Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

La conjoncture économique

Pour les dernières mises à jour sur les principales réponses économiques des gouvernements pour faire face à l'impact économique de la pandémie COVID-19, veuillez consulter la plateforme de suivi des politiques du FMI "Policy Responses to COVID-19".

L'Allemagne est la première puissance économique d'Europe et la quatrième au monde. Après avoir connu une récession historique en 2020 en raison de l'apparition de la pandémie de COVID-19, le pays a connu une croissance estimée à 3,1 % en 2021 (FMI) malgré le fait que le secteur de la fabrication et de la construction est aux prises avec des pénuries d'approvisionnement. La reprise de la consommation privée et des exportations devrait stimuler la croissance en 2022, avec une croissance prévue du PIB de 4,6 % (FMI). Les investissements sont également soutenus par la mise en œuvre du plan européen pour la relance et la résilience. En 2023, le PIB devrait croître de 1,7 %, en supposant une normalisation de la dynamique de l'offre et de la demande, bien que cela dépende beaucoup de la situation mondiale du COVID-19.

Les mesures sans précédent prises pour lutter contre la pandémie et stabiliser l'économie - axées sur les subventions aux entreprises, la prolongation du dispositif de chômage partiel et l'augmentation des dépenses de santé pour la vaccination et les tests - ont entraîné une augmentation du déficit budgétaire de l'Allemagne, qui a atteint environ 5,7 % en 2021. La suppression progressive des mesures devrait réduire sensiblement le déficit par la suite, à 1,6 % en 2022 et 0,3 % en 2023 (FMI, même si la prévision de la Commission européenne est moins optimiste, à 2 % et 0,5 %, respectivement). De même, le ratio dette/PIB a augmenté pour atteindre 72,5 % en 2021. Cependant, le pays devrait retrouver une trajectoire de désendettement cette année (69,8 %) et en 2023 (68 % - FMI). L'inflation des prix à la consommation a été estimée à 2,9 % en 2021, principalement en raison de la hausse des prix des matières premières et de l'énergie. En 2022, l'inflation devrait ralentir à 1,5 %, avant de ralentir encore l'année prochaine (1,3 %). Le solde du compte courant de l'Allemagne est revenu au niveau d'avant la pandémie en 2021 et devrait augmenter dans les années à venir grâce à la demande croissante des principaux partenaires commerciaux du pays.

Le chômage était estimé à 3,7% en 2021 (FMI). Les attentes en matière d'embauche et le pourcentage d'entreprises signalant des pénuries de main-d'œuvre sont revenus proches ou supérieurs au niveau d'avant la crise, ouvrant la voie à une reprise de l'emploi et de la croissance des salaires. Le FMI prévoit une baisse progressive du chômage à 3,6% cette année et 3,5% en 2023. Avec un PIB par habitant (PPA) de 54 263 USD, l'Allemagne fait partie des pays les plus riches du monde (Banque mondiale). Néanmoins, selon les données de Destatis, environ 17,4 % de la population du pays est menacée de pauvreté ou d'exclusion sociale (dernières données disponibles).

 
Indicateurs de croissance 201920202021 (e)2022 (e)2023 (e)
PIB (milliards USD) 3.888,763.843,34e4.230,174.557,354.774,08
PIB (croissance annuelle en %, prix constant) 1,1-4,62,73,82,5
PIB par habitant (USD) 46.80046.216e50.78854.65357.209
Solde des finances publiques (en % du PIB) 1,3-3,1e-5,7-1,6-0,3
Endettement de l'Etat (en % du PIB) 59,269,1e72,569,868,0
Taux d'inflation (%) 1,40,43,25,52,9
Taux de chômage (% de la population active) 3,23,8e3,73,63,5
Balance des transactions courantes (milliards USD) 289,56266,97287,57316,69343,98
Balance des transactions courantes (en % du PIB) 7,46,96,86,97,2

Source : FMI - World Economic Outlook Database , October 2021

Note: (e) Estimated Data

Risque pays

Consultez l'analyse risque pays proposée par la Coface.

