'inflation (%) n/a7,83,72,52,1
Taux de chômage (% de la population active) 4,85,15,45,35,1
Balance des transactions courantes (milliards USD) 3,240,390,161,962,50
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 0,70,10,00,30,4

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

Sur ses 8,95 millions d'habitants, l'Autriche compte une main-d'œuvre d'environ 4,7 millions de personnes, dont beaucoup sont très instruites et qualifiées. Le secteur agricole emploie 4 % de la population active et représente 1,4 % du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les terres agricoles représentent 32 % de la superficie totale, tandis que les forêts en couvrent 44 %. Environ la moitié de la surface agricole utilisée est constituée de terres arables et l'autre moitié de prairies permanentes. L'élevage de bovins et la viticulture sont les principales activités agricoles du pays. L'Autriche compte plus de 110 000 exploitations agricoles, dont la superficie moyenne est d'environ 20 hectares (Commission européenne). L'agriculture biologique est extrêmement populaire en Autriche : selon les dernières données disponibles (IFOAM), environ un quart des exploitations agricoles sont biologiques et couvrent plus d'un quart de la surface agricole totale, ce qui représente le taux le plus élevé de l'UE et le deuxième en Europe après le Liechtenstein. L'Autriche bénéficie d'importantes subventions de l'Union européenne dans le cadre de la politique agricole commune, ce qui se traduit par une augmentation constante des exportations agricoles. Les régions de Basse-Autriche, de Styrie et de Haute-Autriche sont celles qui comptent le plus grand nombre d'exploitations agricoles et forestières (Statistics Austria).

Le secteur industriel, composé de PME connectées aux marchés d'Europe centrale, représente 26,1 % du PIB et emploie un quart de la population active (26 %). Le secteur manufacturier représente à lui seul 16% du PIB (Banque mondiale). Les principaux secteurs industriels sont la métallurgie, l'électrochimie et l'ingénierie. Au cours des quinze dernières années, l'Autriche a mis en œuvre avec succès des politiques de spécialisation économique de chaque région (Lander) : Haute-Autriche (sidérurgie, chimie et mécanique), Salzbourg (électricité, bois et papier), Vorarlberg (textile, habillement), Carinthie (bois, pâte à papier et industrie papetière), Styrie (automobile, industrie manufacturière) et Vienne (services financiers). Le secteur des énergies renouvelables, en particulier l'énergie hydroélectrique, est en plein essor et ses performances ont dépassé celles des secteurs du tourisme et de la construction, tandis que le secteur de la construction mécanique a connu une croissance de 140 % au cours des 20 dernières années, à un rythme dix fois supérieur à la moyenne de la zone euro. Selon l'Institut autrichien de recherche économique, pour l'ensemble de l'année 2023, la production industrielle devrait baisser de 2 % par rapport à l'année précédente.

Le secteur des services domine l'économie, contribuant à 62,1 % du PIB et employant 71 % de la population active du pays. Un emploi sur six est fourni par le tourisme, qui a un impact majeur sur l'économie du pays. Selon les dernières informations disponibles de l'Office autrichien des statistiques, le tourisme représente 2,7 % du PIB du pays, avec une valeur ajoutée (directe et indirecte) de plus de 10,8 milliards d'euros. Ces chiffres sont toutefois bien inférieurs à ceux de l'époque pré-COVID (5,2 % du PIB et 20 milliards d'euros, respectivement). En ce qui concerne le secteur bancaire, le réseau autrichien se compose de 520 banques avec environ 3 420 succursales détenant 1 197,2 milliards d'euros d'actifs totaux sur une base consolidée (Fédération bancaire européenne).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 3,7 25,6 70,6
Valeur ajoutée (en % du PIB) 1,3 26,2 62,1
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 4,7 3,3 6,2

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,940,890,850,890,88

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

L'économie autrichienne est fortement dépendante du commerce extérieur, qui représente 124 % du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Ses échanges avec les pays de l'Union européenne représentent près de 70 % de son commerce total (OMC). Selon les données de Statistics Austria, les machines et véhicules ont conservé leur position de premier groupe de produits dans le commerce international autrichien en 2022, représentant 30,8 % des importations et 35,6 % des exportations. Les importations dans cette catégorie ont connu une augmentation de 11,2 %, atteignant 65,72 milliards d'euros, tandis que les exportations ont augmenté de 12,6 %, totalisant 69,03 milliards d'euros. Les autres groupes de produits d'exportation les plus importants sont les produits manufacturés, qui ont augmenté de 21,4 % pour atteindre 42,90 milliards d'euros, les produits chimiques, avec une augmentation de 15 % pour atteindre 29,08 milliards d'euros, et les autres produits manufacturés, qui ont augmenté de 14,2 % pour atteindre 20,27 milliards d'euros. Notamment, ces quatre groupes de produits représentaient collectivement 83,1 % des exportations autrichiennes en 2022. Les autres principaux groupes d'importation sont les produits manufacturés (16,3 %) et les produits chimiques (13,8 %). En outre, les importations de combustibles et d'énergie ont connu une hausse substantielle de 86,0 %, s'élevant à 25,88 milliards d'euros.

