Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Investissement Direct Etranger

L’Allemagne est considérée comme un pays attractif pour les investissements directs étrangers (IDE), mais la récession mondiale et la crise qui a suivi en zone euro ont freiné l’afflux d’IDE ces dernières années. Selon le Rapport sur l’investissement mondial 2021 de la CNUCED, les flux d'IDE vers l'Allemagne ont diminué de près de 34 % en 2020, atteignant 36 milliards d'USD, contre 54 milliards USD l'année précédente, et ce malgré une augmentation des transactions transfrontalières de fusions et acquisitions, principalement due à l'apparition de la pandémie de COVID-19. Le stock d'IDE a légèrement augmenté en 2020 pour atteindre plus de 1 000 milliards USD. Le pays a traditionnellement été un investisseur clé, mais cette tendance a été ralentie par la pandémie : les investissements à l'étranger de l'Allemagne sont passés de 139 milliards USD en 2019 à 35 milliards USD en 2020.
Les IDE en Allemagne sont principalement détenus par le Luxembourg, les Pays-Bas, les États-Unis, la Suisse et le Royaume-Uni, qui représentent plus de 60 % du stock total. La France, l'Irlande, l'Italie, l'Autriche et le Japon investissent également dans le pays. Les IDE sont principalement orientés vers la finance et l'assurance, l'industrie et le commerce, l'information et la communication, les activités de gestion et de conseil, et l'immobilier. Selon les dernières données de l'OCDE, au premier semestre 2021, les entrées d'IDE ont atteint un total de 21,38 milliards USD, en hausse de 18,1 % par rapport au second semestre de l'année précédente.


Parmi les atouts du pays figurent un réseau industriel très puissant et diversifié, une main-d’œuvre hautement qualifiée avec une bonne maîtrise de l’anglais, une infrastructure fiable, un climat social favorable, un cadre juridique stable et une situation au cœur de l’Europe. Ses principales faiblesses sont un taux d'imposition élevé (pour les particuliers et les entreprises), des lois du travail plutôt rigides et la forte dépendance vis-à-vis des industries automobile et mécanique. La Banque mondiale a classé l'Allemagne 22e sur 190 pays dans son rapport Doing Business 2020 (gagnant deux positions par rapport à l'année précédente).

 
 
Investissement Direct Etranger 201920202021
Flux d'IDE entrants (millions USD) 52.66564.58931.267
Stocks d'IDE (millions USD) 963.5671.107.8391.139.106
Nombre d'investissements greenfield* 8601.0771.118
Value of Greenfield Investments (million USD) 21.32425.91740.527

Source : CNUCED - Dernières données disponibles.

Note : * Les investissements greenfield correspondent à la création de filiales ex-nihilo par la maison mère.

Comparaison internationale de la protection des investisseurs Allemagne OCDE Etats-Unis
Index de transparence des transactions* 5,0 6,5 7,0
Index de responsabilité des managers** 5,0 5,3 9,0
Index de pouvoir des actionnaires*** 5,0 7,3 9,0

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

Note: *Plus l'index est grand, plus les transactions sont transparentes. **Plus l'index est grand, plus les managers sont personnellement responsables. *** Plus l'index est grand, plus les actionnaires ont le pouvoir de défendre leur droit.

+

Pourquoi choisir d'investir en Allemagne

Les points forts

Les points forts de l'Allemagne sont nombreux :

  • Une position stratégique au cœur de l'Europe ;
  • Une stabilité politique et une bonne insertion dans les relations internationales ;
  • La plus vaste population de l'Union européenne ;
  • Des infrastructures parmi les plus développées d'Europe ;
  • Une forte base manufacturière (près d'un tiers du PIB) ;
  • Force des exportations (produits haut de gamme et clients diversifiés) ;
  • Des technologies et expertises avancées ;
  • Une main-d’œuvre très qualifiée ;
  • Des finances publiques assainies ;
  • Une fiscalité compétitive.
Les points faibles

Les faiblesses de l'Allemagne en matière d'IDE sont les suivantes :

  • La partie orientale du pays peine à combler son retard dans de nombreux domaines ;
  • La démographie vieillissante pèse sur la croissance ;
  • L'économie allemande dépend étroitement des exportations, notamment vers la Chine ;
  • Des infrastructures vieillissantes ;
  • Un secteur des services peu productif ;
  • Insuffisant développement des starts-ups ;
  • Un faible ratio investissement / PIB et un manque d'ingénieurs.
Les mesures mises en place par le gouvernement
L'Allemagne se distingue par un climat des affaires conformes aux standards internationaux et par la transparence de son système judiciaire. Le gouvernement allemand met en place des mesures visant à encourager l'investissement sur son territoire :

  • Subventions pour les investissements (Programme d'incitations en espèces : GRW)
  • Subventions de R&D pour différentes catégories de recherche (recherche fondamentale, recherche industrielle, développement expérimental)
  • Subventions pour l'embauche de personnel (programmes axés sur l'aide au recrutement, l'aide à la formation, les subventions salariales et la formation sur le lieu de travail)
  • Prêts publics
  • Garanties publiques

Pour plus d'informations, visitez le site web de Germany Trade & Invest (GTAI).

+

Les opportunités d'investissement

Les secteurs économiques clés
Les produits de consommation, car le nombre d'habitants est le plus élevé d'Europe, les produits de sous-traitance car l'Allemagne est le champion des machines-outils. Ce secteur pourrait connaitre un nouvel essor avec le développement de processus industriels numériques. Les autres secteurs clés sont : matériaux de pointe, industrie aérospatiale, agriculture, industrie automobile, industries pharmaceutique et chimique, commerce de gros et détail et commerce en ligne.
Les secteurs à fort potentiel
Services aux consommateurs, secteurs high-tech, multimédia, électronique, santé et biotechnologies, les énergies renouvelables (ambitieux plans de développement dans les domaines du solaire et de l'éolien et du stockage d'énergie renouvelable).
Les programmes de privatisation
Aucun programme de privatisation n'est en cours. Par principe, l'Allemagne traite les étrangers équitablement en cas de privatisation.
Les appels d'offres, les projets et les marchés publics
Bundesausschreibungsblatt, L'organisme officiel des appels d'offres publics (en allemand)
Tenders Info, Appels d'offres en Allemagne
Ted - Marchés publics européens, Opportunités d'affaires dans l'UE
DgMarket, Appels d'offres dans le monde
 

Les secteurs où les opportunités d'investissement sont moindres

Les secteurs monopolistiques
L'éducation. Les entreprises publiques en Allemagne se limitent aux services publics de base (eau, énergie et transport ferroviaire).
Les secteurs en déclin
L'industrie du bois, la sidérurgie, la métallurgie. À terme, l'industrie du nucléaire devrait disparaître (fermeture de toutes les centrales d'ici 2022).
 

Trouver de l'aide pour des informations complémentaires

Les agences d'aide à l'investissement
Germany Trade & Invest (GTAI)
Les autres ressources utiles
Guide de l'investissement en Allemagne (GTAI)
Les guides de l'investisseur
Faire des affaires et investir en Allemagne (PwC)
 

+