Accompagnement
à l'international

Dans plus de 90 pays

Le consommateur

Le profil du consommateur
Le revenu par habitant en Albanie a augmenté constamment depuis une décennie, cependant, la population jouit encore d’un faible niveau de salaire au regard des standards européens. En 2019, le PIB par habitant était de 5 353 USD selon la Banque mondiale (dernières données disponibles).
Même si aucune donnée précise sur la taille du marché n'est disponible, la consommation privée est en constante augmentation en Albanie (en prix constants).
Le pays conserve une économie où l’argent liquide est prédominant : les cartes de crédit sont principalement utilisées dans les supermarchés, les restaurants, les hôtels et les grands magasins. L’utilisation de cartes de débit a augmenté significativement ces dernières années, mais elles sont encore davantage utilisées pour retirer de l’argent plutôt que pour effectuer des paiements.
Le comportement de consommation
Pour les consommateurs albanais, le prix est un facteur décisif et primordial dans le processus d’achat et ils cherchent activement les bonnes affaires. Les prix sont fixés par le marché, à quelques exceptions près, telles que l’électricité, qui est régulée. Le gouvernement définit également les marges de plusieurs entités faisant partie du circuit de distribution des produits pharmaceutiques.

Les consommateurs albanais sont sensibles à la publicité. Toutes les formes de médias, notamment la télévision, les journaux, les magazines, la radio et les panneaux sont utilisés même si la télévision reste le média prédominant. Dans une moindre mesure, les foires commerciales, la documentation promotionnelle et les événements sponsorisés sont également utilisés pour faire la promotion de produits ou de services. Les événements et les salons commerciaux sont des moyens efficaces de promouvoir des produits industriels.
L’assistance de vente et le service client sont relativement sous-développés, à l’instar des outils marketing, néanmoins fournir ce genre de services peut constituer un atout. Le commerce en ligne en est à ses balbutiements, un nombre limité de commerçants nationaux seulement offrant cette option en Albanie.
Les associations de consommateurs
Association albanaise de consommateurs
 

+

Importation et distribution

Les procédures d'importation
Tout produit importé doit porter une description du produit qui doit être en albanais pour les produits alimentaires et en grec, italien ou anglais pour les produits non alimentaires. Le General Directorate of Accreditation est l’institution qui se charge d’accorder et de vérifier les certifications. Il faut aussi noter que depuis 1990 l’Albanie suit les règles de l’Union européenne et de l’OMC.

La documentation à fournir est la suivante : le certificat de qualité des marchandises ; le certificat d'analyse de marchandises ; le certificat d'origine des marchandises ; la facture d'achat originale et les conditions de livraison (le contrat de vente pour le bien est facultatif) ; les documents de transport (CMR, BL, AWB) ; le numéro de TVA de l'importateur, l'autorisation d'importation pour certaines marchandises.

Lors du passage aux douanes il faut remplir un formulaire de déclaration de marchandises. L’agent de douane contrôle la marchandise et calcule les droits de douane. Des licences sont exigées pour certains produits comme les marchandises liées au secteur militaire ou stratégique, le matériel radioactif et les drogues. Il faut alors s’adresser au Ministère de la Défense ou au Ministère de la Santé pour obtenir une autorisation d’importation. Par ailleurs, il est obligatoire de décrire les caractéristiques sanitaires des produits alimentaires ou médicaux. Les médicaments et l'équipement médical doivent être enregistrés auprès du Centre national des médicaments et de l'équipement médical pour être importés dans le pays.

Pour plus d'informations, rendez vous sur le portail internet des douanes albanaises.

Les acteurs de la distribution
Les entreprises étrangères qui souhaitent intégrer le marché albanais et distribuer des marchandises peuvent trouver un nombre considérable de marchands, d'agents, d'intermédiaires, de grossistes et de détaillants en Albanie. La plupart des canaux de distribution sont en place et un certain nombre d'acteurs de poids sont entrés sur le marché albanais au cours des dernières années. La majorité du commerce passe par le port de Durrës, qui gère plus de 90% du commerce maritime. L'Albanie compte également deux ports plus petits : Vlore au sud et Shengjin au nord. Le commerce à terre peut dédouaner aux points de passage frontaliers avec la Grèce, la Macédoine, le Kosovo ou le Monténégro.