 

+

Les principaux secteurs économiques

Le secteur agricole allemand est plutôt limité : il ne contribue qu'à 0,7 % du PIB et emploie 1 % de la main-d'œuvre du pays (Banque mondiale, dernières données disponibles). Les principaux produits agricoles sont le lait, le porc, les betteraves à sucre, les pommes de terre, le blé, l'orge et les céréales. Selon l'office national des statistiques Destatis, il existe en Allemagne environ 262 776 exploitations agricoles, dont la majorité sont des entreprises individuelles, ce qui signifie que la plupart des agriculteurs gèrent leur entreprise seuls ou avec leur famille. Ces dernières années, le nombre d'exploitations dédiées à l'agriculture biologique n'a cessé de croître, atteignant 26 133 en 2021. Surtout après le déclenchement de la pandémie de COVID-19, de plus en plus d'exploitations agricoles tentent de réduire le risque de fortes fluctuations des revenus en diversifier leurs revenus : Destatis rapporte que la moitié de toutes les exploitations agricoles en Allemagne ont obtenu des revenus d'activités liées à l'agriculture en plus de la production agricole primaire en 2020.

Le secteur industriel représente environ 26,5% du PIB et emploie 27% de la main-d'œuvre du pays. L'Allemagne est le pays le plus industrialisé d'Europe et son économie est bien diversifiée : l'industrie automobile est le secteur le plus important du pays, mais l'Allemagne conserve également d'autres secteurs spécialisés, notamment la construction mécanique, les équipements électriques et électroniques et les produits chimiques. Globalement, les activités manufacturières représentent à elles seules 18% du PIB. L'activité industrielle se concentre principalement dans les Länder du Bade-Wurtemberg et de la Rhénanie-du-Nord-Westphalie, où se trouvent plus de la moitié des 1 600 entreprises manufacturières allemandes identifiées comme leaders du marché mondial.

Le secteur des services allemand est un employeur de premier plan (72 % de la main-d'œuvre) et contribue à 63,4 % du PIB du pays. La croissance du secteur au cours des dernières années a été principalement tirée par une forte demande de services aux entreprises et par le développement des nouvelles technologies, qui ont contribué à créer de toutes nouvelles branches dans le secteur tertiaire. Le secteur de l'hébergement et de la restauration joue également un rôle important, avec un chiffre d'affaires total de 98 milliards EUR (Destatis). Le modèle économique allemand s'appuie fortement sur un réseau dense de petites et moyennes entreprises (PME), souvent très ouvertes sur l'environnement international : selon les dernières données de Destatis, environ 57 % du total des personnes employées travaillent dans des PME, avec la proportion de personnes employées dans les micro-entreprises s'élevant à 18 %, tandis que 22 % travaillent dans les petites et 17 % dans les moyennes entreprises.

 
Répartition de l'activité économique par secteur Agriculture Industrie Services
Emploi par secteur (en % de l'emploi total) 1,2 27,2 71,6
Valeur ajoutée (en % du PIB) 0,7 26,5 63,4
Valeur ajoutée (croissance annuelle en %) 1,7 -7,4 -3,8

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 
Indicateurs monétaires 20162017201820192020
Euro (EUR) - Taux de change annuel moyen pour 1 USD 0,940,890,850,890,88

Source : Banque Mondiale - Dernières données disponibles.

 

+

Commerce extérieur

Le commerce représente 81 % du PIB de l'Allemagne (Banque mondiale 2020, contre 87,6 % un an plus tôt), et le pays est à la fois le troisième importateur et exportateur mondial. Le pays est de loin le premier exportateur mondial d'automobiles (19,3 % du total des voitures exportées dans le monde). En 2020, les quatre principaux groupes de biens exportés représentaient près de la moitié des exportations du pays : les véhicules et pièces de véhicules (15,5 %), les machines (14,5 %), les produits chimiques (9,3 %) et les équipements informatiques/électriques et optiques (9,1%). Les principaux biens importés étaient les équipements informatiques/électriques et optiques (11,2%), les véhicules et pièces de véhicules (10,8%), les produits chimiques (7,8%), les machines (7,7%), les équipements électriques (6,5%) et les produits pharmaceutiques et similaires (6,3 % - BMWi).