L'Allemagne est de loin le partenaire privilégié de l'Autriche, tant pour les importations que pour les exportations. En 2022, les exportations autrichiennes vers l'Allemagne représentaient 29,9 % du total, tandis que les importations représentaient 32,2 %. L'Italie (6,8 %), les États-Unis (6,7 %) et la Suisse (5,1 %) figuraient parmi les principales destinations des exportations, tandis que pour les importations, la Chine était la deuxième origine principale (8,1 %), suivie de l'Italie (6,1 %) et de la Suisse (4,7 % - Statistics Austria). L'industrie manufacturière est bien intégrée dans la chaîne de valeur allemande. L'Autriche reste donc dépendante de la conjoncture économique en Allemagne et dans d'autres pays d'Europe centrale et orientale. Globalement, l'UE représentait 68,6 % des exportations et 65 % des importations en 2022.

L'Autriche importe plus de biens qu'elle n'en exporte : 213,7 milliards USD de biens ont été importés en 2022 (+19,8% en glissement annuel) contre 194,1 milliards USD d'exportations (+17,2% en glissement annuel - Statistics Austria). La même année, les exportations de services se sont élevées à 81,2 milliards d'USD et les importations à 73,8 milliards d'USD. La balance commerciale extérieure de l'Autriche est invariablement excédentaire depuis 1999 : en 2022, le solde extérieur des biens et services s'élevait à 0,5 % du PIB (Banque mondiale), contre 0,9 % un an plus tôt. De janvier à septembre 2023, les données préliminaires de Statistics Austria montrent que la valeur totale des biens importés a atteint 153,17 milliards d'euros, tandis que les exportations de biens se sont élevées à 149,64 milliards d'euros. Le commerce international autrichien a suivi une tendance à la baisse au cours de cette période, marquée par une diminution plus prononcée des importations que des exportations, ce qui s'est traduit par un excédent commercial : les importations ont connu une diminution de 4,%, tandis que les exportations ont enregistré une augmentation de 3,4 %. En conséquence, le déficit de la balance commerciale s'est réduit à 3,54 milliards d'euros, une amélioration significative par rapport au déficit de 14,83 milliards d'euros enregistré au cours de la période correspondante de l'année précédente. Au cours des neuf premiers mois de l'année dernière, l'Autriche a connu une baisse de la valeur des marchandises importées des États membres de l'Union européenne, totalisant 98,19 milliards d'euros, soit une diminution de 6,4 %. À l'inverse, la valeur des biens exportés vers les pays de l'UE a connu une tendance positive, avec une augmentation notable de 2,6 % par rapport à la période correspondante en 2022, atteignant 102,21 milliards d'euros. Il en résulte une balance commerciale favorable avec l'Union européenne, s'élevant à 4,02 milliards d'euros, marquant une amélioration significative par rapport au déficit de 5,28 milliards d'euros enregistré au cours de la même période de 2022.

 
Valeurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Importations de biens (millions USD) 193.722184.758172.449219.520231.941
Exportations de biens (millions USD) 184.815178.670169.418202.806211.392
Importations de services (millions USD) 64.16665.83255.62066.98073.819
Exportations de services (millions USD) 75.86276.63964.81369.87681.251

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20182019202020212022
Commerce extérieur (en % du PIB) 107,9107,9100,2111,2120,1
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 1.4014.8933.902-336-800
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 13.27115.74612.9982.5086.753
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 5,32,1-9,213,75,7
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 5,24,0-10,79,611,1
Importations de biens et services (en % du PIB) 52,552,148,655,359,3
Exportations des biens et services (en % du PIB) 55,555,851,655,960,8

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20232024 (e)2025 (e)2026 (e)2027 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 3,63,13,43,02,8
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) 3,53,13,42,92,9

