Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'Arménie a connu une croissance rapide ces dernières années. Les envois de fonds des expatriés, une augmentation des prix internationaux du cuivre et une politique monétaire favorable aux entreprises ont contribué au développement économique du pays. D'autres atouts incluent d'importantes ressources minières (molybdène, zinc, cuivre, or), le soutien financier d'organisations internationales, des réserves de change considérables et l'adhésion à l'Union économique eurasienne (EARU) ainsi qu'un partenariat avec l'UE. Cependant, la crise économique provoquée par la pandémie de Covid-19 et le conflit armé avec l'Azerbaïdjan au sujet de l'enclave du Haut-Karabakh ont fortement réduit la croissance à un taux négatif de 7,6 % du PIB en 2020, reflétant la dépendance du pays aux envois de fonds. Selon les dernières estimations du FMI, le PIB a renoué avec la croissance en 2021 (+6,5%), tiré par la consommation privée (environ 80% du PIB), grâce à une hausse des revenus des ménages et des transferts de fonds. La croissance devrait se stabiliser autour de 4,5% cette année et la suivante (FMI).

Selon les données du FMI, la dette publique représentait 62,2 % du PIB en 2021, bien plus que le niveau d'avant la pandémie (50,1 %). À mesure que l'économie se redresse, le ratio devrait progressivement diminuer pour atteindre 60,1 % cette année et 58 % en 2023. Malgré la reprise de l'activité intérieure, le déficit budgétaire ne s'est que marginalement modéré en 2021 (-5,3 % du PIB), grâce à la vigueur des exportations et des envois de fonds. L'inflation augmente rapidement depuis la fin de 2020 et elle s'est établie bien au-dessus de l'objectif de 4 % (6,9 % - FMI), en raison de l'impact de la dépréciation du dram et de la hausse des prix des matières premières. En conséquence, le taux directeur de la CBA a atteint 7,25% en septembre 2021, marquant une hausse de 300 points de base depuis décembre 2020. Cela devrait contribuer à une baisse marginale en 2022 (5,8%) et 2023 (4,6% - FMI). Les défis économiques comprennent les faibles rendements agricoles, la dépendance à l'égard de la Russie pour les exportations et les envois de fonds, la hausse de l'inflation et les prix élevés du pétrole. D'autres défis importants incluent l'isolement géographique, le manque d'infrastructures et une économie fortement dollarisée.

Le taux de chômage a augmenté à 18,5 % en 2021. Le FMI s'attend à ce que la courbe du chômage baisse légèrement à 18,3 % en 2022 et 17,8 % en 2023. Les derniers chiffres de la Banque mondiale montrent que le taux de pauvreté national est estimé à 44 %, tandis que le PIB par habitant (PPA) s'élevait à 13 638 USD en 2021.

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 13,62e12,6413,6115,0616,16
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 7,6e-7,4e6,54,54,4
PIB par habitant (USD) 4.5974.267e4.5955.0835.453
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 50,163,5e62,260,158,0
Taux d'inflation (%) 1,41,2e6,95,84,6
Taux de chômage (% de la population active) 18,318,018,518,317,8
Balance des transactions courantes (milliards USD) -1,00-0,48-0,39-0,60-0,80
Balance des transactions courantes (en % du PIB) -7,4-3,8e-2,9-4,0-4,9

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note: (e) Estimated Data

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

L'économie de l'Arménie est basée sur l'agriculture, l'exploitation minière, l'hydroélectricité, les télécommunications, la joaillerie et le tourisme. L'agriculture représente 11,2 % du PIB et emploie 24 % de la main-d'œuvre totale (Banque mondiale, dernières données disponibles). L'Arménie souffre de faibles niveaux de culture des terres arables, de ressources limitées et d'un faible potentiel de croissance en raison de l'instabilité politique. Des parcelles petites et fragmentées sont utilisées pour l'agriculture de subsistance. Les principales cultures sont les pommes de terre, les tomates, les raisins, le blé et les melons, le coton et le tabac. Le secteur de l'élevage arménien est également essentiel, représentant près de 40 % du produit agricole brut du pays. Les derniers chiffres de la FAO montrent que la production céréalière totale de 2021 était prévue à environ 208 000 tonnes, soit près de 30 % en dessous du niveau moyen ; avec une production de blé (environ 120 000 tonnes) bien inférieure à la moyenne quinquennale. Cela est dû à une réduction progressive des surfaces plantées qui ont presque diminué de moitié depuis 2015.