Le premier partenaire commercial de l'Allemagne est l'Union européenne qui représente 67,1 % des exportations et 65,3 % des importations (BMWi). Représentant 8,6 % des exportations allemandes, les États-Unis sont restés le marché d'exportation le plus important de l'Allemagne en 2020, suivis de près par la Chine (8 %), la France (7,5 %) et les Pays-Bas (6,4 %). Les importations provenaient principalement de Chine (11,4 %), devant les Pays-Bas et les États-Unis (respectivement 7,7% et 6,7%). L'Allemagne reste l'économie « la plus ouverte » des pays du G7.

L'excédent des échanges de biens de l'Allemagne en 2020 contraste avec un déficit des échanges de services : le pays a exporté des biens pour 1,380 milliards USD (une baisse de 7,3 % sur un an), et a importé un total de 1,170 milliards USD (-5,1 % - OMC). L'Allemagne est un importateur net de services commerciaux : en 2020, le pays a exporté pour 305 milliards USD de services, tandis que les importations étaient légèrement supérieures, à 307 milliards USD.
Cependant, la balance commerciale du pays est structurellement positive : en 2020, l'excédent du compte courant de l'Allemagne a de nouveau diminué, tombant à 7 % du PIB, mais reste le ratio le plus élevé au monde (deuxième en termes nominaux, après la Chine). En ce qui concerne le vaste excédent commercial de l'Allemagne, depuis 2014, la Commission européenne a encouragé le pays à privilégier la dynamique de la demande interne plutôt que les exportations, afin d'atténuer le « déséquilibre macroéconomique » existant dans l'UE (conformément aux règles de la Commission, les pays de l'UE ne devraient pas ont un excédent commercial extérieur supérieur à 6 % de leur PIB).

 
Valeurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Importations de biens (millions USD) 1.054.8911.162.9071.284.3531.233.9781.170.441
Exportations de biens (millions USD) 1.339.6471.448.1911.560.5391.489.4121.380.647
Importations de services (millions USD) 312.074329.246371.207369.368307.130
Exportations de services (millions USD) 272.738303.366344.033341.078305.169

Source : Organisation mondiale du commerce (OMC) ; dernières données disponibles

Indicateurs du commerce extérieur 20162017201820192020
Commerce extérieur (en % du PIB) 84,887,288,487,681,1
Balance commerciale (hors services) (millions USD) 279.768288.053266.362242.479217.296
Balance commerciale (services inclus) (millions USD) 256.402260.592245.933219.470219.099
Importations de biens et services (croissance annuelle en %) 4,55,23,92,9-8,6
Exportations des biens et services (croissance annuelle en %) 2,54,92,31,1-9,3
Importations de biens et services (en % du PIB) 38,740,141,141,037,7
Exportations des biens et services (en % du PIB) 46,147,247,346,643,4

Source : Banque mondiale ; dernières données disponibles

Prévisions du commerce extérieur 20212022 (e)2023 (e)2024 (e)2025 (e)
Volume des exportations de biens et services (variation annuelle en %) 9,45,94,33,63,0
Volume des importations de biens et services (variation annuelle en %) 8,66,94,03,73,4

Source : IMF, World Economic Outlook ; Latest available data

Note : (e) Donnée estimée

 
La coopération économique internationale
L'Allemagne est membre des organisations économiques internationales suivantes :  CCI, Union européenne, OMC, Espace économique européen, G-6, G-7, G-8, G-10, G-20, FMI, OCDE, entre autres. Pour la liste complète des organisations économiques et autres organisations internationales auxquelles participe l'Allemagne, cliquez ici. L'adhésion de l'Allemagne aux organisations internationales est également présentée ici.
Free Trade Agreements
La liste complète et actualisée des accords de libre-échange signés par l'Allemagne peut être consultée ici.
 