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
L'Autriche est membre des organisations économiques internationales suivantes : Union européenne, CCI, Accord de Schengen, FMI, G-9, OMC, entre autres. La liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe l'Autriche peut être consultée ici. L'adhésion de l'Autriche à des organisations internationales est également présentée ici.
Free Trade Agreements
La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par l'Autriche peut être consultée ici.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2022
Allemagne 29,3%
Italie 6,6%
Etats-Unis 6,3%
Suisse 5,2%
France 3,9%
Voir plus de pays 48,6%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2022
Allemagne 38,2%
Italie 6,0%
République Tcheque 4,9%
Pays-Bas 4,9%
Suisse 4,7%
Voir plus de pays 41,3%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Président : Alexander VAN DER BELLEN (depuis le 26 janvier 2017)
Chancelier : Karl NEHAMMER (depuis le 6 décembre 2021)
Les prochaines élections
Conseil national : 2024
Présidentielle : avril 2028
Le contexte politique actuel
Le paysage politique autrichien s'est caractérisé par une polarisation croissante au cours des dernières années. Après avoir été nommé à la tête de l'ÖVP par le comité fédéral du parti, Karl Nehammer a été nommé chancelier, à la tête d'un gouvernement de coalition formé par le Parti populaire autrichien et les "Die Grünen" (Les Verts). Au cours de l'année 2023, l'ÖVP a connu une baisse significative du soutien de l'opinion publique, n'obtenant que 23 % des voix et occupant la troisième position dans les sondages de l'été 2023, contrairement aux 37,5 % qu'il avait recueillis lors des précédentes élections générales de 2019. De même, le soutien du partenaire de la coalition, les Verts, a chuté de 13,9 % pendant les élections à 10 % à l'été 2023, les plaçant en quatrième position. Le parti national-populiste FPÖ a gagné du terrain et est actuellement en tête des sondages en vue des prochaines élections prévues à l'automne 2024, devant le parti social-démocrate SPÖ. Plusieurs coalitions possibles ayant été exclues, les alliances impliquant trois partis, à l'exclusion de deux des principaux partis (FPÖ, SPÖ ou ÖVP), ne disposeraient pas du soutien nécessaire pour établir une coalition majoritaire.
Les principaux partis politiques
L'Autriche a un système multipartite. Les principaux partis représentés au parlement sont les suivants

- le Parti populaire autrichien (ÖVP) : centre-droit, chrétien-démocrate et conservateur
- Parti social-démocrate (SPÖ) : centre-gauche,
- Parti de la liberté (FPÖ) : droite, nationaliste et anti-immigration
- Les Verts (GRÜNE) : centre-gauche
- La Nouvelle Autriche et le Forum libéral (NEOS) : centre, libéral
Le pouvoir exécutif
Le Président est le chef de l'État, tandis que le chancelier fédéral est le chef du gouvernement. Le chancelier fédéral jouit de pouvoirs exécutifs. Le président est élu au suffrage universel direct pour un mandat de six ans et le chancelier est traditionnellement choisi par le président parmi les membres du parti majoritaire au Conseil national. Le Conseil des ministres est choisi par le président sur les conseils du chancelier.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif autrichien est bicaméral. Le parlement se compose de deux chambres : Le Conseil national (la chambre basse), dont les 183 membres sont élus au suffrage universel direct pour un mandat de quatre ans, et le Conseil fédéral (la chambre haute), dont les 61 membres sont élus par les parlements provinciaux pour un mandat de cinq ou six ans. Le président peut dissoudre le Conseil national sur recommandation du chancelier. Le Conseil fédéral ne fait qu'examiner les lois adoptées par le Conseil national et peut en retarder l'adoption, sans toutefois y opposer son veto. L'essentiel de l'autorité, y compris celle de la police, relève du gouvernement fédéral, mais les États ont des responsabilités considérables en matière de protection sociale et d'administration locale.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Restrictions de voyage
Regularly updated travel information for all countries with regards to Covid-19 related entry regulations, flight bans, test and vaccines requirements is available on TravelDoc Infopage.
To find information about the current travel regulations, including health requirements, it is also advised to consult Travel Regulations Map provided and updated on a daily basis by IATA.
Restrictions import & export
A general overview of trade restrictions which were adopted by different countries during the COVID-19 pandemic is available on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
The summary of the EU’s economic response to the COVID-19 pandemic is available on the website of the European Council.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 pandemic (fiscal, monetary and macroeconomic) in Austria, please consult the country's dedicated section in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For an evaluation of impact of the Covid pandemic on SMEs and an inventory of country responses to foster SME resilience, refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

+