L'industrie contribue à 27 % du PIB et emploie 17,5 % de la main-d'œuvre totale. L'Arménie possède des gisements de cuivre, de molybdène, de bauxite, de zinc, de plomb, de fer, d'or et de mercure, servant de base au secteur de l'industrie chimique du pays et constituant ses principales exportations. Le secteur minier est l'un des plus gros contributeurs au PIB et aux exportations (en particulier les minerais métalliques). L'hydroélectricité est très bien développée dans le pays, au point que l'Arménie en exporte maintenant (bien que la majeure partie soit détenue par des étrangers). Le secteur manufacturier représente à lui seul 12,4% du PIB (Banque mondiale). Selon les données officielles du gouvernement, la production industrielle de janvier à novembre 2021 a augmenté de 2,7 % en glissement annuel pour atteindre un peu plus de 2,1 billions de AMD.

Les services représentent 53,2% du PIB et emploient 51,2% de la population active. Le secteur comprend la joaillerie (notamment en raison de la taille de ses diamants) et le tourisme. La banque, en particulier, s'est développée : elle est considérée comme un secteur solide et stable et est composée de 17 banques commerciales (Fédération Bancaire Européenne). La pandémie de Covid-19 ayant gravement touché le secteur du tourisme, l'UE a lancé un appel à propositions pour soutenir l'industrie touristique arménienne. Néanmoins, le nombre de touristes étrangers visitant l'Arménie au premier semestre 2021 est tombé à 239 263 contre 307 590 qui avaient visité le pays au cours de la même période un an plus tôt, selon les derniers chiffres du Comité national de statistique (CNS).

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 24,0 24,8 51,2
Valeur ajoutée (en % du PIB) 11,7 26,4 53,3
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) -4,0 -2,2 -9,1

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Dram arménien (AMD) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 480,49482,72482,99480,40489,01

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le commerce extérieur de l'Arménie représente 70,1 % du PIB (Banque mondiale, dernières données disponibles). Le pays suit une politique ouverte et libérale en matière de commerce international. Dans l'ensemble, les minéraux représentent plus de la moitié des exportations totales. Les principaux produits d'exportation sont les minerais de cuivre, l'or, les cigares et l'alcool. L'Arménie importe principalement des gaz et huiles de pétrole, des médicaments, des outils de transmission de radiotéléphonie et des diamants.

Les principaux partenaires à l'exportation de l'Arménie sont la Russie (26,2%), la Suisse (18,1%), la Chine (11,5%), l'Irak (6,5%) et la Bulgarie (6%). La Fédération de Russie est également le principal partenaire d'importation (32,7%), suivie de la Chine (14,5%), de l'Iran (6,9%), de la Belgique (5,2%) et de la Turquie (5%). Le pays est à la recherche de nouvelles sources d'énergie, notamment après le conflit russo-géorgien qui a momentanément perturbé son approvisionnement en hydrocarbures et révélé les vulnérabilités énergétiques du pays. Des tensions subsistent avec quelques-uns de ses pays voisins, comme l'Azerbaïdjan et la Turquie, et ont un impact sur le commerce. La proximité de l'Arménie avec la Russie et son adhésion à l'Union économique eurasiatique limitent la capacité du pays à s'intégrer davantage à l'UE (qui, considérée dans son ensemble, est la principale destination des exportations du pays).

Le pays a un déficit commercial structurel, qui était estimé à 9,9% du PIB en 2020 (Banque mondiale). Selon les chiffres de l'OMC, en 2020, l'Arménie a exporté des biens d'une valeur totale de 2,5 milliards de dollars (-3,6 % sur un an), tandis qu'elle a importé des biens d'une valeur totale de 4,5 milliards de dollars (enregistrant une contraction de 17,3 %). En ce qui concerne les services, le pays a exporté pour 1 milliard de USD de services en 2018, alors qu'il en a importé 947 millions de USD (-55% et -60,7% par rapport à un an plus tôt, respectivement). Selon les derniers chiffres du Comité national des statistiques (NSC), les exportations de l'Arménie en 2021 ont augmenté de 19,1 % pour atteindre 3 022,4 milliards de USD (poussées par la bonne performance des minerais d'or et de cuivre), les importations augmentant à un rythme plus lent ( +16,9% - à 5 356,8 milliards de dollars).