Les petites boutiques privées, dont beaucoup proposent des produits italiens et grecs, dominent le secteur du commerce de détail, bien que les chaînes de vente au détail, y compris les chaînes de supermarchés Big Market, Spar et Conad, se soient multipliées ces dernières années. D’autres part, Inditex, qui possède des marques comme Zara, Pull & Bear, Massimo Dutti, Bershka et Stradivarius, est entrée sur le marché en 2014. D'autres retailers sont présents comme Megatek (bricolage), GoTech, Globe et Neptune (électronique et appareils électroménagers). Le premier centre commercial (QTU) a ouvert ses portes en 2005, suivi par le centre commercial City Park en 2009. Tirana East Gate (qui abrite Spar et Inditex) a ouvert ses portes en 2011, suivie par Ring Shopping Mall en 2015. Toptani Shopping Mall a ouvert récemment dans le centre de Tirana. Les centres commerciaux ont ouvert dans d'autres zones urbaines importantes en Albanie, à l'instar de Durres, Fier et Elbasan.

+

Gérer une entreprise

Types d'entreprise

Shoqëri me përgjegjësi të kufizuar ou Sh.P.K (société à responsabilité limitée)
Nombre de partenaires et d'associés : À partir d'une personne.
Capital minimum et/ou maximum : ALL 100 (EUR 1).
Responsabilité des associés : Ce capital doit être versé intégralement lors de la constitution de la société.
Shoqëri anonime ou  Sh.A (société anonyme)
Nombre de partenaires et d'associés : Pas de limite de participation.
Capital minimum et/ou maximum : 10 millions ALL avec participation publique.
2 millions ALL sans participation publique.
Responsabilité des associés : 25% de ce capital doit être versé lors de la constitution de la société.
Partenariat
Nombre de partenaires et d'associés : À partir de deux personnes.
Capital minimum et/ou maximum : Pas de minimum
Responsabilité des associés : Tous les partenaires sont collectivement responsables des pertes de leur entreprise.
Société en commandite
Nombre de partenaires et d'associés : Au moins 1 commandité et 1 commanditaire
Capital minimum et/ou maximum : Pas de minimum
Responsabilité des associés : Les commanditaires ne sont responsable des pertes de l'entreprise qu'à hauteur de leur investissement de départ.
 
Créer une entreprise Albanie Eastern Europe & Central Asia
Procédures (nombre) 5,0 5,3
Temps (jours) 4,5 11,8

Source : Doing Business - Dernières données disponibles.

 

Le coût du travail

Le salaire minimum
En 2019, le salaire minimum était de 26 000 ALL par mois, selon l'Organisation Internationale du Travail (dernières données disponibles).
Le salaire moyen
Le salaire mensuel brut moyen était de 52 380 ALL en 2019 selon l'Institut National des Statistiques (dernières données disponibles).
Les cotisations sociales
Les contributions sociales payées par l'employeur: 16,7% des salaires
Les contributions sociales payées par l'employé: 11,2% du salaire brut
 

La propriété intellectuelle

Les organismes nationaux compétents
La Direction générale de la propriété industrielle (DPPI).
Les organismes régionaux compétents
L'Albanie a un accord avec l'Union européenne sur les brevets.
Les accords internationaux
Membre de l'OMPI (Organisation Mondiale de la Propriété Intellectuelle)
Signataire de la Convention de Paris sur la protection de la propriété intellectuelle
Signataire des ADPIC - Aspects des droits de propriété intellectuelle qui touchent au commerce
 