Principaux pays partenaires

Principaux clients
(% des exportations)
2020
Etats-Unis 8,6%
Chine 8,0%
France 7,5%
Pays-Bas 6,4%
Royaume Uni 5,5%
Voir plus de pays 64,0%
Principaux fournisseurs
(% des importations)
2020
Chine 11,5%
Pays-Bas 7,5%
Etats-Unis 6,7%
Pologne 5,7%
France 5,5%
Voir plus de pays 63,1%

Source : Comtrade, dernières données disponibles

 

+

Le contexte politique

Les chefs de gouvernement
Président : Frank-Walter Steinmeier (depuis le 19 mars 2017) - SPD
Chancellerie : Olaf Scholz (depuis le 8 Décembre 2021) - SPD
Les prochaines élections
Présidentielle : février 2027
Parlement fédéral (Bundestag) : 2025 (au plus tard)
Le contexte politique actuel
Des élections fédérales ont eu lieu en septembre 2021 : alors que la chancelière sortante Angela Merkel a décidé de ne pas se représenter, le Parti social-démocrate d'Allemagne (SPD) a obtenu 27,5 % du total des voix, devenant le principal parti du Bundestag avec 126 sièges. La CDU/CSU a enregistré son plus mauvais résultat avec 24,1 %, suivie de l'Alliance 90/Les Verts, qui a atteint 14,8 %. En décembre 2021, les dirigeants des sociaux-démocrates, des verts et des libres-démocrates se sont réunis à Berlin pour signer officiellement leur accord de coalition tripartite.
Pendant ce temps, le représentant du SPD, Olaf Scholz, a prêté serment en tant que nouveau chancelier allemand avec le vote de 395 délégués sur 736, prenant officiellement le pouvoir après les 16 années historiques d'Angela Merkel à la tête.
Les principaux partis politiques
Il faut atteindre 5% des suffrages au niveau national pour obtenir en Allemagne une représentation parlementaire. Bien que le pays repose sur un système multi-partisan, la CDU et le SPD ont historiquement dominés la sphère politique. Les principaux partis :

- Parti Social Démocrate (SPD) : centre-gauche, sociaux-démocrates

- Union des Chrétiens Démocrates (CDU) : conservateurs. chrétiens

- Bündnis90/die Gruenen : gauche/vert

- Parti Libre Démocratique (FDP) : centre droit

- Alternative pour l'Allemagne (AfD) : extrême-droite


- Union des Chrétiens Sociaux (CSU) : conservateurs base dans le Bayern, parti considéré comme l'allier d'appoint de la CDU.


- Parti de Gauche : Gauche

Le pouvoir exécutif
Le chef du gouvernement est le Chancelier, qui est élu à la majorité absolue du Bundestag pour quatre ans. Le Chancelier détient le pouvoir exécutif, qui comprend l'exécution de la loi et la direction des affaires courantes du pays. Les Ministres Fédéraux (Conseil des Ministres) sont nommés par le président sur la recommandation du Chancelier.

Le chef de l'État est le Président. Il est élu pour cinq ans par l'Assemblée Fédérale (qui comprend les membres du Bundestag et un nombre égal de délégués élus par les parlements régionaux). Le rôle du président est principalement honorifique.

Le pouvoir législatif
Le pouvoir législatif en Allemagne est bicaméral. Le parlement est constitué de deux chambres : le Bundestag (la chambre basse), comptant actuellement 709 sièges, dont les membres sont élus au suffrage universel combinant une représentation proportionnelle et directe, pour un mandant de quatre ans. La deuxième chambre est le Bundesrat (chambre haute), qui compte 69 sièges, dont les membres sont les délégués des 16 Länder (régions) du pays pour un mandat de quatre ans. Il n'y a pas d'élections pour le Bundesrat. Sa composition est déterminée par celle des gouvernements régionaux. Le gouvernement est directement ou indirectement dépendant du soutien du parlement, qui s'exprime de manière générale par un vote de confiance. Le Chancelier ne peut pas dissoudre le parlement directement, mais il peut en recommander la dissolution au président en cas de vote d'une motion de censure au sein du Bundestag. Le pouvoir législatif appartient à la fois au gouvernement et au parlement. Les citoyens allemands jouissent de droits politiques considérables.
 