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 3.2934.1894.9635.5144.559
Exportations de biens (millions USD) 1.7832.2452.4122.6402.544
Importations de services (millions USD) 1.7341.9212.1252.414947
Exportations de services (millions USD) 1.6101.8802.1742.3851.076

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 76,187,292,595,770,1
Balance commerciale (hors services) (millions USD) -977-1.401-1.759-1.805-1.327
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) -906-1.241-1.702-1.829-1.180
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 6,324,613,312,0-32,1
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 21,319,35,016,0-31,4
Importations de biens et services (en % du PIB) 42,349,053,154,539,3
Exportations des biens et services (en % du PIB) 33,738,239,441,230,7

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) -4,113,910,16,05,9
Volume of imports of goods and services (Annual % change) -0,913,911,05,85,4

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
Entre autres, l'Arménie est membre de la Communauté des Etats Indépendants (CEI) et de la Conférence sur la Sécurité et la Coopération en Europe  (CSCE) de la Banque mondiale etc.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Russie 26,2%
Suisse 18,1%
Chine 11,5%
Bulgarie 6,0%
Pays-Bas 3,9%
Voir plus de pays 34,3%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Russie 32,7%
Chine 14,5%
Allemagne 5,2%
Turquie 5,0%
Italie 4,2%
Voir plus de pays 38,3%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Président : Armen SARKISSIAN (depuis avril 2018) - Parti Républicain
Premier Ministre : Nikol PASHINYAN (depuis le 8 mai 2018) - Indépendant
Les prochaines élections
Présidentielle : février 2025
Assemblée nationale: décembre 2023
Les principaux partis politiques
Il existe de nombreux partis politiques en Arménie. Les principaux partis/alliances sont :

- Parti du contrat civil : libéral, réformiste. Il a obtenu 71 sièges sur 107 lors des dernières élections de 2021
- Alliance arménienne : nationaliste, pro-Russie. Il dispose de 29 sièges à l'Assemblée nationale
- Alliance J'ai l'honneur : nationaliste, pro-Russie, elle est composée du Parti républicain d'Arménie (droite, parti conservateur national) et du Parti de la patrie. L'alliance a obtenu 7 sièges lors des dernières élections

Les autres parties comprennent :

- Arménie prospère (BHK) : centre-droit, c'est le principal parti d'opposition
- Parti Hanrapetutyun : conservateur, pro-européen
- Congrès national arménien : libéralisme social, pro-européen.
Le pouvoir exécutif
Le président de l'Arménie est le chef de l'État et détient les plus hauts pouvoirs exécutifs. Il est élu indirectement pour un mandat de 7 ans.
Le Premier ministre est le chef du gouvernement et détient la majeure partie du pouvoir exécutif. Il est élu à la majorité par l'Assemblée nationale.
Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif en Arménie est monocaméral, composé de l'Assemblée Nationale. Les membres sont élus dans les circonscriptions uninominales au scrutin de représentation proportionnelle pour un mandat de cinq ans. Le nombre minimum de sièges est de 101, actuellement il y a 132 membres.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the COVID-19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID-19 disease in Armenia, please visit official portal of the National Center for Disease Control dedicated to the epidemic (in Armenian). Daily updates in English can be found on the website of the Ministry of Health.
For the international outlook you can consult the latest
situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.
Mesures sanitaires

On March 16, 2020, Armenia declared a state of emergency, which was extended until May 14, 2020. Measures include school and university closures, travel bans on foreign citizens from high risk countries, strict quarantine measures and restrictions on movement and public transport.
For a list of the temporary restrictions on the different types of economic activities, click here (in Armenian), whereas the official portal of the National Center for Disease Control provides information on the sanitary measures to take in order to avoid infections.

Restrictions de voyage

The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.

The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.

Restrictions import & export

For the information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, if applicable), please consult the portal of the Armenian Customs Authority. The country implemented restrictions for medical supplies and equipment.
For a general overview of trade restrictions due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Armenia on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.

Plan de relance économique
To know about the economic measures taken by the Armenian government to address the impact of the COVID-19 pandemic on the national economy, please visit the dedicated page on the official governmental portal. Furthermore, the government released a set of measures to address the social impact of COVID-19.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the
Armenian government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Armenia in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises

For the information on the local business support scheme and taxation measures established by the Armenian government to help businesses to deal with the economic impacts of the COVID-19 epidemic on their activity, please refer to the dedicated page on the government’s portal. Specific measures to help SMEs can be consulted here.
For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.

 

Plan de soutien aux exportateurs
At the moment the official government sources do not provide any information on the specific programs for Armenian exporting companies put in place by the national government following the COVID-19 epidemic outbreak. For updated information please consult the official governmental portal.
 

+