+

Les taux standards

Les taxes à la consommation

La nature de la taxe
Tatimi mbi Vleren e Shtuar (TVSH) - Taxe sur la valeur ajoutée (TVA)
Le taux standard
20%
Le taux réduit
Les biens et services exonérés comprennent : les services hospitaliers et les soins médicaux ; les services d’assurance et de la réassurance ; la mise à disposition et la location de terrains et de bâtiments ; les services financiers ; les services postaux ; les services d’éducation ; les opérations de recherche d’hydrocarbures ; l’impression et la vente de journaux ; les paris ; les loteries et jeux de hasard ; l’importation de machines et d’équipements utilisés pour la transformation de biens ou pour la mise en œuvre de contrats d’un montant supérieur ou égal à 50 millions ALL ; l’importation de machines de production pour les petites entreprises ; l’importation de matières premières utilisées pour la fabrication de médicaments, à l'exception des substances à double usage, effectuée par les titulaires d'une autorisation de production ; les machines agricoles et intrants (i. e. engrais, pesticides, semences et plants) ; les services vétérinaires, à l'exception des services vétérinaires pour les animaux domestiques ; les véhicules neufs à moteur électrique, zéro km, qui n'ont pas été précédemment enregistrés pour la circulation dans un autre pays ; les livraisons liées au processus de construction/reconstruction dans le cas de catastrophes naturelles, sur réception de l'autorisation du directeur général des impôts ; l’offre de services et de biens directement au constructeur engagé dans le processus de construction dans le cas de catastrophes naturelles, sur autorisation du directeur général des impôts.


Les biens et services détaxés comprennent : l’exportation de biens ; le transport international ; les services liés aux activités maritimes ; les approvisionnements dans le cadre d'accords diplomatiques ; l’approvisionnement d'or à la Banque centrale d'Albanie ; les services d'intermédiaires liés aux exportations ou services détaxés rendus à l’étranger.


Un taux réduit de 6% s’applique pour : les prestations de services d'hébergement par les structures d'hébergement ; les prestations effectuées dans des structures d'hébergement cinq étoiles d'une marque internationalement connue ; les prestations de services d'hébergement et de restauration, à l'exclusion des boissons, par les structures certifiées ; l'agritourisme ; les prestations de services de publicité par les médias audiovisuels ; d’ici le 31 décembre 2021 : les transports publics sous licence équipés de moteurs électriques, disposant de neuf places ou plus (le taux de TVA pour ces prestations passera à 10 % à partir du 1er janvier 2022) ; les livres.

Les autres taxes à la consommation
Des droits d'accise sont prélevés sur le tabac, les boissons alcoolisées, produits énergétiques (pétrole, gasoil, gaz), les feux d'artifice, le café, les emballages plastiques, en verre ou mixtes.
 

Les taxes sur les sociétés

Impôt sur les sociétés
15%
Le taux d'imposition pour les sociétés étrangères
Le régime fiscal albanais fait la différence entre résidents et non-résidents. Les résidents sont taxés sur l'ensemble de leurs revenus. Les non-résidents sont uniquement taxés sur leurs revenus albanais.
La taxation des plus-values
Les plus-values sont imposées au taux standard de l'impôt sur les sociétés de 0%, 5% ou 15%.
Les gains sur la vente d'actions sont généralement imposés à 15% de la différence entre le prix de vente et le prix d'achat.
Les déductions et les crédits d'impôt
L’amortissement des immobilisations corporelles et incorporelles (à l’exception des terrains, entre autres) est déductible des impôts. Les taux d'amortissement varient entre 5% et 25%. L’amortissement des immobilisations qui dépasse les taux d’amortissement admissibles n’est pas déductible.
Les frais d'intérêts (dont les taux dépassent le taux d'intérêt moyen sur 12 mois appliqué au système bancaire albanais) ne sont pas déductibles. Les intérêts débiteurs représentant 30% ou plus du bénéfice avant intérêts, impôts, amortissements et amortissements (BAIIA) sont également considérés comme non déductibles. Les créances irrécouvrables peuvent être déduites si les conditions suivantes sont simultanément remplies:
 
    1. le montant correspondant à la créance irrécouvrable a été initialement inclus dans le revenu
    2. la dette douteuse est retirée des livres de comptes des contribuables
    3. la société a pris toutes les mesures juridiques possibles pour recouvrer sa dette.
 