+

Réponse du pays au COVID-19

Évolution de l'épidémie COVID-19
To find out about the latest status of the COVID19 pandemic evolution and the most up-to-date statistics on the COVID19 disease in Germany (including figures for each of the 16 Länder), please visit the website of the Robert Koch Institute, which is the public health institute in Germany. Furthermore, the RKI publishes daily situation reports, which can be consulted at the following link (both in English and German).
For the international outlook you can consult the latest situation reports published by the World Health Organisation as well as the global daily statistics on the coronavirus pandemic evolution including data on confirmed cases and deaths by country.
Mesures sanitaires
To find out about the latest public health situation in Germany and the current sanitary measures in vigour, please consult the website of the Federal Ministry of Interior. Further information is available on the German Federal Institute for Risk Assessment (BfR) website, as well as on the dedicated portal of the Ministry of Health and on that of the Federal Center for Health Education (BZgA) (in German). Measures for containing the spread of the coronavirus in Germany may also be subject to local regulation, hence it is recommendable to consult local sources too for Länder-specific information.
Restrictions de voyage
The COVID-19 situation, including the spread of new variants, evolves rapidly and differs from country to country. All travelers need to pay close attention to the conditions at their destination before traveling. Regularly updated information for all countries with regards to Covid-19 related travel restrictions in place including entry regulations, flight bans, test requirements and quarantine is available on TravelDoc Infopage.
It is also highly recommended to consult COVID-19 Travel Regulations Map provided and updated on the daily basis by IATA.
The US government website of Centers of Disease Control and Prevention provides COVID-19 Travel Recommendations by Destination.
The UK Foreign travel advice also provides travelling abroad advice for all countries, including the latest information on coronavirus, safety and security, entry requirements and travel warnings.
Restrictions import & export
For the information on all the measures applicable to movement of goods during the period of sanitary emergency due to the COVID-19 outbreak (including eventual restrictions on imports and exports, if applicable), please consult the website of the German Customs (Zoll) (in German).
The “Guidelines for border management measures to protect health and ensure the availability of goods and essential services” issued by the European Commission can be consulted here. For the updated overview of the introduced trade import and export restrictions and other trade measures (ex. tariffs reductions) due to COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Germany on the International Trade Centre's COVID-19 Temporary Trade Measures webpage.
Plan de relance économique
For the information on the economic recovery scheme put in place by the German government to address the impact of the COVID19 pandemic on the national economy, please visit the website of the Federal Ministry of Finance). Further details can be found on the dedicated page on KPMG's website.
The information on the EU’s economic response to COVID-19 and the actions to minimise the fallout on the EU member states’ economies of the COVID-19 outbreak is available on the websites of the European Commission and the European Council.
For the general overview of the key economic policy responses to the COVID-19 outbreak (fiscal, monetary and macroeconomic) taken by the German government to limit the socio-economic impact of the COVID-19 pandemic, please consult the section dedicated to Germany in the IMF’s Policy Tracker platform.
Plan de soutien aux entreprises
For the information on the local business support scheme established by the German Federal government to help small and medium-sized companies to deal with the economic impacts of the COVID19 epidemic on their activity, please consult the Financial Support for Business section of the German Agency for Trade and Investment (GTAI) and the website of the German development bank KFW. Further information is available on the Ministry of Economic Affairs website.
For a general overview of international SME support policy responses to the COVID-19 outbreak refer to the OECD's SME Covid-19 Policy Responses document.
You can also consult the World Bank's Map of SME-Support Measures in Response to COVID-19.
Plan de soutien aux exportateurs
For the up-to-date information on possible support plans for exporters in Germany, if applicable, please consult the website of the German Agency for Trade and Investment (GTAI). For further information on this subject, refer to the website of Federal Government’s mandatary AGA, where the Foreign Trade and Investment Promotion Scheme can also be consulted.
The European Commission adopted a Temporary Framework for State aid measures to support the economy in the COVID-19 outbreak, which enables short-term export credit insurance to be provided by the State where needed.
 

+