 
Il n'y a pas de réglementation fiscale concernant les dons aux œuvres de bienfaisance, les amendes et les taxes payées. Cependant, ceux-ci sont généralement considérés comme non déductibles. Les pertes fiscales peuvent être reportées intégralement jusqu'à trois ans (cinq ans pour les projets d'entreprise d'une valeur supérieure à 1 milliard de ALL). Le report en avant n'est pas autorisé si plus de 50% de la propriété directe ou indirecte du capital-actions ou des droits de vote ont été transférés au cours de l'exercice. Le report rétrospectif des pertes n'est pas autorisé. Tous les coûts qui ne sont pas supportés avec des factures fiscales ou des dépenses payées en espèces dont le montant dépasse 150 000 ALL sont également considérés comme non déductibles.
Les autres taxes sur les sociétés
La taxe foncière sur les nouveaux projets de construction varie entre 4% et 8% du prix de vente par mètre carré sur les constructions à usage résidentiel et/ou commercial. Le taux varie de 2% à 4% de la valeur de l'investissement à Tirana, de 1% à 3% dans d'autres villes pour les bâtiments qui seront utilisés à des fins touristiques ou pour l'industrie et l'agriculture. Les hôtels quatre ou cinq étoiles à statut particulier et les entités agrotouristiques sont exonérés de la taxe foncière sur les projets de construction.
Une taxe foncière est prélevée sur les biens immobiliers par les autorités municipales à des taux variables. La taxe foncière est calculée sur la valeur vénale des biens immobiliers à des taux variables selon le type d'immeuble. Le taux est de 0,05 % pour les propriétés résidentielles et de 0,2 % pour les propriétés commerciales. La taxe est prélevée à 30% du taux applicable sur les immeubles en construction. L'impôt foncier sur les terres agricoles et urbaines est calculé en fonction de la superficie du terrain (de ALL 700 à ALL 5 600 par hectare sur les terres agricoles, de ALL 120 000 à ALL 200 000 par hectare sur les terres urbaines).

Les cotisations sociales à la charge de l'employeur s'élèvent à 16,7% du salaire (15% pour la sécurité sociale, 1,7% pour l'assurance maladie). Pour 2021, la base salariale brute pour le calcul des cotisations de sécurité sociale varie de ALL 30 000 à ALL 132 312.

Les droits de timbre sont perçus sous la forme de frais de notaire qui s'appliquent à toutes les transactions portant sur des biens meubles et immeubles (prélèvement jusqu'à 1 000 ALL). Les frais de notaire varient entre 0,23 % et 0,35 % de la valeur de la transaction pour les biens immobiliers et entre 0,23 % et 0,3 % pour les biens meubles.
Les droits de mutation immobilière varient entre 100 ALL et 2 000 ALL par mètre carré pour les biens commerciaux et s'élèvent à 2% du prix de vente pour toute autre propriété.
Les frais d'enregistrement d'une entité commerciale s'élèvent à TOUS les 120 (exonérés s'ils sont effectués en ligne).
Les autres ressources utiles
Consultez le site Doing Business, pour connaître le montant des impôts et des cotisations obligatoires.
 

Les conventions de non double imposition

Les pays avec lesquels une convention de non double imposition a été signée
Voir la liste des conventions fiscales signées par l'Albanie
Les retenues à la source
Dividendes : 0% (sociétés résidentes)/ 8 % (sociétés non-résidentes ; particuliers) ; Intérêts : 0% (sociétés résidentes)/ 15 % (sociétés non-résidentes ; particuliers) ; Redevances : 0 (sociétés résidentes)/ 15 % (sociétés non-résidentes ; particuliers).

+